Véritable sensation du championnat suédois cette saison, le jeune islandais Isak Bergmann Johannesson nous éblouit de son talent au plus haut niveau suédois avec l’IFK Norrköping à seulement 17 ans, lui qui est né en 2003. Faisant preuve d’une grande maturité et étant doté d’une vision de jeu impressionnante pour son âge, il ne fait désormais que peu de doutes que ce jeune talent a le potentiel pour devenir un très grand joueur de football.

Et il était impossible pour nous de passer à côté sans pouvoir vous présenter la nouvelle grande promesse du football nordique à travers son parcours et une analyse afin que vous puissiez mieux le découvrir :

Le football professionnel et le club de l’ÍA Akranes, une histoire de famille pour Isak

Ísak Bergmann Johannesson est né en Angleterre à Sutton Coldfield, juste à l’extérieur de Birmingham, lorsque son père Joey Gudjónsson évoluait au pays à Aston Villa. Il tombera lui aussi très vite dans la pratique du football au sein du club islandais de l’ÍA Akranes. Il faut dire qu’Ísak est issu d’une très grande famille de footballeur en Islande et qu’il était difficile pour lui d’y échapper.

« Quand j’avais trois ans, je me suis assis et j’ai regardé le football avec mon père. Il en a été ainsi tout au long de mon éducation. Je sens que je sais quoi faire dans de nombreuses situations. C’est en partie pour cela que je pense au football tout le temps. C’est toute ma vie. » – Isak Bergmann Johannesson pour l’Expressen.

En effet, sa famille est une des plus importantes niveau football sur l’île avec les Gudjohnsen et Gudmundsson, même si eux n’ont pas tous le même nom de famille et ne seront pas facilement identifiables. Et ils n’ont pas fini d’avoir leur importance au vu du talent d’Isak ou des autres jeunes membres de sa famille. Pour mieux comprendre l’importance de cette famille pour le football islandais, rien de mieux qu’un arbre généalogique footballistique :

Leur point commun à tous (ou presque sans son cousin Jóhannes Kristinn Bjarnason) c’est qu’ils sont passés par le club islandais de l’ÍA Akranes, club situé dans une ville de seulement 7 000 habitants mais qui a de parfaites installations pour former de nombreux joueurs professionnels. Ísak Bergmann y aura effectué ses débuts professionnels à seulement 15 ans et 182 jours lors de la dernière journée en D2, lorsque le club était déjà promu. Il fut lancé par son père, qui est toujours l’entraineur du club, lors des 9 dernières minutes, ce qui en a fait le plus jeune joueur du club à débuter un match avec les A. Avant cela, il avait été un des membres importants de l’équipe réserve, où ils avaient remporté le titre dans cette catégorie.

Un membre de plus de la famille à se révéler sous le maillot de l’ÍA Akranes. Crédit photo : Instagram du joueur.

La suite logique à l’IFK Norrköping

Malgré l’intérêt de nombreux tops clubs européens qui l’avaient déjà repéré comme la Juventus, le FC Copenhague ou le Borussia Mönchengladbach et des essais plus jeunes à l’Ajax, Bröndby, Nordsjaelland ou encore Brighton, Isak a fait le choix de rejoindre le club suédois de l’IFK Norrköping. Un club moins prestigieux historiquement que les autres prétendants, mais qui a pu prouver ces dernières années qu’ils pouvaient lancer la carrière professionnelle de nombreux jeunes talents et qui avait l’avantage de travailler en collaboration depuis quelques années avec le club. Comme ce fut le cas pour un autre islandais, Arnór Sigurðsson, ancien pensionnaire de l’ÍA, aujourd’hui au CSKA Moscou et qui l’a fortement inspiré selon ses dires.

« Ce n’était pas une décision difficile. Si j’avais choisi un autre club, j’aurais probablement fini dans leur équipe U17. Ici, je m’entraîne avec l’équipe A. Norrköping a montré à quel point ils sont doués pour développer les joueurs. » – Isak Bergmann Johannesson pour FotbollDirekt.

Au sein du club suédois, Isak aura connu une intégration rapide, après être arrivé en décembre 2018 à quelques mois de ses 16 ans. Le fait d’avoir été recruté en même temps que son cousin Oliver Stefánsson, l’aura bien aidé notamment pour s’adapter et apprendre en même temps le suédois où il aura emménagé dans le même immeuble qu’Oliver et sa famille.

