Le championnat suédois est terminé depuis ce week-end. Nous connaissons ainsi le champion de cette édition 2015, tout comme les différents clubs qui joueront les compétitions européennes, mais également les équipes qui descendent dans l’antichambre de l’Allsvenskan, ainsi que l’équipe qui sera en Play-Off pour défendre sa place parmi l’élite. La Superettan étant également terminé, les promus sont également connus.

C’est donc le moment de faire un point sur ce championnat, qui s’est notamment terminé en beauté avec pas moins de 29 buts en 8 matchs, en nous proposant un suspense haletant, puisque le titre s’est joué jusqu’à cette dernière journée. Un championnat qui est donc terminé, et qu’on retrouvera au mois d’Avril 2016, et plus précisément le 2, pour le compte de la 1ère journée. Avant de passer à la prochaine saison, revenons sur l’Allsvenskan 2015.

IFK Norrkoping, un champion étonnant.

Le champion est désormais connu : l’équipe de Janne Andersson remporte le titre. Cette équipe aura été la grosse surprise de ce championnat. En effet, personne n’aurait parié sur eux pour la plus haute place du classement. Douzième lors de l’édition 2014, l’équipe a préservé la plupart de ces joueurs pour cette saison, tout en incorporant des jeunes talents dans le groupe.

Pour arriver à cette place, l’équipe a eu un jeu tourné vers l’attaque, comme l’en témoigne le nombre de buts inscrits (60 buts en 30 matchs, la meilleure attaque), avec un joueur qui aura crevé l’écran cette année, Emir Kujovic. Ce joueur a terminé meilleur buteur du championnat avec 21 buts. Cependant, ce nombre de buts n’est pas un record, puisque la saison passée, le Danois Lasse Vibe, ou en 2012, le Ghanéen Majeed Waris, avaient fini la saison avec 23 buts. Il sera ainsi difficile pour Norrkoping de préserver son buteur, de même que les autres joueurs en général.

L’IFK Norrkoping, champion 2015.

 

 

L’IFK Göteborg et l’AIK Solna complètent le podium.

 

Longtemps leader du championnat (de la 8ème à la 27ème journée), l’IFK Göteborg s’écroule dans les dernières journées, en récoltant 9 points sur 15 possibles lors des 5 derniers matchs, pendant que l’IFK Norrkoping prenait 12 points sur 15. Malgré cet échec, l’équipe a réalisé une belle saison, en remportant tout d’abord la coupe de Suède. De plus, elle a terminé avec la meilleure défense du championnat, en encaissant 22 buts lors des 30 matchs, dont seulement 8 à domicile. Orphelin de son buteur Lasse Vibe, parti cet été à Brentford en Championship, l’équipe n’avait pas de buteur attitré, même si Gustav Engvall (19ans) est monté en puissance au fil des matchs avec ces 5 buts en championnat. La saison 2015 n’est pas encore finie pour eux puisque, dès le week-end prochain, la Super Coupe aura lieu entre l’IFK Norrkoping (vainqueur du championnat) et l’IFK Göteborg (vainqueur de la coupe). Un match qui s’annonce passionnant, et qui ne sera à manquer sous aucun prétexte.

L’AIK Solna a fait le même parcours que Göteborg lors de ces 5 dernières journées, en ne prenant que 7 points sur 15. Pourtant favori pour succéder à Malmö pour le titre, l’équipe a perdu gros en vendant Nabil Bahoui à Al Ahly Jaddah, auteur de 14 buts en 2014. Cependant, le buteur Henok Goitom a montré toute l’étendue de son talent, en marquant 18 buts. Patrik Carlgren, le gardien, a montré qu’on pouvait compter sur lui cette année, en enchainant 25 matchs. Auteur de 8 « clean sheet », il devrait très prochainement intégré la sélection suédoise, après avoir eu 18 sélections avec les espoirs.

Patrik Carlgren, 23ans, jeune portier de l’AIK.

L’IF Elfsborg européen, Malmo FF absent.

En Allsvenskan, les trois premières places, ainsi que le vainqueur de la coupe, permettent de jouer les compétitions européennes la saison suivante. Pourtant, comme l’IFK Göteborg a terminé second, et a remporté la coupe, le quatrième récolte un ticket pour l’Europa League. Il s’agit de l’IF Elfsborg. Saison remarquable pour un effectif qui comprend des jeunes joueurs, avec Viktor Claesson (23ans, 11 buts et 10 passes décisives) et Arber Zeneli (21ans, 10 buts et 5 passes décisives), mais également des moins jeunes, à l’image d’Andreas Klarström (37ans) et Anders Svensson (39ans), deux joueurs qui partent à la retraite après avoir fait les beaux jours d’Elfsborg.

Anders Svensson et Andreas Klarström lors de leur dernier match.

Pour Malmö, ce fut une saison étrange. Performante en Ligue des Champions, en ayant passé deux tours, puis en n’étant pas ridicule en phase de poules (actuellement 3ème avec 3 points, dans une poule composée du Real Madrid, PSG et du Shakthar Donetsk), l’équipe n’aura pas été aussi forte en championnat. Champion en titre, l’équipe n’a même pas réussi à décrocher un ticket pour la Coupe d’Europe la saison prochaine. Et pourtant, l’équipe avait des joueurs de qualité, à l’image d’une attaque flamboyante (un Rosenberg qui affole les cages adverses, un Berget heureux de revenir en Scandinavie, …) ainsi qu’une défense menée par un excellent Wiland dans les buts. En tout cas, l’équipe aura à cœur de faire une grosse saison en 2016, et retrouvé l’Europe puisque cela n’était pas arrivé depuis 2009, où l’équipe avait terminé à une 7èmeplace.

