8964049-fck-brndby

L’Euro 2016 est fini mais pas de panique, les championnats scandinaves ont déjà repris ou reprennent dès ce week-end et c’est le cas pour le championnat danois. Le FC Copenhague a retrouvé sa couronne, mais  arriveront- ils de nouveaux à dominer le football danois ? Les coéquipiers de Nicolai Madsen (SonderjyskE) sauront-  ils confirmer leur excellente saison ? Le FC Midtjylland ou Brondby IF tiendront- ils la distance sur le podium  jusqu’à la fin de la saison ? Les promus ont-ils le potentiel pour concurrencer les équipes de l’élite danoise où sont-ils condamnés à la relégation ? Ce sont les questions que se posent tous les spectateurs de cette Superligaen.  On vous présente les équipes pour vous donner les premiers éléments de réponses.

Nouvelle saison, nouveau format

C’est une première en Superliga danoise, ce n’est pas douze mais quatorze équipes qui se rencontreront pour la saison 2016-2017. Le déroulement de la saison est composé de deux phases (préliminaire et play-offs).

Dans la première partie de championnat, les quatorze clubs se rencontrent deux fois (aller-retour) dans une phase préliminaire. Au terme de ces 26 journées de championnat les six premiers se qualifient pour les play-offs de championnat et les huit derniers pour les play-offs de qualification.

Play-offs de championnat (6 premiers :

En play-offs de championnat, les points et buts inscrits lors de la phase préliminaire sont retenus. Les 6 équipes se rencontre deux fois (aller-retour), à l’issue de ces 10 journées le premier est sacré champion et se qualifie pour le 2ème tour qualificatif de la Ligue des Champions, le deuxième se qualifie pour le 1er tour qualificatif de la Ligue Europa, et le troisième joue un match contre le vainqueur des play-offs européen pour une place européenne (si le vainqueur de la coupe du Danemark termine dans les trois premier, le quatrième joue ce match).

Play-offs de qualification (8 derniers) :

En play-offs de qualification les huit équipes sont répartis en deux groupe de quatre, les équipes se rencontrent deux fois chacune (aller-retour). Les deux premiers de chaque groupe se qualifient pour les play-offs européens: demi-finales puis finales en match aller-retour, le vainqueur de ses play-offs européens joue un match de contre le 3ème (ou le 4ème si le vainqueur de la coupe termine dans les 3 premières places) des play-offs de championnat pour une place européenne. Les deux derniers de chaque groupe jouent les play-offs de relégation : demi-finales puis finales en match aller-retour, le vainqueur de ces play-offs se maintient. Les  trois autres équipes jouent des matchs de play-off contre le deuxième et le troisième de deuxième division pour définir les équipes maintenue(s), reléguée(s) et promue(s).

 

Les favoris

Qui de mieux que Copenhague pour succéder à Copenhague ? Après une saison largement dominé où ils se sont offert le doublé coupe-championnat, les hommes de Solbakken sont logiquement favoris ! Andrija Pavlovic (attaquant, ex-Cukaricki) remplace numériquement le départ du meilleur buteur du club cette saison, Jørgensen pour Feyenoord ; Jan Gregus (milieu, ex-Jablonec) et Rasmus Falk Jensen (milieu offensif, ex Odense) vient renforcer le milieu de terrain alors que Delaney est pressentis sur le départ. Une longue saison s’annonce pour les lions du Danemark entre championnat, coupe national et coupe européen. Au Parken Stadium le FC Copenhague sera difficile à battre avec notamment sa défense de fer constitué des suédois Johansson, Augustinsson, le gardien Olsen… Seul l’attaque en ce début de saison semble être inférieure à celle de l’an passé. Kusk, Falk et Verbic seront les hommes forts sur les côtés pour apporter du jeu offensif, des centres, de la vitesse, du spectacle et tout ce qu’on aime !

Capture
Delanay, le joueur à suivre.