Les deux jeunes cousins réunis à l’IFK Norrköping, Isak Bergmann Johannesson à droite et Oliver Stefánsson à gauche.

Le jeune islandais se sera directement entraîné avec l’équipe A en attendant que l’entraineur Jens Gustafsson lui donne sa chance. Ce qui fut très rapidement le cas lors d’un camp d’entrainement de pré-saison au Portugal en février 2019. Il aura impressionné lors d’un match amical de 90 minutes contre un club de D2 portugaise, le SC Farense, alors qu’il n’avait pas encore 16 ans. De quoi convaincre rapidement son entraîneur de son talent :

« Non mais Isak est complètement exceptionnel. 15 ans et il joue au football de cette façon. C’est un privilège de travailler avec ce type de joueur » – Jens Gustafsson à Fotbollskanalen.

Après plusieurs bancs en championnat, Johanesson aura finalement fait ses débuts lors de la victoire 4-0 à domicile contre l’AFC Eskilstuna le 26 septembre 2019 avec un peu moins de 10 minutes de temps de jeu. Durant cette année 2019, il aura surtout joué en U21 où il aura été champion. Mais cela aurait été lors de cette année 2020 qu’il aura pu se révéler sous le maillot de l’IFK Norrköping après sa belle pré-saison lors de l’Atlantic Cup puis lors de la Svenska Cupen avec 1 but et 2 passes décisives en 3 rencontres.

Cela lui a valu d’avoir directement la confiance de son coach en championnat avec après deux entrées en jeu, une première titularisation face à Östersund lors de la 4e journée où il aura délivré 2 passes décisives. Et depuis lors, il n’a été placé qu’une seule fois sur le banc, devenant un incontournable du XI de l’équipe. Alors qu’il n’a que 17 ans, Isak a directement répondu présent avec déjà la mentalité et le physique pour l’exigence du plus haut niveau. Un premier but inscrit face à l’IFK Göteborg en journée 6, et depuis toujours de grandes impressions à chacune de ses rencontres. Visuellement, il n’y a aucun doute qu’il bonifie son équipe, tout comme statistiquement où il est un des meilleurs joueurs du championnat créativement notamment au niveau des passes décisives, où il en est à 7 en 23 matchs le classant co-second meilleur passeur décisif du championnat, ou des passes clés.

La révélation de l’année 2020 en championnat suédois, l’Allsvenskan, sous le maillot de l’IFK Norrköping. Crédit photo : Facebook du joueur.

Ses prestations ne sont bien évidemment pas passées inaperçues, prolongé au mois d’août, il va être difficile pour le club et le joueur de refuser les nombreuses offres qui vont arriver cet hiver. En effet, il est déjà très surveillé par les plus grands clubs européens qui sont déjà venus le voir sur place notamment comme on a pu l’apprendre par la presse suédoise et le président par la Juventus, Manchester United ou encore Liverpool. Côté cœur sa préférence va pour les mancuniens, qu’il supporte en Angleterre et où il a vu des matchs au stade avec son père. Mais s’il venait à partir comme il a pu le dire cela serait pour un projet où il aurait directement du temps de jeu en équipe une puisqu’il ne souhaite plus réévoluer en jeunes. , suffisamment grand pour le convaincre et mettre le montant désiré.

Du côté de la sélection, concrètement, la sélection des Three Lions pourrait faire appel à Isak Bergmann Johanesson tant qu’il n’a pas disputé de sélection officielle en A, après être né en Angleterre. Mais le joueur s’est déjà montré clair sur le sujet et n’a jamais émis cette hypothèse où il se dit être « à 100% un joueur islandais ». Il a déjà pu être un cadre des sélections jeunes notamment en U17 où il avait été plusieurs fois capitaine et a participé à la belle qualification à l’Euro 2019 de cette catégorie où ils avaient notamment éliminé l’Allemagne en groupe. Il avait disputé la compétition en Irlande comme milieu offensif où il était l’un des plus jeunes participants et aura marqué face au Portugal, mais insuffisant pour passer les groupes après avoir terminé 3e.

