Nous vous proposons de lire l’interview en sa version original en anglais, et en français, merci à  pour la traduction ! Bonne lecture à vous:

Petite présentation du joueur si vous ne le connaissez pas

Bruninho

Version traduite en français

Bonjour  Bruninho et merci de prendre quelques instants pour répondre à nos questions.

Depuis le début de ta carrière tu as surtout évolué au Brésil et depuis la saison passée tu joues au Danemark, Comment s’est passé ton arrivée dans ce nouveau pays ?

Ce fut très difficile sous plusieurs aspects, surtout psychologiquement. On m’a fait beaucoup de promesses. On m’a trompé et je ne pouvais rien n’y faire. J’avais le sentiment d’être dans un labyrinthe. J’ai tenté de retourner au Brésil mais mes tentatives sont restées vaines.

Après une saison au HB Koge en deuxième division réussie, tu évolues depuis cet été à Nordsjaelland ou cela se passe très bien aussi pour le moment. On peut dire que tu t’es bien adapté au football Danois ?

Je m’adapte. C’est un football très différent mais je peux dire que je m’y suis adapté à 80%.

Avec  9 buts marqués en 12 apparitions tu es deuxième au classement des buteurs, t’es-tu fixé un objectif minimum en nombres de buts pour la saison ?

Je m’attends à marquer 10 buts avant décembre. Il me reste 3 matchs pour y arriver. Bien sûr, j’ai un but ultime mais je préfère ne pas en parler…

Comment est l’ambiance au sein du club en ce moment ? Et quelles sont les ambitions de Nordsjaelland pour la saison ?

L’ambiance est calme, c’est différent des autres endroits parce qu’ici ils sont plus sérieux, ne blaguent pas beaucoup. Je respecte leur façon d’être et ils respectent la mienne, c’est le plus important. Le club veut rester en Superliga et essayer de terminer le championnat à un meilleur rang que l’année passée.

Un autre joueur Brésilien est arrivé cette été au club (Ramon), Etes- vous proche dans le vestiaire ? Et est-ce que c’est plus facile pour vous d’être deux brésiliens ?

Oui ça aide beaucoup! On communique beaucoup pendant un match, c’est plus facile. On fait aussi beaucoup de blagues. Ca rend l’environnement un peu plus amusant.

Peux-tu nous parler de ta première  expérience en Europe à Setubal lors de la saison 2013/2014 ?

Ce fut une bonne expérience, une belle vitrine. J’ai beaucoup appris là-bas. Malheureusement, j’ai eu des problèmes avec des retards de paiements. Mais il y eut en majorité des choses positives.

Comment vois-tu la suite de ta carrière ? Et dans quel pays aimerais-tu évoluer si tu avais le choix ?

Je veux continuer de travailler dur, de toujours essayer de m’améliorer en tant qu’athlète et en tant que personne. Je n’ai pas de pays particulier en tête. Si une opportunité se présente et qu’elle est bonne pour le club, ma famille et moi, c’est sûr que c’est celle que je choisirai.

Merci d’avoir pris de ton temps pour nous et bonne continuation pour ta saison.

Version original (en anglais)

Hello Bruninho, thank you very much for taking some time to answer our questions.

In your career, you have mostly played in Brazil. Since last season, you’re playing in Denmark, can you tell us a bit about your arrival in this new country ?

It was very difficult in many ways, especially psychological. People have made many promises to me. They tricked me and I could not do anything. I felt like I was in a maze. I tried to get back to Brazil but all attempts were in vain.

After one successful season in second division with HB Koge, you transferred to Nordsjaelland this summer, where it’s going well for you. Can we say that you adapted well to Danish football ?

I’m adapting yet. It is a very different football but I can say that I am 80% adapted.

With 9 goals scored in 12 games, you’re ranked 2nd in the topscorer table. Do you have an objective of a minimum number of goals to score this season ?

I expect to reach 10 goals before December. I have three more games to get it. Of course I have an ultimate goal, but I prefer do not say it…

How’s the atmosphere within the club at the moment? And what are Nordsjaelland’s ambitions for the season?

The atmosphere is quiet, a bit different from other places because here they are more serious, do not joke so much. I respect their way. They respect mine. This is the most important. The club wants to stay in Superliga and try to finish the championship in a better position than last year.

Another Brazilian player arrived this summer (Ramon). Are you getting along well in the locker room ? Does it make it easier that you’re both Brazilians ?

Yes, it helps a lot! We communicate a lot during the game. It is easier. Also, we joke very much. This makes the environment a little more fun.

Can you tell us about your first experience in Europe, with Setubal during the 2013/2014 season ?

It was a good experience, a great showcase. I learned a lot there. Unfortunately, I had some problems with delayed payments. But it were more positive things.

How do you see your career going forward ? And, if you could choose, in which country would you like to play ?

I want to keep working hard, always trying to get better as an athlete and as a person. I have no particular country on my mind. If it is a good opportunity for both, me, my family and the club, for sure is that I will choose.

Thank you very much for your time and all the best for the season.

Laisser un commentaire