Le FC Midjtylland a réalisé une très belle fin de saison : 7 victoires, 3 nuls et 1 défaite sur les 11 derniers matchs, ce qui leurs permets de finir 3ème. Il est fort probable qu’ils ont perdus énormément d’énergie dû à leur parcours eu Europa League mais c’est également ce qu’il fait d’eux un réel concurrent au titre ! Hormis les départs en retraite et les retours de prêt une seule recrue a été signé, il s’agit de Markus Halsti (milieu défensif, ex-DC United). D’autres joueurs sont courtisés, c’est le cas de Sisto qui c’était dévoilé au grand public contre Manchester United en Europa League. Le capitaine Tim Sparv blessé sera un coup dur pour le début de saison. Néanmoins, Midjtylland est le parfait adversaire pour détrôner le FC Copenhague.

Les outsiders

Skarbalijus ne prolonge pas son contrat, c’est Alexander Zorniger qui sera l’entraineur de Brondby IF pour cette nouvelle saison et ce n’est pas le seul changement… Les joueurs ayants peu joués sont laissé libre : Johansen, Hanse et Elmander) ; s’ajoute des départs importants : le départ du numéro 10, Magnus Eriksson (22 apparitions) pour Djurgardens IF ; l’expérimenté Daniel Agger (24 apparitions) quant à lui âgé de 31 ans prend sa retraite, gros choque pour leur défense, et le départ le plus important concerne Riza Durmisi (29 apparitions), le meilleur latéral gauche de la saison passé manquera à son club formateur avec ses montées sur le flanc gauche souvent décisives ! Le  danois rejoint le Bétis Séville contre un chèque de 2, 5 millions d’euros tout de même. Pour compenser ces différents départs ce sont 3 recrues de tailles qui arrivent : Jonas Borring 1m93 (milieu, libre), Gustaf Nilsson 1m97 (attaquant, ex-Falkenbergs FF) et Benedikt Röcker 1m97 (défenseur, ex-Greuther Fürth). Pukki trouvera t’il le chemin des filets comme en rêve les supporters depuis son arrivé ?  Les cartes sont désormais entre ses mains, et celle du coach allemands pour lutter à la course au podium, leur saison à commencer de la meilleur des façons avec une victoire dans la double confrontation du tour préliminaire à l’Europa League (vs Valur ..)

Brøndby commence fort sa saison avec l’Europa League.

Lars Sonergaard doit être rempli de revanche alors que le début de saison approche, ses joueurs auraient pu jouer une qualification pour une compétition européenne si ils n’avaient pas vécu une fin de saison catastrophique (2 victoires, 3 nuls et 6 défaites sur les 11 derniers matchs). Que d’inquiétude pour les supporters d’Aalborg en regardant la liste des départs. Le premier est l’envol du lituanien Lukas Spalvis (30 apps., 17 buts), meilleur buteur du championnat rejoint le Sporting Lisbonne ; Kenneth Petersen (32 apps.) vers Odense ; déjà pressenti au mercato auparavant de rejoindre la France, Nicolaj Thomsen (33 apps., 6 buts) signe au FC Nantes ; Rasmus Jönsson (32 apps., 4 buts) vers Odense, s’y ajoutent M. Thrane (Libre) et A. Bruhn (Viborg). Tout laisse à penser à un changement d’ère avec le départ de ces quatre joueurs clefs, est-ce la cause d’une non-qualification pour une coupe européenne ? Une chose est sûre le club souhaite y remédié avec les arrivées du danois Casper Sloth (milieu offensif, ex-Leeds) qui reviens dans son pays après deux ans en Angleterre ; Marco Meilinger (milieu, ex-Austria Vienne) et Markus Holgersson (défenseur, ex-Anorthosis).

Ils pourraient faire office de leader cette saison en finissant second lors de la dernière édition mais nous considérons que SönderjyskE doit confirmer une première saison sur le podium ! Heureusement pour Michelsen qu’ils finissent la saison avec une qualification européenne, ce qui lui permet de garder ses cadres qui ont surpris tout une nation et qui sont présents les papiers de différents clubs. Uniquement deux départs : Andreas Oggesen vers Fredericia et Jens Rinke en fin de contrat ; c’est Lukas Fernandes (ex-AGF) qui vient remplacer numériquement Rinke (gardien remplaçant). Au cœur de toutes les discussions, l’homme fort, Nicolaj Madsen !

