L’AIK a toujours eu une relation particulière avec les joueurs argentins, mais cela faisait plus de 7 ans que le club de Solna ne leur avait pas fait confiance en n’achetant plus d’argentin depuis Jorge Alberto Ortiz. Stefanelli vient remettre au goût du jour cette relation et le moins que l’on puisse dire après une mi-saison au club, c’est que son transfert était le bon choix pour un club qui était en difficulté offensivement. D’autant que la dernière expérience d’un argentin au club avec le prêt de Franco Ferreyra de Boca Juniors n’avait pas marqué les esprits, Nicolas Stefanelli lui est bien parti pour marquer de son empreinte son passage en Suède. Rencontre avec le nouveau chouchou de l’AIK :

(English Version Below)

Formation et débuts professionnels en Argentine :

Vouloir devenir footballeur professionnel en Argentine c’était comme une évidence pour vous ?

J’ai toujours aimé le football, mais j’ai commencé sur le tard lorsque mon père m’a emmené jouer lorsque j’avais 12 ans. Je me suis rendu compte que j’aimais cela et que je voulais devenir footballeur professionnel cela a payé puisque j’ai finit par rejoindre l’Académie de Defensa y Justicia.

Pur produit de  Defensa y Justicia, votre prêt à Villa Dalmine (en 3ème division puis 2nde) vous a permis de lancer votre carrière, que retiens-tu de cette expérience ? 

J’ai un beau souvenir de mon passage à Villa Dalmine, je leur doit beaucoup, cela m’a permis de marquer mes 5 premiers buts en tant que professionnel en troisième division. Mais également de réaliser la promotion en deuxième division du football argentin. Cela a été un passage charnière pour m’aider à être prêt à jouer en première division avec mon club formateur.

Tu reviens ensuite à Defensa y Justicia où tu as su gagner ta place et disputer la Copa Sudamericana, quels souvenirs garde-tu d’avoir pu disputer cette grande compétition ?

Se qualifier pour la coupe sud-américaine avec mon équipe était la plus grande réussite de l’histoire et, en tant que jeune joueur, représenter mon club dans cette compétition était une grande fierté. Je garde toujours en mémoire mon but à la dernière minute contre Chapecoense, c’était magique !

SIMPLEMENTE GRACIAS 🔰

A post shared by Nicolas Stefanelli 🇦🇷/🇮🇹 (@stefanellinicolas) on

Quels étaient vos propositions avant de signer à l’AIK et qu’est ce qui a penché pour la Suède et l’AIK, votre premier club européen ?

Je n’avais pas beaucoup d’offres, mais je pense que l’AIK était suffisant pour venir en Europe. J’ai rejoint la plus grande équipe de Stockholm et la vérité est que cela ne m’a pas coûté autant de prendre la décision de venir, ce fût une décision réfléchie.

Débuts en Suède et à l’AIK : 

Tu as été transféré à l’AIK pour un montant important pour le club (1,5M€), étant l’un des plus gros transferts du club, avez-vous ressenti une certaine pression à votre arrivée ?

Dans le football il y a toujours différentes pressions, mais j’aime les défis et j’aime la pression pour montrer à tout le monde que je peux être à la hauteur du club.

Comment-se déroule ton intégration en Suède, ainsi qu’au sein du club de l’AIK et que penses-tu de ta mi-saison ?

Ivan Obolo (ndrl : ancien joueur argentin de l’AIK devenu agent) m’a beaucoup aidé dans mon adaptation en Suède quand je suis arrivé. Il m’a montré tous les aspects de la Suède et de l’AIK, cela a été vraiment important pour moi.

En ce qui concerne mes performances, ma mi-saison a vraiment été bonne. Mais je dois travailler encore plus pour être meilleur la saison prochaine.

L’ambiance en Suède était comment, notamment lors des derbys face à Hammarby et Djurgarden ?

Les deux derbys étaient l’une de mes plus belles expériences que j’ai dû vivre dans un stade, l’ambiance était incroyable.

Les supporters de l’AIK t’ont rapidement adopté notamment avec un triplé face à Elfsborg, un mot pour les décrire ? 

La passion ! Je suis vraiment heureux grâce à leur soutien, ils me font me sentir à la maison et c’est très gentil tout l’amour qu’ils me donnent.

Nicolas Stefanelli with young fans of AIK (© Joakim Hall)

Quels sont les différences que tu as pu remarquer depuis ton arrivée en Suède avec le championnat argentin ? 

Le football suédois est plus tactique, et il y a beaucoup de joueurs de qualité ici.

Pourrais-tu nous en dire plus sur ton style de jeu, tes points forts/les points que tu dois encore améliorer ?

Il y a toujours des choses à améliorer, j’essaye d’être le meilleur dans tous les aspects et je pense que je suis un joueur intelligent qui profite des erreurs des défenseurs.

Nicolas Stefanelli top scorer of AIK this season (© Jojje Lidén)

Tu as la double nationalité italienne, cela te tenterait de découvrir le championnat italien dans le futur ou un autre championnat te donne-il envie (comme Ranieri à Nantes ou Lille sous Bielsa en France) ?

