Le premier but de la sélection féringienne en éliminatoire en V.O.

Knudsen, héros d’un match historique pour les Féroé.

Tifos lors du match face au Portugal le 10 octobre 2016

Les plus beaux stades aux Îles Féroé :

Svangaskarð, est situé à Toftir sur l’île d’Eysturoy. Le stade à une capacité de 6 000 places, et est le stade du B68 Toftir et autrefois de la sélection des Féroé.
Vesturi á Eidinum Stadium, Situé sur l’île Sudoroy, le stade a une capacité de 300 places. Il est utilisé par l’équipe du FC Suðuroy (D2). Photographie de Felix van de Gein (photographe professionnel)
Í Fløtugerði est le stade de l’ÍF Fuglafjørður évoluant en seconde division d’une capacité d’environ 350 places. Son charme réside à travers ses collines et montagne tout près et des gradins montées sur son commencement.
Inni í Dal, où « Dans la vallée » en français. Capacité de 300 places, situé sur l’île de Sandoy, c’est le B71 Sandoy (D2) qui y évolue.
L’Eidi Stadium, se situe dans la petite ville d’Eidi (environ 700 habitants).
Sa particularité : Le stade est situé à quelques mètres de l’Océan Atlantique où les ballons y tombent régulièrement.

3 anecdotes du football féringien :

Mère et fille sur le même terrain, une première mondiale en sélection internationale. Et cela s’est passé aux Îles Féroé.

2 thoughts

  1. Il me semble qu’Eidur Gudjohnsen et son père ont aussi joué un match international « ensemble » pour la Finlande (le fils a remplacé le père je crois)…

    1. Islande plutôt ^^ Mais oui tu as bien raison cela avait eu lieu mais pas en même tant sur le terrain Eidur avait remplacé son père alors que là, mère et fille ont joué ensemble en même temps sur le terrain !

Laisser un commentaire