Après une très longue trêve, le championnat suédois, l’Allsvenskan, reprend enfin ses droits ce 14 juin pour l’édition 2020 tant attendue ! Une nouvelle saison qui s’annonce tout aussi passionnante et indécise que la saison passée qui s’était jouée jusqu’à l’ultime journée. Du spectacle sur le terrain, c’est ce qui nous attend désormais, pour les tribunes malheureusement il faudra encore attendre. Mais avant ça, il est temps de présenter cette nouvelle saison avec notre guide au plus complet, pour tout connaître de cette saison qui va débuter !

Vous trouverez ci-dessous notre présentation des attentes pour chaque équipe, et également notre recrue, jeune talent à suivre et joueur star à suivre pour chacune des 16 équipes qui composent cette édition 2020.

Les équipes engagées cette saison :

Alors que la saison devait débuter début avril, suite au Coronavirus, le début de saison a été décalé à la mi-juin. Pour combler ce retard, et ne pouvant se permettre de jouer l’hiver, le rythme des rencontres d’Allsvenskan sera intensif, avec 2 matchs par semaine jusqu’à décembre pour chaque équipe.

Soit des rencontres tous les 3 jours, un rythme qui s’annonce difficile pour les clubs avec des effectifs peu fournis du bas de tableau et qui aura forcément un impact au fil des journées. Avec 16 équipes engagées, chaque équipe s’affronte deux fois lors de 30 journées.

Le mercato en Suède a été particulièrement calme même si on peut noter le retour d’anciens internationaux au pays avec : Ola Toivonen, Jakob Johansson, Martin Olsson ou encore Johan Larsson. Et également de nombreuses recrues de jeunes talents africains, qui est devenu une véritable tendance pour de nombreux clubs suédois.

Présentation des 16 équipes :

DJURGÅRDEN

Informations sur le club

Ville : Stockholm, 976 000 habitants

Stade : Tele2Arena, 32 000 places (artificiel)

Coachs : Kim Bergstrand et Thomas Lagerlöf / Capitaine : Jesper Karlström

65e saison en Allsvenskan

Après 14 ans d’attente, Djurgården a retrouvé le Graal du titre de champion de Suède lors de la saison passée pour la 12e fois de son histoire. Un titre mérité en ayant été l’équipe la plus régulière, même si cela a dû se jouer lors de la dernière journée, d’un point, en s’étant fait très peur (mené 2-0 à la 14e pour finalement faire match nul 2-2).

Une saison 2020 dans la peau de champion en titre qui sera très attendue par les supporters, qui devraient (si cela a bien lieu) enfin retrouver la joie d’assister à des tours qualificatifs de Ligue des Champions. Néanmoins, même s’il y a eu peu de départs de cadres, le club a tout de même perdu son capitaine Marcus Danielson, grand héros de la saison dernière. Contre un gros chèque de 5M€ qui était impossible à refuser, devenant la plus grosse vente du club, mais qui va laisser un gros vite derrière et dans les vestiaires.

Ils ont également perdu leur grand atout offensif de la saison passée, Mohamed Buya Turay, qui n’était que prêté par Saint-Trond, et qui avait terminé meilleur buteur du championnat avec ses 15 buts. Côté recrues on n’a pas été très actif du côté du DIF, mais pour renforcer l’attaque, Karl Holmberg de Norrköping a été recruté, lui qui connaît parfaitement le championnat. Ils ont également recruté pour renforcer le milieu, le Zambien Emmanuel Banda, qui était notamment passé en France par Béziers en Ligue 2 prêté par Oostende.

La pré-saison n’a pas été parfaitement convaincante, avec des problèmes défensifs ressentis qui a entraîné l’élimination surprise en phase de groupe de Coupe de Suède devancé par le promu Mjällby. Mais Djurgården dispose tout de même d’une belle équipe homogène pour chaque ligne, et un bon collectif. On devrait donc revoir le club de la capitale rejouer le podium voire le titre notamment si le DIF peut avoir un grand Kujovic finisseur et impactant dans la surface adverse.

