Place aux vacances pour les joueurs de Veikkausliiga ! La saison 2015 vient de s’achever. Le suspens  était de taille cette année, que ce soit pour le titre, ou en bas de classement. Faisons un point sur cette saison pleine d’euphorie et de records !

Un champion et un podium inédits 

Le champion cette année n’est pas l’HJK, étonnant non ? Mais encore plus étonnant, c’est SJK, créé il y a 8 ans, et disputé ses premiers matchs officiels en 2008. Seinäjoki qui ne disputait que sa deuxième saison dans l’élite (2ème l’an passé), n’était pourtant pas bien parti cet été, un peu en retrait et troisième. Mais devant, RoPS et l’HJK ont calé ! Ce qui a permis le 10 septembre dernier à SJK d’être leader. Ceux-ci ont pu compter sur une défense de fer, et des attaquants efficaces, comme Roope Riski arrivé cet été, auteur de 8 buts et son coéquipier Pelva avec 14 buts (3ème meilleur buteur). Meilleur équipe à domicile avec 40 points pris sur 51 possibles. Ils ont tout de même dû attendre la dernière journée et une victoire 2 buts à 0 contre la lanterne rouge (Jaro) pour gagner le titre, alors que le dauphin RoPS n’est qu’à un petit point d’eux. SJK disputera le deuxième tour préliminaire de la Champion League l’été prochain, alors que son nouveau stade y sera inauguré.

CSL9P-1XIAEf6B8
Les joueurs de SJK soulèvent le trophée !

Seconde surprise, avec RoPS second de cette édition ! La ville du père noël, à tout simplement impressionné et surpris… Avant dernier en 2013 et 10ème l’année dernière, Rovaniemi a su rivaliser contre les plus grands. Avec trois défaites lors des trois premiers matchs de la saison, les hommes de Malinen, ont ensuite enchaîné les victoires ! Aleksander Kokko meilleur buteur du championnat avec 17 buts a été l’arme forte du club laponien. Notamment auteur d’un « Hat trick » lors de cette dernière journée contre Lahti (victoire 4-1). Un autre s’est aussi démarqué, le finno-afghan Moshtagh Yaghoubi jeune milieu de terrain de 20 ans, devenu un grand espoir finlandais, grâce à ses performances, dont 4 buts et 5 passes décisives. A noter que RoPS est la meilleure équipe à l’extérieur.

Le perdant, malgré une troisième place, c’est l’HJK Helsinki. Sextuple champion en titre, le club de la capitale compte dans son effectif les meilleurs individualités du championnat, comme le français Guy Moussi (ancien joueur d’Angers) et Taye Taiwo (ancien défenseur de l’OM). Le club de la capitale avait pour objectif de gagner une nouvelle fois le championnat, mais s’était donner une priorité à l’Europe, dont la Champions League. En début août, alors au 3ème tour préliminaire de C1, l’HJK a été éliminé par les Kazakhs d’Astana, alors que le club finlandais venait d’égaliser en fin de match à 3 partout, ce qui leur permettait d’accéder aux barrages, Astana a obtenu un penalty à la 90+3′ minute du match ! Éliminé donc de la Champion League, puis de l’Europa League contre Krasnodar. Plus les nombreuses blessures… Toutes ces difficultés se sont ressenties dans les résultats, avec aucune victoire en août et en septembre en Veikkausliiga ! Malgré une remobilisation en ce mois d’octobre, cela n’a pas permis à Helsinki d’être sacré une huitième fois.

Juste derrière mais si loin…

A côté du podium, on retrouve l’Inter Turku et Lahti. Deux clubs capables de rivaliser contre les meilleurs. Ils n’ont pas participé à la bataille pour le titre, un peu trop en retrait. Depuis son arrivée en Veikkausliiga, Lahti a toujours terminé dans le Top 5, cette constance est assez impressionnante. Cet année, Lahti a beaucoup fait de nuls, ce qui ne leur permettait pas de jouer plus haut au classement. Malgré une attaque peu décisive cette année, un joueur s’est démarqué, l’ancien de Istres, le milieu offensif brésilien de 22 ans Matheus Alves, avec 11 réalisations en 31 matchs !

Pour Turku, de nombreux joueurs ont réalisé une bonne saison. Alors que les dernières année Turku finissait en deuxième partie de tableau, l’entraîneur néerlandais Dragtsma, peut être fier de ses hommes. Dont le français Guy Gnabouyou. Auteur de 6 buts et meilleur passeur décisive avec 8 passes, l’ancien de l’OM a particulièrement été bon lors des deux premiers tiers de championnat. L’une des meilleures attaques du championnat a pu compter sur ces milieux de terrain comme Duah (5 buts) ou le jeune Onovo (4 buts).

Interin aloituskokoonpano KTP-otteluun nimetty
De gauche à droite: Henri Lehtonen, Solomon Duah et Vincent Ovono contre KTP.

