Après une saison en demi-teinte, le joueur de l’AS Saint Etienne surfe sur la vague des prestations de son équipe. Epanoui sous les ordres d’Oscar Garcia, l’international norvégien va chercher à confirmer tous les espoirs placés en lui, au cours d’une saison qui pourrait être celle de son avènement.


La naissance d’un joueur très prometteur

Natif de Trondheim, Ole Selnaes intègre le Sverresborg IF où il effectue ses gammes dans les catégories de jeunes du club. Doté d’un bon pied gauche et d’une vision du jeu au-dessus de la moyenne, il est rapidement repéré par le club phare de Norvège, le Rosenborg BK. Le 25 Mars 2012, le club décide de lui faire confiance en lui faisant signer son premier contrat professionnel. Au sein de la meilleure formation du pays, comptabilisant 24 titres de champions et 11 coupes de Norvège, il s’impose très vite dans le onze de départ à seulement 17 ans. Titulaire indiscutable durant la première partie de saison, sa progression est malheureusement ralentie suite à une blessure.

Ole Selnaes, patron dès le plus jeune âge au sein du milieu de Rosenborg. ©vg.no

C’est lors de l’exercice 2015-2016 qu’Ole Selnaes franchit un cap. Il devient le patron du milieu de terrain des Troillongan. Grâce notamment à ses prestations convaincantes, Rosenborg réalise le doublé Coupe – Championnat, une première pour le club depuis 2003. Il se distingue également au niveau individuel en étant élu meilleur joueur du championnat de Norvège en 2015. Le joueur attise alors les convoitises de nombreuses équipes.

 Des premiers pas sous le maillot vert compliqués

Lors d’une double confrontation entre Rosenborg et Saint Etienne en Ligue Europa, Ole Selnaes sort deux prestations de haute voltige. Rayonnant à la récupération du ballon, les Verts tombent sous le charme de ce jeune milieu de terrain. En Janvier 2016, il s’engage jusqu’en 2020 avec la formation stéphanoise. Arrivé avec l’étiquette de grand espoir du football norvégien, il peine à s’imposer dans le Forez avec seulement 3 matchs à son compteur au cours des 6 premiers mois.

Ole Selnaes lors de sa signature en janvier 2016 en compagnie de Roland Romeyer, Dominique Rocheteau et Christophe Galtier. ©asse.fr

A l’aube de l’exercice 2016 – 2017, l’international norvégien (11 sélections) évoque ses 6 premiers mois et se projette vers la saison à venir : « La saison dernière était un processus d’apprentissage pour moi. Avant de venir ici, j’avais passé presque toute ma vie à Trondheim et j’étais arrivé très jeune à Rosenborg. C’était la première fois que je vivais dans un autre pays. Physiquement, c’était difficile. J’en ai profité pour apprendre énormément. Sur le football, bien sûr, mais aussi la culture, la vie en France. Cet été, je suis rentré au pays et, en revenant, j’ai senti que j’avais trouvé mes repères. Je savais ce qui m’attendait. Je me sens à nouveau moi-même. » L’intéressé voit juste. En première partie de saison, il enchaine les matchs comme titulaire avec des prestations abouties. L’ange vert, Dominique Rocheteau, dans une interview accordée au Progrès n’hésite pas à lui dresser un portrait élogieux « Il a confiance en lui et ses partenaires aussi. Il est bien intégré. C’est un garçon qui a l’intelligence de jeu, le placement, le sens de l’anticipation et la technique de la passe. »

Néanmoins, après le recrutement de Jordan Veretout en provenance d’Aston Villa, Christophe Galtier le cantonne le plus souvent à un statut de remplaçant en deuxième partie de saison. Pourtant,  l’ancien coach des verts encense son ex joueur :

«C’est un joueur en qui j’ai une grande foi. C’était très clair entre nous dès le début, et je parle beaucoup avec lui à ce sujet : Saint-Etienne doit être un tremplin pour lui sur le chemin d’une carrière qui doit le mener encore plus loin et plus haut. »   

Un début d’exercice encourageant

En mai dernier, le club aux 10 titres de champions de France décide de se séparer de Christophe Galtier. Oscar Garcia, double champion d’Autriche avec les Red Bull Salzburg, succède au technicien français afin d’apporter un nouveau souffle à l’équipe. L’entraineur espagnol est vite séduit par les qualités techniques du Norvégien. Il le titularise lors des 5 premiers matchs de championnat avec à la clé 3 victoires, 1 nul et 1 défaite contre le Paris Saint Germain. Hauteur d’un très bon début de saison, Ole Selnaes semble à nouveau s’épanouir dans une équipe tournant à plein régime. Il lui reste à trouver de la constance dans ses prestations et à récolter un temps de jeu régulier.

A long terme, son fort caractère peut toutefois devenir un frein à sa progression. Rappelons que le joueur de 23 ans a purgé une suspension de 11 mois au niveau internationale suite à des propos insultants tenus contre le corps arbitral lors de la défaite de la Norvège contre l’Azerbaïdjan à Baku le 8 Octobre dernier.


Image à la une: ©aftenposten.no

Article écrit par Lucas MEIRINHO

One thought

Répondre à candy raton Annuler la réponse.