XI type attendu (4-3-3) :

Tommy Vaiho

Aslak Fon-Witry, Jacob Une Larsson, Erik Berg, Jonathan Augustinsson

Karl Holmberg, Jesper Karlström, Fredrik Ulvestad

Haris Radetinac, Emir Kujovic, Jonathan Ring

Recrue à suivre : Karl Holmberg (1993 - 27 ans)

Holmberg est un attaquant suédois qui arrive librement de Nörkkoping, et qui à 27 ans n’a connu que la Suède en tant que footballeur professionnel. À Örebro et à Norrköping il a pu acquérir une grande expérience en Allsvenskan où il a disputé 185 matchs pour 45 buts.

Habitué à jouer comme le buteur de l’équipe, à Djurgården il se dirige pour évoluer comme milieu offensif juste derrière Emir Kujovic qui sera numéro 1 dans la hiérarchie. Il n’est pas le plus grand des finisseurs, même si en 2017 il avait inscrit 14 buts en 30 matchs. Mais lors des autres saisons, il n’avait pas dépassé la barre des 10 buts. Dans ce nouveau rôle, il pourrait être intéressant de par son sens du collectif et sa qualité de frappe de loin lui qui est ambidextre et qui peut également frapper les penaltys.

Jeune à suivre : Edward Chilufya (1999 - 20 ans)

Chilufya est un ailier gauche zambien, qui évolue au club depuis 2018 après avoir impressionné en 2017 à la CAN U20 qu’il a remportée, et à la CDM U20 jusqu’en quart. Le club prend son temps avant de lui donner pleinement sa chance, même si l’an passé en 252 minutes de temps de jeu, il a réussi à inscrire son premier but en championnat face à Häcken. Une saison 2019 qui aura été ternie par les blessures et par la perte de son père, mais où il aura beaucoup appris aux côtés de Buya Turay comme mentor.

Cette saison, il est rejoint au club par son compatriote zambien Emmanuel Banda, et on a pu le voir très affuté où il semble s’être parfaitement préparé pour saisir sa chance. Le club l’a d’ailleurs récompensé en le prolongeant en début d’année jusqu’en 2022 plus une autre année en option. Un joueur avec une vitesse incroyable étant une vrai menace pour les défenseurs adverses lorsqu’il déborde. Il a encore beaucoup à prouver au niveau professionnel, mais il y a beaucoup d’espoirs placés en lui pour devenir le nouveau joueur révélé par Djurgarden après des Tino Kadewere, Daniel Amartey, Omar Colley,…

Joueur clé : Fredrik Ulvestad (1992 - 27 ans)

Ulvestad est un milieu norvégien formé à Aalesund et passé en Angleterre par Burnley et Charlton, et qui évolue à Djurgården depuis 2018. Il a été l’un des meilleurs joueurs de la saison passée et un des grands contributeurs au titre avec notamment Marcus Danielson et son compatriote Witry en latéral droit, ce qui lui a permis de retrouver la sélection nationale.

Un milieu de terrain combattif avec une excellente mentalité où il est déterminé à chaque rencontre, qui est pour le moment en fin de contrat à la fin de l’année 2020 et qui serait une très grande perte pour le DIF s’il venait à partir librement. L’an passé il avait disputé les 30 rencontres sur 30 possibles, ne manquant seulement que 35 minutes sur la totalité de la saison, montrant bien son importance dans l’équipe.

Arrivées :

• Libres : Karl Holmberg (Norrköping), Emmanuel Banda (KV Oostende)

Départs :

• Transfert définitif : Marcus Danielson (Dalian Professional, CHN) 5M€

• Libres : Joseph Ceesay (Helsingborg), Besard Sabovic (Mjällby)

• Prêts : Dzenis Kozica (Jönköping), