Dans ce troisième numéro de notre série consacrée aux derbys en Norvège, nous restons dans l’ouest du pays avec le derby entre Molde et Rosenborg. Une rivalité particulière qui s’est intensifiée au fil des années jusqu’à devenir ce qu’elle est aujourd’hui.

Épisode 1 : The Norsk Derby entre Tromsö et Bodö/Glimt

Épisode 2 : Møre og Romsdal derby

Avant de rentrer sur le côté sportif il faut savoir que la rivalité entre le comté de Trøndelag et le comté de Møre og Romsdal, où se situent respectivement Rosenborg et Molde, date de l’ère des vikings. Les raisons sont trop nombreuses pour que l’on puisse vous en parler dans cet article mais il suffit de s’intéresser à l’histoire de la Norvège ainsi que des vikings pour comprendre.

Pour déterminer d’où vient cette rivalité, il faut remonter plusieurs dizaines d’années dans le passé. Rosenborg est un club de football situé dans le quartier du même nom à Trondheim, une ville de près de 200 000 habitants. Leur principal rival dans les années 1930 jusqu’aux années 1970 était Steinkjer, un club situé à seulement 120 kilomètres de Trondheim. Malheureusement, cette équipe à connu de gros soucis et évolue désormais en 3.divisjon soit la quatrième division norvégienne.

Dès lors cette “disparition” de ce club, les supporters de Rosenborg et Molde ont commencé à se tirer la bourre. La proximité entre ces deux clubs séparés par 220 kilomètres en est la principale cause. Mais ce n’était rien comparé à ce qu’il allait suivre. 

Quelques années plus tard un événement sera le vrai tournant dans la relation entre ces deux entités. En 1987 le Moss FK, alors entraîné par Nils Arne Eggen, termine premier du championnat en allant s’imposer 0-2 à Molde. Ce dernier décide la saison suivante de quitter le club pour aller entraîner Rosenborg, une décision qui a du mal à passer du côté des supporters de Molde. Quelques saisons plus tard, Rosenborg décide d’acheter Øyvind Leonhardsen, un milieu de terrain, pour la somme de 975 000 couronnes norvégiennes. Un transfert peu anodin car le joueur jouait… à Molde !

Cette fois-ci c’en est trop pour les supporters de Molde qui décident de passer à l’action. En effet, ces derniers ont décidé d’envoyer au club de Trondheim une grosse enveloppe remplis de “mainnskit”. Un terme local utilisé pour désigner les excréments humains.

Les joueurs ont rapidement développé une haine mutuelle et les actes, qui étaient jusque-là entre supporters, se sont propagés sur le terrain. Nous sommes dans les années 90 et la rivalité entre les deux clubs atteint son paroxysme.

En 1994, Molde reçoit Rosenborg en demi-finale aller de NM Cup (l’opposition se jouant en deux matchs). Au-delà de la rivalité il y’a aussi un gros enjeu pour ces deux équipes car celle qui ressortira victorieuse sera en finale de coupe. Et en effet les joueurs ne se sont pas fait de cadeau. Malgré l’ouverture du score de Rosenborg par l’intermédiaire de Kent Bergersen, Molde s’impose finalement 2-1. Rosenborg sera aussi tenu en échec au Lerkendal Stadion une semaine plus tard en concédant le match nul (2-2). Finalement Molde gagne la NM Cup en s’imposant 3-2 contre Lyn lors de la finale.

Malgré une double confrontation pleine d’enjeu et de spectacle les supporters ont surtout retenu les actes anti-sportifs qui se sont produits sur le terrain. Le joueur de Molde, Petter Rudi, avait craché dans les cheveux de Jahn Ivar Jakobsen (surnommé Mini à cause de sa petite taille). Un peu plus tard Trond Strand tacle Erik Hoftun, ce dernier reste au sol et arrive Kjetil Rekdal qui lui marche dessus.

S’en est suivi des propos honteux de la part du père d’un des joueurs de Molde qui a crié « Vas y, tue-le !” à son fils afin qu’il tacle durement Mini. Ce dernier n’a pas oublié tout ce qu’il a subi et en 1998, alors que Rosenborg se déplace à Molde, Mini fait monter la tension avant la rencontre et des supporters de Molde le menacent de mort. Le joueur ne se laisse pas impressionner et déclare à la suite des menaces : “Il est clair que mes déclarations ont été difficiles à digérer, et ont enflammé l’esprit des supporters, mais je ne me laisse pas intimider par les soi-disant supporters à moitié gros, buveurs de bière, qui claironnent leurs opinions. Pourquoi ferais-je cela?” Une banderole sera par la suite installée par les supporters locaux avec comme inscriptions “Bienvenue en enfer.”

Mais selon Jahn Ivar Jakobsen la rivalité et agissements des joueurs ne s’étendent pas au-delà du rectangle vert, il a notamment déclaré : “Trond Strande et Petter Rudi ont essayé plusieurs fois de me casser les jambes, mais quand je les salue aujourd’hui, il n’y a pas de haine. Cela s’applique également à Kjetil Rekdal, avec qui j’ai été dans un certain nombre de matchs.”

Au fil des années, les tensions entre les deux clubs se sont quelque peu adoucies même si les rencontres entre les deux équipes restent néanmoins bien plus importantes qu’un match classique. Cela est notamment dû à la grosse domination du club de Trondheim qui a remporté treize fois consécutivement le championnat de Norvège. Molde est alors devenu une équipe voulant challenger Rosenborg qui, années après années est devenu l’équipe à battre. Molde a terminé à quatre reprises deuxième d’Eliteserien sur cette période et a finalement remporté le championnat pour la première fois en 2011 ainsi que la NM Cup pour la troisième fois en battant Rosenborg en finale.

Nous remercions les supporters de Rosenborg pour leur participation et au partage de leurs articles.

Laisser un commentaire