Retour en Finlande dans ce nouvel épisode de Gloire aux Vikings. Aujourd’hui, nous retracerons la carrière de l’un des plus grands talents finlandais de l’histoire, un joueur qui aura connu pas moins de six pays durant sa carrière professionnelle, longue de vingt-quatre ans, près de six-cent matches et plus de deux-cent buts. Aujourd’hui, nous parlerons donc de Jari Litmanen.

cid38346_178232_TOp10Jarig

 

Un début de carrière au pays

Jari Litmanen naît le 20 février 1971 de parents footballeurs. Olavi Litmanen, son père, fut international finlandais à cinq reprises et passa la totalité de sa carrière à Reipas. Sa mère, elle, joua également pour cette équipe au plus haut niveau féminin. En toute logique, Jari, dés l’âge de seize ans, débuta sa carrière professionnelle dans l’équipe où son père gagna cinq coupes de Finlande entre 1964 et 1978. Après quatre saisons, où il marqua 30 buts en près de cent matches, il rejoint le HJK où il marquera à seize reprises en 29 matches, avant de rejoindre un autre club important du championnat finlandais, le MyPa 47. Après 11 buts en 24 matches dans le club de Kouvola, Jari se décide à faire le grand saut et à quitter son pays natal. Il frappe à la porte de nombreux clubs, dans toute l’Europe, de la Suède à l’Espagne, en passant par la Suisse et l’Angleterre. Finalement, après de nombreux refus, l’Ajax Amsterdam signe le milieu offensif

L’Ajax au sommet de l’Europe

Pendant sept saisons, Jari Litmanen portera les couleurs blanches et rouges de l’Ajax d’Amsterdam. Il aura l’occasion durant son séjour aux Pays-Bas de cotoyer de très grands joueurs, tels que Frank Rijkaard, Dennis Bergkamp, Danny Blind, Edwin Van der Sar ou encore Clarence Seedorf. Nul doute que cette génération dorée a été une bénédiction pour l’équipe phare des Pays Bas. Lors de sa première saison, Louis van Gaal lui préfère Dennis Bergkamp, et le Finlandais ne jouera que quatorze matches pour un petit but. Cependant, la chance de Jar résidera dans le départ pour l’Inter Milan de l’attaquant batave, qui laissera son fameux numéro 10 à Liti, qui saisira pleinement sa chance. Lors de la saison 1993-1994, il marquera à trente-six reprises en trente-neuf matches toutes compétitions confondues et fut très logiquement élu meilleur joueur des Pays-Bas, alors qu’il fut champion des Pays-Bas et meilleur buteur du championnat. La saison suivante, l’Ajax connaîtra l’une de ses saisons les plus fournies en matière de trophées. Le championnat des Pays-Bas, la Supercoupe des Pays-Bas, mais aussi et surtout, la Ligue des Champions, la Supercoupe d’Europe et la Coupe Intercontinentale. L’Ajax remporta la finale un but à zéro, face au Milan AC, et même s’il n’inscrit aucun but lors de cette finale, Jari fut l’un des éléments clés de cette victoire finale lors du parcours européen de son équipe. Lors de cette saison 1994-1995, ainsi qu’une partie de la suivante, l’Ajax resta invaincu : pendant 52 matches en championnat, ainsi qu’en 19 matches de Coupe des Clubs champions. Malheureusement, The Man of Glass comme il fut surnommé du fait de son physique fragile, connaîtra un nombre important lors de ses trois saisons suivantes à Amsterdam, ce qui n’enlève cependant rien à sa carrière sous le mythique maillot blanc et rouge. Au final, il aura remporté 4 championnats, 3 Coupes des Pays-Bas, fut finaliste de la C1 en 1996 et la gagna en 1995, et remporta la Coupe Intercontinentale en 1995. Il a l’honneur d’être l’un des trois seuls joueurs dont la carrière est présentée dans le musée de l’Ajax, aux côtés de Marco van Basten et Johan Cruijff, parmi les très rares joueurs à avoir remporté trois Ballons d’Or. Lassé par les départs de tous les cadres, à la suite de l’arrêt Bosman, Jari Litmanen décide à son tour de quitter les Pays-Bas pour rejoindre le FC Barcelone.