Le FC Randers et l’OB Odense peuvent faire office d’équipes de milieu de tableau mais en finissant respectivement à la 6ème et 7ème place, ils pourraient profiter du nouveau format de compétition pour accrocher l’Europe ! Randers change d’entraineur ! Olafur Kristjansson (ex-entr. Nordsjaelland) prend les commandes des bleus et blancs. Le gardien suédois, Karl-Johan Johnsson (32 apps.) quitte le Danemark pour rejoindre Guingamp ; Mustafa Amini (29 apps.) et Kasper Junker (1 app.) partent vers AGF ; Christian Keller (19 apps.) est laissé libre tout comme Jack Duncan. Du côté des arrivées Marko Mitrovic (attaquant, ex-FC Eindhoven) et Frederik Due (gardien, ex-HB Köge) sont les premières recrues. Deux départs importants mais toujours aucun recrues de poids… L’entraîneur islandais va pouvoir s’appuyer sur un effectif jeune pour nous révéler de nouveaux talents scandinaves.

Pour sa deuxième saison à la tête d’Odense, Kent Nielsen espère profiter de ce nouveau format de championnat pour réaliser une saison meilleure que la première.  Le premier départ est Lasse Nielsen (21 apps.) vers Lech Poznan qui est remplacé numériquement par Kenneth Petersen (ex-Aalborg) ; Rasmus Falk Jensen (31 apps., 6 buts) lui rejoint le FC Copenhague et Azer Busuladzic est laissé libre (25 apps., 1 but) ; Dans le secteur offensif c’est Rasmus Jönsson qui arrive gratuitement, laissé libre par Aalborg et Thomas Mikkelsen est de retour de prêt après 28 apparitions et 11 buts en seconde division avec Vejle. Un mercato intelligent de la part du manager danois qui a remplacé les joueurs partis, en se basant sur son effectif de la saison dernière pour garder le même système de jeu et les automatismes.

Les incertains, sans grandes ambitions

Promu l’an dernier, Viborg FF, a réussi une saison correcte se classant à une honorable huitième place, les hommes de Johnny Molby (qui a fait un bref passage à Nantes en 1992 alors qu’il était joueur) essaieront de créer la surprise et d’intégrer le Top 6 mais cela risque d’être quand même difficile. Les hommes forts des « verts » seront encore cette saison les attaquants Jeppe Curth et Mikkel Vestergaard ainsi que l’Ivoirien Serge Deble. Côté transfert Viborg a été plutôt calme notons l’arrivée du jeune ailier droit Oliver Thychosen (23 ans) en provenance de Nordsjaelland et de l’espoir coréen Jung-Bin Park (22 ans) qui arrive d’Hobro. En défense c’est l’expérimenté Christian Keller (35 ans) libéré par Randers. En ce qui concerne les départs la principale perte est celle du jeune et talentueux milieu Lukas Lerager vendu à Zulte Waregem en Belgique.

Le FC Nordsjaelland voudra retrouver son lustre d’antan (enfin pas si vieux que cela puisque le titre remonte à 2012) problème : le club de Farum n’a pas les moyens de garder ses pépites à la maison comme en témoigne la signature cette été du prodige Turc, Emre Mor, à Dortmund et le départ du jeune Suédois David Moberg Karlsson qui rentre au pays en rejoignant Norrkoping. L’âge moyen de l’effectif ne dépasse pas les 23 ans, soit l’un des collectifs le plus jeune d’Europe et les « tigres » ont continué leur politique d’intégration des joueurs de l’académie dans l’effectif pro, on surveillera donc les prestations de Viktor Tranberg et Andreas Skovgaard. On espère pour Nordsjaelland qu’ils pourront conserver Andreas Maxso en défense et Emiliano Marcondes en attaque jusqu’à la fin du mercato afin de régaler les spectateurs du Right To Dream Park (désolé on n’a pas trouvé de nom de stade plus improbable).

La jeunesse au pouvoir à Nordsjælland !