Le ventre mou

Entre la 6ème er la 9ème place, les clubs se suivent avec deux ou trois points entre chaque place. 6e avec 45 points,IFK Mariehamn n’a pas su être assez régulier, alternant souvent victoire puis défaite. Les joueurs peuvent toutefois être fiers d’eux, non pas en championnat mais en coupe. Car l’IFK a triomphé en Suomen Cup, écartant de son championnat notamment Oulu (4-1) en quart de finale, puis l’HJK (5-1) en demi, et finissant leur chemin contre l’Inter Turku en finale avec une victoire 2 buts à 1. Cette performance leur permet de se qualifier au premier tour préliminaire d’Europa League l’an prochain. Moins connu, le deuxième club de la capital HIFK est à deux points de Mariehamn. Une bonne dernière partie de saison, avec quatre victoires lors des six derniers matchs. Le club, poussé par son public grandiose comme lors du dernier match dimanche, a pour objectif de concurrencer l’HJK et cela passe par le derby de la capitale, le plus grand du pays, comme le montre l’image ci-dessous. Les quatre derniers derbys ont débouché sur trois nuls, un partout, et une victoire 2-0 de l’HJK.

11058323_10152864888797461_2391961701939211044_o

On retrouve à trois points, Ilves. Le club de Tempere a de grandes ambitions. Après plusieurs saisons compliquées, la ville de Tempere aura un tout nouveau stade dans environ un an. Alors que le club venait de remonter de Ykkönen, les partenaires de Mika Hilander, ont été soutenus par leur public, l’un des plus importants en Finlande. Lahtinen qui a réalisé une bonne saison avec 10 buts inscrits, dont trois lors des deux journées précédentes. les « Lynx » ont concédé plus de buts qu’aucun autre club, avec 48 ! En neuvième position, KuPS a plutôt été silencieux. Ces jeunes joueurs doivent encore passer un pallier. malgré une saison intéressante, c’est la moins bonne place du club depuis 2012.

La bataille pour ne pas descendre !

Cette saison, il y eu également trois clubs en bas de classement qui ont tout fait pour ne pas descendre en division inférieure. Tout d’abord, Vaasa (VPS) a vécu une saison compliquée. Bien que quatrièmes du dernier exercice en 2014, avec 48 points, les hommes de Petri Vuorinen n’ont pas eu l’occasion de lutter pour les places européennes. VPS qui ont eux aussi plusieurs projets (dont le nouveau stade qui sera inauguré l’été prochain) devraient se relancer en 2016. Vaasa compte dans ces rang des joueur comme Mäkelä, deuxième meilleur buteur de Veikkausliiga avec 16 buts. Mais la défense a beaucoup souffert cette année. Alors en grand danger à dix journées de la fin du championnat, eux qui étaient dernier du classement, VPS a su se rebondir, il était même l’équipe la plus en forme du championnat. Au final, Sillanpää (qui à pris sa retraite) et ses coéquipiers ont terminé 10ème de Veikkausliiga !

Ensuite c’est KTP, retrouvait l’élite cette année, après avoir gagné la Ykkönen en 2014. Il avait pour objectif de rester en première division. Longtemps lanterne rouge, les Verts et Blancs n’ont jamais baissé les bras. Avec une avant dernière place, ils disputeront les play-offs contre PK-35 Vantaa pour savoir qui sera présent en Veikkausliiga la saison prochaine.

En revanche, cela n’a pas été le cas pour Jaro. Après une bonne saison 2014 (6ème place), et des objectifs en hausse, tout ne s’est pas passé comme prévu. Avec un effectif qui a énormément été bousculé, et des jeunes prometteurs mais sans expérience, Jaro n’a pu éviter la relégation. Pourtant proche du ventre mou une partie de la saison, les joueurs se sont vu en fin de saison dépassés par VPS puis KTP.

vps-win-web_0
Serge Atakayi grand espoir de Veikkausliiga sera en Ykkönen la saison prochaine…

CLASSEMENT ET MEILLEUR BUTEURS/PASSEURS

Classementetmeilleurbuteur+passeur2015

Meilleurs joueurs et entraîneur de Veikkausliiga :

finland

BONUS

Cette saison 2015 a été mémorable en terme de suspens, de spectacle et de record : dont un très satisfaisant, le nombre de spectateurs dans les stades. Cette année une augmentation de 25,8% a été enregistrée dans les stades de Veikkausliiga. Notamment avec le retour de Ilves (3265 de moyenne de sprectateurs) et de KTP (2565) dans l’élite. De plus neuf des douze clubs ont eu une augmentation. La plus impressionnante est celle de l’HIFK avec +231,9% par rapport à 2014 !

veikkausliiga_yleisc3b6keskiarvon_kehitys_2011-2015_2510
Moyenne de spectateurs par journée, par rapport au saison précédente.
veikkausliiga_yleisc3b6keskiarvojen_kasvu_2015
Moyenne des augmentations de 2014 à 2015 par club

Laisser un commentaire