 

Des blessures trop handicapantes

Jari Litmanen fut très fragile durant sa période hollandaise, mais cela s’aggrava encore après son départ. En 1999, il rejoint Barcelone, où il retrouve plusieurs connaissances, parmi son ancien entraîneur Louis van Gaal et ses anciens coéquipiers, Patrick Kluivert et les frères De Boer. En Espagne, il ne réussit pas à s’intégrer et se retrouva rapidement dans l’ombre de Rivaldo, qui remportera le Ballon d’Or cette année-là. En deux ans sous le maillot blaugrana, le finlandais ne jouera qu’à 32 reprises, inscrivant quatre buts. Louis van Gaal perdra patience et sera remplacé par Ferrer, qui ne compte pas sur Litmanen.

Au mercato hivernal de 2001, il rejoint le Liverpool de Gerard Houllier, où il restera un an et demi. Il remporta la Cup et la Coupe de l’UEFA, mais ne participe pas aux finales, blessé. Il sera utilisé avec parcimonie par l’entraîneur français, ravi de son arrivée mais qui ne l’utilisera que relativement peu, laissant perplexe l’ancien de l’Ajax. 9 buts en 43 matches, et le finlandais fut libéré par les Reds. Par la suite, il retournera à l’Ajax mais ce retour ne sera que peu concluant, ponctué par les blessures. Il continuera sa carrière jusqu’en 2011, passant par le FC Lathi, le Hansa Rostock en Bundesliga, Malmö en Suède, Fulham en Premier League avant de retourner en Finlande, et de terminer sa carrière aux HJK Helsinki. Entre 2000 et 2011, il ne dépassera malheureusement qu’une fois les trente matches toutes compétitions confondues, miné par des blessures à répétition, qui l’auront empêché de faire la carrière à laquelle son immense talent le prédestinait.

 

Recordman et légende

Vingt-et-une années durant, Jari Litmanen a fièrement porté les couleurs de l’Equipe Nationale de Finlande, entre 1989 et 2010. Entre 1996 et 2008, il fut même le capitaine de la Huuhkajat. Il reste à ce jour le recordman de sélections ainsi que de buts en sélection. Malheureusement, ses performances n’ont jamais permis à l’équipe de Finlande de se qualifier ni à l’Euro ni à la Coupe du Monde. Aujourd’hui, Jari Litmanen est et reste le plus grand joueur de l’histoire de la sélection nationale.

 

Statistiques

1987–1990 Reipas 86 matches, 28 buts

1991 HJK 27 matches, 16 buts

1992 MyPa 18 matches, 7 buts

1992–1999 Ajax 159 matches, 91 buts

1999–2001 Barcelona 21 matches, 3 buts

2001–2002 Liverpool 26 matches, 5 buts

2002–2004 Ajax 20 matches, 5 buts

2004 Lahti 11 matches, 3 buts

2005 Hansa Rostock 13 matches, 1 but

2005–2007 Malmö FF 10 matches, 3 buts

2008 Fulham 0 match, 0 but

2008–2010 Lahti 40 matches, 10 buts

2011 HJK 18 matches, 1 but

Palmarès

Footballeur finlandais de l’année : 1990, 1992, 1993, 1994, 1995, 1996, 1997, 1998, 2000

MyPa :

Coupe de Finlande (1992)

Ajax :

Championnat des Pays-Bas (1994, 1995, 1996, 1998, 2004)

Coupe des Pays-Bas (1993, 1998, 1999)

Supercoupe des Pays-Bas (1993, 1994, 1995)

Ligue des Champions (1995)

Supercoupe de l’UEFA (1995)

Coupe Intercontinentale (1995)

Meilleur buteur de la Ligue des Champions (9 buts, 1996)

Liverpool:

Coupe de l’UEFA (2001)

Supercoupe de l’UEFA (2001)

FA Cup (2001)

Coupe de la Ligue (2001)

Community Shield (2001)

HJK:

Championnat de Finlande (2011)

Coupe de Finlande (2011

Laisser un commentaire