FRENCH TOUCH

Page mettant en avant les francophones des pays nordiques et les nordiques évoluant en France!

CARTE FRENCH TOUCH NORDISK

cliquez sur l’icône en haut à gauche à côté de French Touch pour voir directement la liste des joueurs

ARTICLES FRENCH TOUCH NORDISK

On a échangé avec Mamadou Baldé, un Français en cinquième division suédoise
Lire plus
Jack Lahne, le talent n’attend pas le nombre des années
Lire plus
On a échangé avec Rashad Muhammed, un français qui brille désormais en
Lire plus
On a échangé avec Rúnar Alex Rúnarsson, forteresse dijonnaise
Lire plus
Saman Ghoddos, ce battant qui veut conquérir la Ligue 1 à Amiens
Lire plus
Nous avons de nouveau échangé avec Fouad Bachirou, joueur du Malmö FF
Lire plus

STATISTIQUES FRENCH TOUCH NORDISK

4 – Joachim Andersen devient le 4e Danois à évoluer à l’OL

Le défenseur central danois qui va découvrir cette saison la Ligue 1 avec Lyon, est devrait devenir le plus gros achat de l’histoire de l’OL, pour une somme de 30M€ (bonus compris) en provenance de la Sampdoria. Mais également le plus gros transfert d’un danois à égalité avec Jannik Vestergaard à Southampton.

Il sera le 4e Danois à jouer sous le maillot de l’OL dans son histoire après Kaj Christiansen (1952-1954), Erik Kuld Jensen (1953-1955) et Torben Frank (1992-1995).

10 – le nombre de footballeurs Islandais a avoir évolué en France :

  • Albert Gudmundsson (1947-1953) : FC Nancy, RC Paris, OGC Nice
  • Thorolfur Beck (1966-1967) : Rouen
  • Teitur Thordarson (1981-1984) : RC Lens, AS Cannes
  • Karl Thordarson (1981-1984) : Stade Levallois
  • Arnor Gudjohnsen (1990-1992) : Girondins de Bordeaux
  • Veigar Páll Gunnarsson (2009-2010) : AS Nancy Lorraine
  • Eidur Gudjohnsen (2009-2010): Monaco
  • Kolbeinn Sigþórsson (2015-2019) : Nantes
  • Alex Runarsson (2018 – ) : Dijon FCO
  • Kristófer Ingi Kristinsson (2019 – ) : Grenoble

194 – Le meilleur buteur de l’histoire de l’OM est… suédois

Gunnar Andersson est le meilleur buteur de l’histoire de l’Olympique de Marseille toutes compétitions confondues avec 194 buts en 220 matchs de 1950 à 1958. Ses talents de grand buteur se montre également par le fait qu’il est le 10e meilleur buteur de l’histoire de la Ligue 1 avec 179 buts en 234 matchs (169 à l’OM, 10 avec Bordeaux). Avec un beau ratio de 0,76 but par match, il aura terminé meilleur buteur de L1 en 1951-52 puis la saison suivante avec 31 puis 35 buts.

Décédé dans la misère et l’oubli en 1969, à seulement 41 ans, il restera à jamais dans le cœur des Marseillais et dans les livres des records pour ses prouesses de grand finisseur sur le terrain. La légende raconte par ailleurs qu’il est décédé billets dans la poche prêt à assister au match de l’OM contre Dukla Prague en Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes.

156 – Le second meilleur buteur de l’histoire du PSG est… suédois

Ce n’est autre que Zlatan Ibrahimovic, bien connu des jeunes amateurs du ballon rond pour son passage au Paris Saint-Germain de 2012 à 2016. C’est simple il s’agit du seul et unique suédois ayant joué pour le club de la capitale, et il aura parfaitement marqué l’histoire du club faisant parler tout son sens du but durant ses 4 saisons. Il terminera meilleur buteur de la saison en L1 3 fois, lors de sa première saison avec 30 buts, sa seconde à 26 buts puis sa dernière avec 38 buts, ce qui n’avait plus été atteint depuis Josip Skoblar en 70-71 avec ses 44 buts. Il aura d’ailleurs lors de cette dernière saison inscrit un total toutes compétitions confondues de 50 buts, performance des plus grands.

Ibra est à ce jour le 57e meilleur buteur de la L1 avec 113 en 122 matchs (0,93 de ratio) dont 26 doublés, 6 triplés et un quadruplé. Insuffisant pour être le meilleur buteur du PSG malgré ses 156 buts en 180 matchs, même s’il aura dépassé Pauleta et ses 109 buts, il a désormais été doublé par Cavani actuellement à 193 buts en 278 matchs. Même si on lui reproche de ne pas avoir permis au PSG d’avoir eu un parcours référence en Coupe d’Europe, force est de constater que ce n’est toujours pas le cas sans lui et que les statistiques parlent pour lui sur son passage au club qui restera dans les mémoires.

ANECDOTES FRENCH TOUCH NORDISK

  • Jéremy Berthod (Sarpsborg 08 de 2013 à 2015)

L’ancien joueur de l’OL, Monaco et de l’AJ Auxerre, freiné par les blessures n’avait pas été prolongé à l’AJA alors en Ligue 2 lors de l’été 2012. 7 mois de longues attentes en tant que joueur libre, avant de choisir le projet Sarpsborg 08 en Norvège.

Mais pour que le club aux finances modestes puisse payer son salaire et transformer l’essai en transfert, les supporters locaux ont mis la main à la poche d’eux même pour que cela puisse être finalisé. Au final, l’arrière gauche français aura joué 38 matchs au club pour 4 buts et aura laissé un très bon souvenir au club qui a ensuite réitéré l’expérience avec d’autres francophones (Quentin Westberg, Alexy Bosetti, Franck Dja Djedjé, Habib Bellaid, Rashad Muhammed,…)

Source : Article l’Équipe du 27 août 2013

  • Torben Frank (Lyon de 1992 à 1995)

Tout juste champion d’Europe avec le Danemark, le Danois est recruté pour un montant record par l’OL à cette époque d’environ 1M€, sans passer de visite médicale malgré un bandage au genou. Grave erreur. Avec un genou droit ayant déjà subi des opérations mais pas évoqué, manque de chance sa rotule lâche dès son premier match amical (malgré un but).

S’en suivront des litiges juridiques sur ce consciencieux de l’absence d’informations sur ses problèmes au genou, qui n’aboutiront qu’en 1994 avec la résiliation de son contrat. Torben Franck n’aura joué au total que 35 minutes sous le maillot lyonnais, faisant cher la minute, encore plus quand la FIFA ordonnera à l’OL de dédommager le salaire qu’il aurait dû percevoir sur le contrat jusqu’à ce qu’il trouve un nouveau club. Bref, un mauvais souvenir pour les deux parties, formateur pour son président, qu’on espère Joachim Andersen saura faire effacer ce lointain souvenir avec ce recrutement du nouveau Danois à l’OL qui se sera fait attendre plus de 27 ans.

Source : Article So Foot du 3 juillet 2015