Falkenbergs en barrage pour rester en Allsvenskan.

Pour sa deuxième saison de son histoire en D1 Suédoise (après avoir remporté la Superettan en 2013), Falkenbergs FFaura flirté avec la relégation très longtemps cette saison. Cependant, l’équipe n’échappera pas au Play Off, en affrontant l’équipe qui a terminé à la 3ème de Superettan, l’IK Sirius. Cette équipe est capable de marquer des buts, mais posséde une défense très solide, comme l’en témoigne le classement, où on peut constater qu’elle a la meilleure défense de Superettan avec 25 buts pris. Ce n’est pas le cas de Falkenbergs qui a la pire défense d’Allsvenskan. Un problème a réglé pour le coach Hans Eklund le plus rapidement possible puisque le match aller sera à Sirius le 5 Novembre. Il sera difficile de faire tomber Sirius à domicile, puisque l’équipe n’a jamais perdu en Championnat, comptant notamment 11 victoires et 4 nuls. À Falkenbergs de faire le travail pour garder sa place en Allsvenskan.

Gustaf Nilsson, buteur maison de 18ans.

 

Atvidabergs et Halmstad, en route pour la Superettan

Habitué au ventre mou du Championnat, Atvidabergs FF aura vécu une saison cauchemardesque. Incapable de gagner cette année (seulement 2 victoires), l’équipe a eu du mal à gagner des points nécessaires au maintien, en terminant avec 15 points, soit 6 de moins que le 13ème, mais surtout 16 points derrière le premier non-relégable (Kalmar). Ceci est sans doute dû aux nombreux départs entre la saison 2014 et la saison 2015, et surtout celle du joueur brésilien Ricardo Santos, parti en Chine pour l’équipe de Guizhou Renhe. Ce nom ne vous évoque peut-être pas grand-chose, mais il avait inscrit 16 buts en championnat, soit 10 de buts qu’Oweri, meilleur buteur du club avec 6 buts cette année. Il faut également noter que c’est la fin de la carrière de Kristian Bergström, à 41ans. À son âge, il était toujours décisif, puisqu’il a notamment terminé à la cinquième place des meilleurs passeurs du Championnat (avec 8 passes décisives).

Kristian Bergström, 41ans, auteur d’une excellente saison.

 

Même constat du côté d’Halmstad BK : une équipe qui a eu du mal à remporter ces matchs (4 victoires), l’équipe possède surtout une attaque désastreuse : en effet, elle a mis seulement 21 buts en 30 matchs de Championnat. Et pourtant, en 2014, l’équipe avait inscrit 44 buts. Malgré tout, on peut constater que les 5 meilleurs buteurs du club de la saison 2014 (Mikael Boman, Kristinn Steindorsson, Johan Blomberg, Marcus Antonsson et Guldjon Balvidsson) ont tous quitté le club lors du mercato hivernal. Du coup, il fut plus difficile pour l’équipe de marquer des buts, comme on peut le voir avec James Keene et Junes Bardy, meilleurs buteurs du club avec seulement 4 buts au compteur. L’équipe devra donc se renforcer pour tenter de remonter le plus rapidement possible, d’autant plus qu’elle va perdre James Keene et Matthew Rusike. Ce dernier est courtisé par de nombreux clubs en Scandinavie, mais également par Newcastle.

Un point rapide du côté des promus de Superettan.

Les deux promus sont, pour le moins inattendu. En effet, nous avons tout d’abord l’équipe de Jonkopings Sodra IF. Elle termine à la première place du classement. Certes, l’équipe avait déjà failli monter en 2014, en terminant seulement 4èmede la D2 Suédoise, mais cela reste tout de même une énorme surprise puisque, la dernière fois que cette équipe était en Allsvenskan, c’était en 1969. Depuis cette date, elle navigue entre la deuxième et troisième division jusqu’à se stabiliser en Superettan. La force de cette équipe est d’avoir dans ses rangs deux joueurs capables de marquer, à chaque saison, plus d’une dizaine de buts. Il s’agit de Fredrik Olsson (17 buts en 2015) et Tommy Thelin (13 buts et 10 passes décisives).

Le deuxième promu est Östersunds FK. Club crée en 1996, le club était encore en quatrième division il y a 4 ans. C’est donc un véritable exploit que fait le coach Graham Potter, au poste depuis cette fameuse année 2011. L’équipe peut compter sur un joueur anglais répondant au nom de Jamie Hopcutt, qui a inscrit 15 buts cette année. Elle va découvrir pour la première fois de sa jeune histoire l’élite suédoise, où elle jouera automatiquement le maintien, ou, pourquoi pas de jouer les troubles fêtes dans un Championnat qui réserve un bon nombre de surprises.

Graham Potter, le magicien d’Östersunds.

 

Enfin, l’IK Sirius, comme dit bien plus haut, sera confronté à Falkenbergs en barrage, pour tenter d’obtenir son billet en Allsvenskan.

Le classement

Autres classements

Meilleurs buteurs / passeurs

Autres classements

L’Allsvenskan en quelques lignes :

Champion : IFK Norrkoping (qualifié pour le 2ème tour préliminaire de la Ligue des Champions)

Qualifié pour la Ligue Europa : IFK Göteborg, AIK Solna, IF Elfsborg

Relégués en Superettan : Atvidabergs et Halmstad

Promus en Allsvenskan : Jonkopings Sodra IF et Östersunds

Vainqueur de la Coupe de Suéde : IFK Göteborg

Laisser un commentaire