Le tirage au sort des barrages pour la qualification à la phase finale du Championnat d’Europe qui se déroulera à partir de Juin 2016 en France a réservé un affrontements entres les deux voisins scandinaves : la Suède et le Danemark.

La première manche de ce duel se déroulait à Solna (en Suède) le 14 Novembre, tandis que le match retour  a eut lieu à Copenhague au Telia Parken le 17 Novembre.

2305301_w2
Minute de silence en hommage aux victimes et blessés de l’attentat à Paris

MATCH ALLER ( Samedi 14 Novembre 2015) SUÈDE-DANEMARK 2-1

Forsberg 45′, Ibrahimovic 50′ (pen) ~ Jorgensen 80′

Stade: Friends Arena (Solna)

Affluence: 49053 spectateurs

Arbitre: Mr Rizzoli (Italie)

C’est au lendemain des tragiques événements de Paris que se déroule la rencontre. Les joueurs des deux équipes portent en hommage un brassard noir et une minute de silence est respectée avant le coup d’envoi. L’ambiance dans la Friends Arena est superbe, un magnifique tifo est déployé dans les tribunes par les supporters Suédois.

Le coup d’envoi est donné par les Danois et les premières minutes de jeu sont plutôt à leurs avantages. C’est d’ailleurs le joueur de Tottenham Christian Eriksen qui tente le premier sa chance à la 7′ mais son tir est non cadré. La Suède emmenée par son capitaine Zlatan Ibrahimovic va vite reprendre le contrôle du match, juste avant le quart d’heure de jeu Jimmy Durmaz chauffe les gants de Kasper Schmeichel (13′) et cinq minutes plus tard c’est Marcus Berg en reprenant un centre d’Emil Forsberg qui oblige le portier danois a une superbe parade(18′). Les occasions jaunes et bleus se suivent et seule une tentative infructueuse de Bendtner suite à un ballon relâché d’Isaksson à la 24′ trouble la domination Suédoise.

A la 25′ Mikael Antonsson se blesse coté Suédois ce qui entraîne son remplacement par Erik Johansson (28′).

La pression des hommes d’Erik Hamren va s’intensifier jusqu’à la mi-temps: à la 30′ Marcus Berg, très dangereux lors de la première période, se procure deux occasions malheureusement non cadrées, dix minutes plus tard c’est Zlatan (il aurait pu être sanctionné d’un carton jaune pour un coup de coude sur Kvist) qui envoie un tir au ras du poteau mais la délivrance arrive bientôt pour les locaux. Juste le temps pour Nicklas Bendtner de faire passé un frisson chez les fans Suédois à la 43′. L’ouverture du score arrive à la 45′, Emil Forsberg reprend un centre de l’excellent Lustig et trompe Schmeichel, c’est son tout premier but en sélection. Le stade explose et un coup-franc d’Ibrahimovic dans le temps additionnel aurait pu tuer le match, heureusement pour les joueurs de Morten Olsen le portier danois sort encore un superbe arrêt.

C’est donc sur un score de 1-0 et un moral gonflé a bloc par un but juste avant la pause qu’Ibra et ses partenaires rentrent aux vestiaires. Les visiteurs eux font grise mines et l’entame de la seconde période ne va pas les rassurer.

Au retour de la pause les bleus et jaunes continuent de dominer, Zlatan place une tête au dessus du but (48′) mais c’est une minute plus tard que le score va évoluer. Suite à une faute grossière de l’ancien Auxerrois Thomas Kahlenberg sur le buteur Forsberg, Mr Rizzoli désigne le point de penalty. Ibra ne craque pas sous la pression est donne deux buts d’avance aux Suédois à la 50′, le match est désormais bien engagé pour eux.

Mais coupable peut-être de relâchement les Suédois vont laisser les Danois revenir peu à peu dans le match, a moins que ce soit les changements opérés par Morten Olsen qui redonnent des couleurs aux Rouges. En effet à la 54′ Fischer et Kahlenberg laissent leurs places aux jeunes Hojbjerg et Jorgensen.

Un but d’Ibra (55′) rapidement annulé par le corps arbitral pour hors-jeu sera la dernière action dangereuse des Suédois du match.

La dernière demi-heure du match va être rythmée par les attaques Danoises, à la 67′ Bendtner encore lui place une tête sur un corner d’Eriksen mais elle est non cadrée. Dix minutes plus tard Yussuf Poulsen (entré en jeu à la 70′ pour remplacé Martin Braithwaite décevant) tir au but mais malheureusement à coté. Il faut attendre la 80′ et plusieurs poussées Danoises pour voir Nicolai Jorgensen, évoluant au FC Copenhague, relancé complètement le match: c’est grâce à un corner d’Eriksen prolongé par Y.Poulsen que Jorgensen propulse le ballon au fonds des filets Suédois.