Pas mal de mouvement du côté d’Aarhus, Glen Riddersholm l’entraineur arrivé en cours de saison l’an passé s’est séparé de son expérimenté milieu offensif Kim Aabech, parti chez le promu Horsens, l’avant-centre Jesper Lange est aussi parti son contrat étant terminé, il faut ajouter à cela trois joueurs dont le prêt à AGF est terminé à savoir : Aleksandar Cavric, Josip Elez et Emil Nielsen. Pour le moment le plus gros investissement de ce mercato a été l’achat du gardien Serbe Aleksandar Jovanovic qui arrive tout droit de Radnicki, AGF a aussi réussi à chiper deux joueurs de Randers, le milieu Australo-Afghan Mustafa Amini et le jeune avant-centre Kasper Juncker. En ce qui concerne les ambitions de la saison AGF seront limitées au play-off de qualifications qui peut offrir une place européenne aux clubs classés de la 7 eme à la 14 eme place.

Esbjerg est aussi dans ce cas mais le mercato est pour le moment en déséquilibre dans le sens des départs, Mohammed Fellah (Nordsjaelland), Lasse Rise (Lyngby), Mick Van Buren (Slavia Prague), Emil Lyng (libre) et Jesper Rasmussen (libre) rien que çà ont quittés le navire. Pas d’arrivée notable pour l’instant et un récent changement de technicien, l’anglais Colin Todd vient d’être nommé a moins d’une semaine du début du championnat n’augure rien de bon quant aux futurs résultats des bleus et blancs.

Les promus

Après quatre saisons en deuxième division Lyngby BK est de retour dans l’élite à la faveur de son titre de champion l’an dernier en BET25 Ligaen. Le coach David Nielsen a gardé l’ossature de la saison passée et a renforcé chaque ligne, au poste de gardien l’ancien portier d’Evian Thonon Gaillard Jesper Hansen arrive de Bastia, Martin Ornskov arrive de Brondby pour renforcer le milieu défensif enfin deux nouveaux avant-centre ont signé en la personne de Lasse Rise (Esbjerg) et Oke Akpoveta (IK Frej). Dernier arrivée chez le promu l’ailier international Emil Larsen qui quitte la MLS et le Colombus Crew pour évoluer à Lyngby.

Silkeborg IF est un spécialiste de l’ascenseur, sur les quatre dernières saisons le club a connu deux montées en Superligaen et deux descentes en deuxième division. Pour tenter de se stabiliser dans l’élite le coach Peter Sorensen va s’appuyer sur le même groupe que celui de la promotion, il faut compter quand même le départ du solide latéral gauche Nicolaj Ritter vers Sonderjyske remplacé à ce poste par Mikkel Cramer qui vient de Skive (D2 Danoise) d’ailleurs Silkeborg a choisi pour le moment des joueurs évoluant en deuxième division pour se renforcer  ainsi que par l’arrivée dans le groupe professionnel de jeunes de l’académy.

L’AC Horsens n’avait plus disputé la Superligaen depuis la saison 2012/13 c’est chose faite désormais grâce à leur troisième place l’an passé et au nouveau format de compétition qui a donc permis à 3 clubs d’intégrer l’élite. Horsens sera le petit poucet de ce championnat, les jaunes et noirs n’ont que deux titres de D2 (1966,2010) à leur actif. En manque d’expérience l’entraineur Bo Henriksen, en place depuis 2014, à tenter de remédier à cela en enrôlant le trentenaire Kim Aabech (AGF) sinon Jonas Gemmer a été une nouvelle fois prêté par Midtjylland ce qui lui permettra d’obtenir du temps de jeu.

L’AC Horsens de retour en Superliga !

Et en 2ème division ?

Le deuxième échelon danois qui s’appelle bizarrement la Division 1 comptera 12 équipes sur la ligne de départ, trois d’entre eux essaieront d’intégrer la Superligaen via les play-offs et les deux derniers seront relégués. En ce qui concerne les favoris, Hobro IK qui descend de l’élite voudra surement retourner au plus vite dans l’élite danoise et la lutte pour la promotion devrait pour ce faire avec  Vendsyssel FF et Vejle BK. Les grosses côtes seront surement le FC Fredericia et le FC Helsingor  mais il faudrait de grosses défaillances devant pour obtenir un ticket pour l’étage au-dessus. Côté promus Fremad Amager et Nycobyng FC semble très peu armé pour rivaliser.

 

Allez ! finit les présentations et place à la compétition dès ce week-end, Que les meilleures gagnent !

One thought

Répondre à minkael yadi Annuler la réponse.