Après avoir évolué un petit temps en U19, il est désormais avec les U21 Islandais où il a disputé 2 rencontres qualificatives pour le prochain Euro Espoirs prévu l’été prochain, où ils peuvent toujours se qualifier. En Islande, beaucoup attendent qu’il soit déjà sélectionné avec les A à 17 ans pour la Ligue des Nations et le barrage pour l’Euro. Mais le sélectionneur Eric Hamrén a décidé d’attendre un peu, mais il ne fait que peu de doutes qu’on verra très prochainement Isak Bergmann Johannesson devenir l’un des plus jeunes islandais en sélection A si ce n’est pas en 2020, cela sera assurément en 2021.

Une question de temps avant de voir Isak Bergmann Johannesson sélectionné avec les A. Crédit photo : Instagram du joueur.

Ses caractéristiques et son style de jeu :

Si vous avez l’opportunité de voir évoluer Isak Bergmann Johannesson, la première chose qui vous frappera sera son assurance et sa maturité dégagée sur le terrain. La marque des futurs grands assurément et la raison de sa précocité au plus haut niveau suédois, lui qui n’est jamais pleinement satisfait et en veut toujours plus. Son entraineur Jens Gustafsson l’a bien compris et en profite pour le faire jouer à de nombreux postes cette saison que ça soit comme ailier, au milieu et même comme latéral gauche. Une polyvalence rare dès ce jeune âge, qui montre toutes les qualités et la confiance qu’à son entraineur envers lui.

Mais la position où le jeune islandais peut davantage mettre en valeur ses qualités dans le 4-3-3 de son équipe reste en position de meneur de jeu avancé. Cela lui permet de pleinement exploiter sa superbe vision de jeu et sa bonne qualité de passe courte et longue en étant le créatif, très souvent précises avec une belle moyenne à 79% de précision de passes cette saison.

Les positions moyennes sur le terrain cette saison d’Isak. Crédit photo : Instat

En effet à travers son super pied gauche, il apporte une grande verticalité au jeu de son équipe. Il prend rapidement des décisions et très souvent les bonnes avec une grande intelligence football qui lui vient surement de son grand travail d’analyse sur lui-même et d’observation depuis tout petit des plus grands en tant que grand passionné. Un joueur de collectif qui dit clairement préféré être à la dernière passe plutôt qu’à la finition, avec pour plus grande inspiration le belge Kevin De Bruyne.

Il est un travailleur perfectionniste qui ne rechigne pas les efforts sur le terrain en donnant tout à chaque match et qui sait qu’il doit encore progresser sur son pied faible du droit et sur ses capacités physiques pour sa prochaine étape dans sa carrière. Avec une mentalité exemplaire jusqu’à maintenant et un entourage qui sait parfaitement le conseiller et l’épauler dans ses choix, il ne fait aucun doute qu’Isak Bergmann Johannesson a de quoi faire une très belle carrière. Il sait que sa prochaine étape après Norrköping, que ça soit cet hiver ou un peu plus tard, sera importante pour la suite où il veut privilégier le temps de jeu et projet au nom et prestige.

Isak est le type de joueur passionné et qui aime pleinement le football en y pensant tout le temps au quotidien, parfois peut être trop, comme il a pu le dire en interview où il recherche une autre passion pour se vider la tête. Chose qui sera encore plus important lorsqu’il partira de Norrköping dans un nouvel environnement où les attentes seront encore plus élevées.

« C’est juste un petit problème, sans blague, c’est juste du football tout le temps. C’est juste jouer au football, regarder le football, penser au football et jouer à Football Manager. Je ne sais pas si c’est bon ou mauvais, mais à certains égards c’est bien.» – Isak Bergmann pour Fotboli.net

On a pu vivre dans les championnats nordiques les débuts de Martin Ødegaard à Strømsgodset à 15/16 ans, d’Alexander Isak à l’AIK à 16/17 ans et d’Erling Haaland à Molde à 16/17 ans. Ísak Bergmann Jóhannesson à 17 ans à Norrköping rejoint désormais cette belle liste de talents nordiques qui ont débuté très tôt au sein et qui ont pu impressionner par leur talent et maturité malgré leur précocité. Les 3 sont désormais quelques années plus tard au sein d’un grand championnat avec du temps de jeu et parmi les plus grands espoirs du football.

Et avec ce qu’à pu montrer cette saison Ísak Bergmann Jóhannesson sur le terrain que ça soit au niveau de ses aptitudes et son comportement, il ne nous fait peu de doutes que ça sera très bientôt également le cas pour ce jeune islandais encore âgé de 17 ans, mais dont les plus grands clubs européens ont déjà coché son nom pour pouvoir en profiter au plus vite.

Laisser un commentaire