Avec 27 buts inscrits au cours des sept rencontres du Weekend, soit vous l’avez compris une moyenne de presque 4 réalisations par match, le spectacle et les rebondissements ont été au programme de cette 15ème journée qui de surcroît nous offrait un choc en tête de classement entre Midtjylland et København.

Du spectacle en bas de classement

Une fois n’est pas coutume on s’intéresse cette semaine à la deuxième moitié de tableau où l’on a assisté à deux matchs renversants et prolifiques en but. Vendredi la partie qui s’est jouée au Right To Dream Park de Farum a donné le ton : Nordsjaelland pense se dirigé vers un succès tranquille quand après 25 minutes ils mènent par 2 buts à 0 après des réalisations du Ghanéen Asante d’une frappe puissante de l’entrée de la surface et de l’autre Ghanéen Donyoh qui se faufile dans la surface et glisse le cuir entre les mains fébriles du gardien de Viborg. Au retour des vestiaires les visiteurs vont rapidement revenir dans le match en « scorant » deux fois avant l’heure de jeu bien aidés il est vrai par une défense de Nordsjaelland pas du tout concentrée, Keller étrangement seul dans la surface et Frederiksen sur penalty donnent à Viborg l’occasion de recoller. Le chassé croisé va continuer à la 74′ lorsque Emiliano Marcondes trompe le gardien d’une belle frappe au seize mètres mais le public n’en a pas encore finit de saliver devant cette orgie de but car Viborg égalise à la 89′ profitant d’une nouvelle bévue de l’arrière garde adverse qui laisse l’attaquant Macédonien Stankov conclure une action qui paraissait anodine au départ. Heureusement pour les hommes de Kasper Hjulmand l’attaque est bien plus performante ce soir là que la défense et c’est une nouvelle réalisations d’Emiliano Marcondes à la 96′ s’il vous plait qui va libérer tout le stade et provoquer la folie sur le banc de Nordsjaelland, une grande partie de ce dernier, Hjulmand en tête, exultant sur la pelouse. Il faut dire aussi qu’en plus de donner les 3 points, le coup franc exécuté par Marcondes est d’une justesse et d’une pureté exceptionnelle. Le club de Farum empoche donc une victoire et aligne un sixième rendez-vous sans défaite remontant à la 9ème place.

ubehandlet-webpix
©Lars Poulsen

Le deuxième lieu où il fallait être pour assister à une avalanche de but était bien le Ceres Park d’Aarhus, un point de vue que les joueurs d’Ebjerg sont sans doute loin de partager au vue de la seconde mi-temps cauchemardesque qu’ils ont vécu ! Pourtant tout avait bien et rapidement commencé pour la lanterne rouge ouvrant le score dés la 2′ par Robin Söder à la finition d’un contre éclair, AGF égalise dans la foulée par le défenseur Jesper Juelsgård qui frappe lourdement un coup franc plein axe à 25 mètres. Mads Hvilsom redonne l’avantage à Esbjerg de la tête et envoie son équipe au repos avec un but d’avance. Le problème est que la deuxième mi-temps va montrer que les visiteurs ont laissé leur football et leurs esprits au vestiaire. Esbjerg va perdre son avantage en encaissant deux buts en 10 minutes (52′ Junker et 56′ Spelmann) puis définitivement lâcher à 20′ de la fin après que l’Islandais Sverrisson inscrive le quatrième but d’un contrôle de la poitrine enchaîné d’une frappe en pivot. Esbjerg va toucher le fond au alentours de la 80′ avec un cinquième (Spelmann 80′) et sixième but (Andersen 83′). Une nouvelle défaite qui colle un peu plus la lanterne rouge en queue de classement et fragilise toujours un peu plus la place de son manager Colin Todd.

Un choc qui tourne court 

Dimanche soir avant de monter sur le ring  de la MCH Arena on espérait des deux « gros » que sont Midtjylland et København qu’ils nous offre un match plein de suspens et rebondissements mais le leader a gagné rapidement par K-O. L’ancien Toulousain Federico Santander va doucher les espoirs du public d’Herning à la 3′ en ouvrant le score de la tête. Le Paraguayen envoie à lui tout seul l’adversaire du soir dans les cordes en doublant la mise une nouvelle fois de la tête à la 26′. Les joueurs de Thorup ne reviendront pas, et ils seront envoyés pour de bon au tapis sur une frappe limpide et sèche en angle fermé de Cornelius, passeur sur le deuxième but de Santander. Midtjylland évitera l’humiliation grâce à un superbe coup de patte de Pusic en tout fin de rencontre. Une victoire nette et sans bavure qui trace un peu plus la route de København vers un deuxième titre.

Résultats de la J15 : 

Silkeborg IF – OB (1-1)

Gammelby 54′ / Thrane 11′

FC Nordsjaelland – Viborg FF (4-3)

Asante 12′, Donyoh 24′, Marcondes 74′,90’+6 / Keller 54′, Frederiksen 57′, Stankov 89′

Lyngby BK – Randers FC (0-2)

Ishak 25′, Pourrie 54′

SønderjyskE – AC Horsens (2-0)

Uhre 11′, Rømer 71′

Brøndby IF – AaB (2-0)

Pukki 4′, Wilczek 61′

FC Midtjylland – FC København (1-3)

Pusic 90′ / Santander 3′,28′, Cornelius 85′

AGF – Esbjerg fB (6-2)

Juelsgård 9′, Junker 52′, Spelmann 56′,80′, Sverrisson 69′, Andersen 83′ / Söder 2′, Hvilsom 36′

 

Classement

capture-2

 


Image à la Une: © Lars Poulsen

One thought

  1. Sejr Emilianooo!! A noter que le coup-franc inscrit à la 96′ a été sifflé pour une faute inexistante sur Marcus Ingvartsen qui se prend les pieds dans le tapis tout seul et que le but inscrit par Stankov a été inscrit suite à un coup-franc où un défenseur du FCN se troue complètement pour faire sa tête et que le macédonien en a profité pour la mettre au fond. Pour une fois que la chance est du côté du FCN on ne va pas s’en plaindre! Vi er Nordsjælland!

Répondre à Ltb Annuler la réponse.