Dernier weekend de Superliga avant la pause due aux matchs internationaux, les semaines se suivent pour AaB, Midtjylland et Randers toujours en méforme alors qu’ Odense, Viborg et surtout SonderjyskE carburent depuis un mois.

D_LMmU_9
SonderjyskE se débarrasse de Midtjylland

AaB – AGF (2-2) L.Spalvis 32′, J.Jonsson 90′ / M. »Duncan » Rasmussen 87′, S.Rasmussen 90′

Nordjyske Arena (Aalborg) Spectateurs : 6648

Aalborg pensait stopper sa mauvaise série en recevant le mal classé AGF et le seizième but cette saison de leur buteur L.Spalvis à la demi-heure de jeu allait en ce sens. Mais la fin de match fût haletante et passionnante : à la 87′ M. »Duncan » Rasmussen égalise pour Aarhus et confirme la domination de son équipe en 2ème mi-temps.  3 minutes plus tard AaB croit remporter la victoire lorsque J.Jonsson marque mais le fou scénario se conclut au bout du temps additionnel quand l’autre Rasmussen (Steffen) donne le point du match nul à AGF. Un résultat qui n’arrange personne.

pCt_vf0G

Hobro IK – OB (0-2) A.K.Jacobsen 49′, R.Falk Jensen 72′

DS Arena (Hobro) Spectateurs : 1512

Troisième victoire d’affilée pour Odense qui est métamorphosé depuis la trêve hivernale, résultat les bleus et blancs sont bien installés désormais à la 6eme place à seulement 2 pts du podium. Le jeune prodige R.Falk qui jouera à Copenhague la saison prochaine a encore participé au succès de son équipe en marquant son 4eme but de la saison. Coté Hobro un seul chiffre résume l’état de forme actuel : 1 c’est le nombre de point prit sur les six dernières rencontres.

SonderjyskE – FC Midtjylland (3-2) N.Madsen 53′,56′, M.Hedegaard 70′ / F.Novak 7′, M.Pusic 21′

SydBank Park (Haderslev) Spectateurs : 6545

L’affiche de cette 22eme journée était sans nul doute la rencontre entre SonderjyskE (3eme) et le champion en titre Midtjylland (4eme), et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle a tenu ses promesses. Les visiteurs ont dominé la première période : Nowak, buteur précoce (7′) et l’avant-centre Pusic sur une passe du latéral Nowak (encore lui) donnent 2 buts d’avance à Midtjylland à la pause. Le second acte est tout autre, SonderjyskE entame sa remontée peu avant l’heure de jeu Nicolaj Madsen s’offre un doublé et à la 70eme le tout jeune Mikkel Hedegaard (19 ans) marque son premier but en Superligaen pour son second match à ce niveau. Ce résultat propulse SonderjyskE sur la deuxième marche du podium à 6 points du leader.

FC Randers – Viborg FF (1-3) Masango (36’) / Akharrza (14’), Curth (45’), Andersen (86’)

BioNutria Park (Randers)  Spectateurs : 4869

Troisième match en une semaine pour les locaux et troisième défaite. Les locaux dominent le match mais Viborg leur fait payer leur manque de réalisme en étant, eux, très précis devant le but de Johnsson. Une ouverture du score pour Viborg après un quart d’heure de jeu, Masango égalise un quart d’heure plus tard mais c’était sans compter sur Curth qui convertit son penalty qui permet à son équipe de rentrer aux vestiaires en menant au score. En seconde mi-temps et malgré le changement de sa doublette offensive, les hommes de Todd ne reviendront pas au score et Anderson fait le break 10 minutes après son entrée en jeu.

OVck809q

FC Nordsjaelland – FC Copenhague (2-0) Mor (55’) et Mikkelsen (87’)

Farum Park (Farum)  Spectateurs : 7351

Après onze matchs sans défaites en championnat (17 toutes compétitions confondues) le leader s’est fait surprendre par les joueurs d’Hjulmand. Qualifié après 120 minutes de jeu mercredi, Copenhague affiche quelques changements au coup d’envoi. Un match type de Superligaen, le ballon va d’une surface à l’autre pendant 90 minutes, Jensen et Olsen (les deux gardiens) sont mis à l’honneur mais ce dernier se fait prendre à contre-pied après un raid solitaire de Mor et il est impuissant quand Mikkelsen décroche une frappe des 30 mètres qui trouvera sa lucarne. Au classement Nordsjaelland gagne une place et Copenhague reste leader avec désormais 6 points d’avance sur son dauphin.

Brondby IF – Esbjerg fB (0-0) 

Brondby Stadion (Brondby)  Spectateurs : 11693

On termine cette deuxième phase  sur un score nul et vierge. Trois, c’est le nombre de tirs cadrés dans ce match.  Brondby domine dans le jeu (57% de possession) mais de part et d’autre peu… trop peu d’occasions dangereuses, un manque de finition sans appel. Esbjerg ne s’en plaindra pas et rentre chez eux avec un point de plus sur la relégation (désormais 12). Par contre Brondby laisse passer 2 points importants dans la course à l’Europe.

Laisser un commentaire