«Les jeunes joueurs Suédois à suivre» est une série qui a pour but de vous faire découvrir les jeunes espoirs suédois qui devraient avoir l’étoffe de faire une grande carrière internationale et dans de grands clubs européens.

 S91YUAYv

C’est pourquoi après vous les avoir présentés, au bout de 4 épisodes, je vous ferais un bilan des 4 précédents sur leurs performances depuis leurs présentations.

Pour cette première série je vous avais fait découvrir 4 joueurs des épisodes 1 à 4, ne perdons pas plus de temps voici leur bilan quelques mois après :

Gardien :

 Anton Cajtoft

Dans la continuité des espoirs placés en lui

 Lorsque la présentation d’Anton était sortie il était toujours en concurrence avec Damir Mehic l’autre gardien de Jönköpings Södra.

En cette saison 2016, lors de la Svenska Cupen, il a joué 2 matchs sur 3 possibles où il a encaissé 1 seul but.

En Allsvenskan, il est titulaire indiscutable dans son équipe de Jönköpings où il réalise un début de saison prometteur avec 2 victoires en 2 matchs dont 1 clean sheet et d’excellentes parades.

Anton a également joué 1 match avec les Espoirs face à St Marin (victoire 2-0) en faisant un clean sheet.

Une grave blessure qui gâche tout..

Lors du match, face à Orebro, Anton s’est blessé au genou et doit mettre un terme à saison puisqu’il devra avoir recours à une opération et à de longs mois de récupérations.

Magré sa blessure, il est toujours considéré comme le gardien qui a le plus de potentiel pour jouer avec l’équipe A de la Suède, d’autant qu’il a désormais connu la 1ère division Suédoise.

Défenseur :

 Ali Suljic

Des difficultés au sein d’un effectif remplit

Ali depuis l’article n’a joué que 2 matchs (West Ham, Manchester City) sur 7 possibles avec Chelsea U18 avec notamment un but contre son camp.

Il trouve néanmoins du temps de jeu avec la Suède U19 où il a joué les 2 matchs titulaires face au Portugal et la Slovénie avec 2 défaites au bout.

Milieux :

 Simon et Samuel Gustafson

Simon :

La montée en puissance

A la sortie de l’article, Simon enchaînait les bonnes performances avec 1 but et 5 passes décisives ce qui permettait au Feyenoord d’être 3ème à une longueur du PSV et 3 de l’Ajax.

Notamment grâce à un match monstrueux face à Heerenveen avec 1 but et 3 passes décisives où il a bien évidemment été élu homme du match avec une note de 9,64 !

Juste après l’article le Feyenoord de Simon jouait face à Twente et Simon va claquer un doublé lors de la victoire 5-0. Puis les deux matchs suivants il va délivrer deux passes décisives.

Son bilan à la 15ème journée était donc de 9 matchs pour 3 buts pour 7 passes décisives, des stats vraiment impressionnantes pour un joueur de 21 ans qui découvrait son nouveau championnat, l’Eredivisie.

Le passage à vide

Depuis cette 15ème journée, tout va mal pour Simon.

En effet, suspendu 3 matchs par son club pour avoir donné un coup de coude à un joueur d’Heracles : Mark-Jan Fledderus ajoutée par les mauvais résultats de son clubs avec 7 défaites d’affilées, Simon et Feyenoord ont vécu une période difficile.

Depuis cette suspension, Simon en paye le prix débutant souvent sur le banc ou avec l’équipe U21 il a en effet joué seulement 4 matchs depuis cette erreur.

Simon Gustafson est clairement dans une mauvaise spirale en étant hors de forme il semble délicat pour lui d’être de nouveau décisif dans l’équipe, il n’a d’ailleurs pas été rappelé avec la Suède. D’autant que Feyenoord reste sur une bonne lancée en championnat et avec la victoire en Coupe.

Samuel :

Dans la continuité des années précédentes

Samuel qui quant à lui a décidé de rester dans le club qui lui a permis à lui et à son frère jumeau de découvrir le monde professionnel continue de profiter de son statut de titulaire indiscutable.

Il a d’ailleurs un très bon d’année 2016 avec son club d’Häcken qui est en finale de la Svenska Cupen. Néanmoins en championnat où il a joué toutes les rencontres titulaires (actuellement 5) et réalisé 2 passes décisives, cela est plus difficile pour son club qui est actuellement dernier d’Allsvenskan.

Mais également avec la Suède Espoirs où il a marqué un but lors de la victoire contre Saint Marin.

Ces bonnes prestations et sa régularité font de lui déjà un joueur expérimenté de l’Allsvenskan avec déjà bientôt 60 matchs disputé à l’âge de 21 ans et son club et lui entendent bien continuer dans ce sens puisque Samuel a resigné un nouveau contrat de 2 ans supplémentaires.

Attaquant :

 Carlos Strandberg

Des mauvais choix

Depuis la publication de l’article sur Carlos, les choses ne se sont pas superbement passées pour lui. Comme dit dans l’article, Strandberg était prêté à Ural (club de D1 russe) mais il ne faisait clairement pas partie des plans de l’entraineur avec seulement 3 matchs dont un en coupe.

Il n’est d’ailleurs plus appelé en sélections suédoise espoirs du fait de son manque de temps de jeu malgré qu’il soit l’un des plus grands espoirs au poste d’attaquant.

Un nouveau départ ?

De retour de prêt au CSKA, Carlos Strandberg a montré qu’il pourrait s’imposer à Moscou dans le futur. En effet, lors de la trêve hivernale en 2 matchs amicaux, (Chisinau et l’Anzhi) Carlos a inscrit 2 buts.

Du fait qu’il aurait eu peu de temps de jeu avec notamment Musa comme titulaire indiscutable, le CSKA et l’AIK se sont mis d’accord pour un prêt en D1 Suédoise jusqu’au 18 juillet 2016.

Carlos

Carlos Strandberg fait son retour en Allsvenskan

Carlos pourra donc profiter de ce retour aux sources dans son pays pour retrouver du temps de jeu et de la confiance où il portera le numéro 22.

D’autant qu’il a inscrit 2 buts pour son retour en Allsvenskan en 5 rencontres, où il effectue de très bonnes prestations pour le moment.

Laisser un commentaire