Deux têtes de Y.Poulsen et N.Jorgensen auraient pu donner l’égalisation aux Rouges mais le score ne bouge plus et c’est sur un score de 2-1 en faveur des Suédois que l’arbitre Italien siffle la fin du Match.

Ce score serré et le fait qu’aucun acteur majeur n’est reçu de carton jaune synonyme de suspension pour le match retour nous promettent une deuxième manche excitante à Copenhague.

2305968_w2

MATCH RETOUR  ( Mardi 17 Novembre 2015 ) DANEMARK-SUEDE 2-2

Y.Poulsen 82′, Vestergaard 90’+1 ~ Ibrahimovic 19′ 76′

Stade : Telia Parken (Copenhague)

Affluence : 36051 spectateurs

Arbitre : Mr Atkinson (Angleterre)

Une nouvelle minute de silence est respectée par l’ensemble su stade avant le coup d’envoi de ce match retour.

Par rapport a la partie précédente les sélectionneurs ont modifiés leurs compositions de départ. Morten Olsen a titularisé Y.Poulsen, N.Jorgensen T.Delaney et P.Hojbjerg en lieu et place de M.Brathwaite, V.Fischer, W.Kvist et T.Kahlenberg décevant à l’aller. Pour Erik Hamren les changements sont : P.Bengtsson, S.Larsson et E.Johansson qui démarrent alors que M.Antonsson (blessé a l’aller), J.Durmaz et M.Olsson prennent place sur le banc.

Les Danois attaque la partie pieds au plancher et se procure pas moins de 4 occasions dans le premier quart d’heure, la plus grosse d’entre elles est à la 8′ quand K.Kallstrom sauve miraculeusement sur sa ligne un ballon de Delaney qui allait dans le but. Durmisi (11′) et Y.Poulsen (13′) tentent encore leurs chances sans succès.

Contre le cours du jeu et sur leur première offensive, les Suédois obtiennent un corner à la 19′. Bien tiré par l’ancien Lyonnais Kallstrom (encore lui) le ballon est repris par Zlatan Ibrahimovic qui s’est bien défait du marquage et qui réussi a tromper Schmeichel pour la première fois de la soirée. Desormais les rouges sont donc contraints de marquer deux buts pour arracher la prolongation, mais ce but encaissé va plutot refroidir les ardeurs Danoises. Seulement deux actions légeres a se mettre sous la dent avant la mi-temps : un coup-franc d’Eriksen (30′) et une tête non cadrée de Jorgensen sont les seules offensives pour les locaux. Ibrahimovic lui aurait pu doubler la mise et plier le match à deux reprises mais un face à face manqué à la 27′ et un corner reprit de la tête (36′) sont deux occasions gachées.

La pause arrive donc et les jaunes et bleus ont un pied et demi à l’Euro. Morten Olsen fait un changement dans son onze dés la reprise, Delaney sort au profit de Krohn-Dehli (absent du match aller). Au lieu d’enflammer la rencontre, les coéquipiers de Bendtner (très décevant et sorti sous les sifflets à la 60′ il est remplacé par Rasmussen) sont très timide et les occasions sont rares : un coup franc d’Eriksen capté par Isaksson (47′) et un tir au dessus de Hojbjerg (52′). La rencontre perd en intensité et il faut attendre le dernier quart d’heure pour voir les choses se décanter.

A la 76′ Ibrahimovic va qualifier définitivement son pays pour le championnat d’Europe en transformant un coup-franc à l’entrée de la surface qui l’envoie dans la lucarne du portier Danois. Les locaux doivent maintenant marquer 4 buts pour voir la France.

La mission est quasi impossible cependant les hommes de Morten Olsen (dont c’était le dernier match à la tête de la sélection après une mission de 15 ans) vont réussir a sauver l’honneur par Y.Poulsen bien servi par Durmisi (82′) et même égalisé par le rentrant Vestergaard qui reprend victorieusement un corner de la tête (90’+1).

Mr Atkinson siffle la fin de la rencontre et envoie la Suède et son capitaine Zlatan Ibrahimovic en France pour disputer l’Euro. Le parisien qui avait manqué la dernière Coupe de Monde disputera surement son dernier grand tournoi majeur en juin prochain dans les stades de Ligue 1 qu’il connait si bien .

2306067_w2

2306069_w2

Laisser un commentaire