J’aimerais jouer dans les grands championnats tels que l’Italie, l’Espagne ou l’Angleterre. Mais si Bielsa venait à m’appeller, j’y vais maintenant! (ndrl: Bielsa n’avait pas encore été évincé par les dirigeants du LOSC).

Quels sont tes objectifs pour la prochaine saison, à la fois sur le plan personnel et sur le plan collectif ?

Je voudrais améliorer mon nombre de buts marqués de cette année, vouloir être meilleur jour après jour et continuer de progresser.

D’autres questions pour mieux connaître Nicolas Stefanelli.. 

Footballeur préféré : Lionel Messi / Diego Armando Maradona

Série préférée : Game Of Thrones

Film préféré : Hangover

Repas préféré : Soupe et viande

L’ensemble de la rédaction te souhaite de bonnes vacances et une futur bonne présaison et de continuer sur ta bonne forme la saison prochaine avec l’AIK !


AIK has always had a special relationship with the Argentine players, but it had been more than 7 years since the club of Stockholm had not trusted to recruit an Argentine from Jorge Alberto Ortiz. Stefanelli comes to update the relationship and what can be said after a mid-season at the club is that his transfer was the right choice with 10 goals in 18 games, for a club that was in trouble offensively. Especially since the last experience of an Argentinian at the club with the loan of Franco Ferreyra of Boca Juniors had not marked the spirits, Nicolas Stefanelli is well gone to mark its imprint his passage in Sweden. Meeting with the new AIK darling:

Training and professional debut in Argentina:

Become a professional footballer in Argentina, it was obvious in your childhood?

I always liked soccer but I started late when my father took me to play, at 12. I just realized that i could play good professional soccer and that paid off when I joined Defensa y justicia Academy.

Pure product of the Argentine club Defensa y Justicia, your loan to Villa Dalmine (in the 3rd division then 2nd division) has allowed you to launch your career. What do you remember from this experience ?

It is a beautiful memory that I have of Villa Dalmine, mark my first 5 goals as professional in the 3rd division and we achieved the promotion to the 2nd division of the Argentine soccer, this was a pivotal passage helped me to be ready to play in the first division with my trainer club.

You then return to your training club where you have won your place and play the Copa Sudamericana, what memories do you keep from having been able to compete in this great competition?

Classifying the south american cup for my team was the greatest achievement in history and being a young player to represent my club was a pride, I still keep in my memory my goal at the last minute against Chapecoense.

https://www.instagram.com/p/BWFxjxvl-xt/

Moving farewell message from Nicolas Stefanelli to his club Defensa y Justicia

What were your proposals before signing for the AIK and what has leaned for Sweden and AIK your first European club ?

I did not have many offers, but I think that the AIK was enough to come to Europe. I came to the biggest team in Stockholm and the truth is that it did not cost me so much to make the decision to come, it was a thoughtful decision.

Beginnings in Sweden and AIK:

You were transferred to AIK for a significant amount for the club (1.5M €), being one of the biggest transfers for AIK, did you feel some pressure on your arrival?

In this work there are always pressures, I like challenges and i like the pressure to show everyone that I can be at the height of the club.

How is your integration taking place in Sweden, as well as within the AIK club and what do you think of your mid-season at the club ?

Ivan Obolo (ndrl : former Argentinean AIK player turned agent) helped me a lot in my adaptation in Sweden, when I arrived he showed me all the aspects of Sweden and Aik, He is really important for me.

And the mid-season was really good. But I need to work to be better the next season.

Did the atmosphere in Sweden impress you especially during the derbys against Hammarby and Djurgarden?

The derbys was one of the most beautiful experiences that I had to live in a stadium, the atmosphere is incredible.

AIK supporters quickly adopted you, especially with your hat-trick against Elfsborg, a word to describe AIK supporters?

Passion! I am really happy for their support, they make me feel at home and it is very nice all the love they give me.

What are the differences that you have noticed since your arrival in Sweden with the Argentine championship? 

Swedish football is more tactical, and there many quality players here.

Could you tell us more about your style of play, your strengths and points that you still need to improve?

There are always things to improve, I tried to be better in all aspects and I think I am a smart player who takes advantage of the mistakes of the defenders.

You have dual Italian nationality; would it tempt you to discover in the future Italian championship or does another championship you like (like Lille in France under Bielsa or Nantes with Ranieri) ?

I would like to play in Italy, Spain or England. But if Bielsa call me, I will go now! (ndrl : Bielsa had not yet been ousted for LOSC leaders)

What are your goals for the upcoming season with AIK, personally and collectively?

I would like to overcome my mark of this year, want to be better day by day and improve myself.

Some more questions …

What do you do in your free time outside of football?

I like to walk with my girlfriend and my dog and know new places, and I watch series.

 

Favorite Footballer : Lionel Messi / Diego Armando Maradona

Favorite series: Game Of Thrones

Favorite movie: Hangover

Favorite meal: Soup and Meat

The entire editorial team wishes you a happy holiday and a good future pre-season and continue on your fitness next season with the AIK!

Laisser un commentaire