Actuellement quatrième d’Eliteserien à égalité de points avec Rosenborg et à seulement deux petits points de Molde (deuxième), les hommes de Dag-Eilev Fagermo vont tout donner pour aller chercher une place en Europa League, leur première depuis la saison 2011/2012. 

Classement après 24 journées du championnat norvégien 2020. Source : Soccerway

Depuis le début de la saison, le club de la capitale est solide et continue d’engranger des points. Seulement cinq défaites sur vingt-quatre matchs cette saison, solide pour une équipe qui a fini dixième la saison passée. Seul bémol, sur ces cinq défaites deux ont été face à des concurrents directs à l’Europe, un 4-1 à Odd ainsi qu’un 4-1 à Molde.

Hormis ces deux faux pas, Vålerenga a été convaincant en allant chercher le nul à Rosenborg en début de saison. Un match qui s’est fini sur le score de un partout ainsi qu’en tenant tête au leader Bodø à l’Ullevål Stadion en infligeant par la même occasion le premier nul de la saison aux hommes de Kjetil Knutsen sur le même score qu’à Rosenborg. Seulement, tout cela sera-t-il suffisant pour se qualifier en Europa League ? Nous aurons la réponse dans quelques semaines.

Comment expliquer une telle renaissance pour un club qui d’habitude finit la saison avec plus de 10 points de retard sur la première marche du podium?

Et bien cette équipe peut compter sur son centre de formation qui forme énormément de jeunes joueurs avec beaucoup de qualités. Une profondeur de banc non négligeable dans un championnat où l’on joue tous les trois ou quatre jours. L’entraîneur a ainsi pu donner une chance à certains jeunes de briller dans l’équipe première. Certains ont même fait parler d’eux tels que Sahraoui, 19 ans (2 buts et 3 passes décisives) ainsi qu’Aron Donnum, 22 ans (4 buts et 6 passes décisives) pour ne citer qu’eux. Kristoffer Klaesson le gardien titulaire cette saison à seulement 19 ans, lui aussi a été formé à Vålerenga.

Une équipe basée sur leur centre de formation donc mais aussi sur un mercato malin avec l’arrivée il y a deux mois de Kjartansson provenant du club russe Rostov. Vålerenga peut aussi se reposer sur plusieurs joueurs expérimentés en Eliteserien tels que Levken, Shala et Tollas qui peuvent donc encadrer et partager leurs expériences avec les jeunes.

La fin de saison n’est tout de même pas si simple. Excepté le match face à Rosenborg, Vålerenga jouera uniquement des équipes moins bien classées. Mais méfiance, les fins de saisons nous réservent parfois de belles surprises. Des déplacements à Aalesund et Viking, équipes qui jouent le maintien, ainsi que des réceptions de Rosenborg, Sarpsborg et Start, des matchs à enjeux pour chaque équipe où le mental sera mis à rude épreuve.

Un match à domicile face à Rosenborg, match décisif dans cette dernière ligne droite pour l’Europa League ?

Le 13 décembre Rosenborg se déplace dans la capitale pour affronter Vålerenga, un match qui risque d’être tendu entre ces deux équipes tant l’enjeu de ce match sera sans doute important. Au match aller les deux équipes se sont quittées dos à dos sur le score de un partout mais attention, avantage Vålerenga en cette fin de saison car Rosenborg devra affronter un calendrier très compliqué où ils enchaînent un déplacement chez le leader Bodø Glimt, la réception de Molde puis le déplacement dans la capitale. Vålerenga a donc une carte à jouer sur ce match ainsi que sur cette fin de saison.

Calendrier des 5 derniers matchs de Valerenga en championnat. Source : Soccerway

Laisser un commentaire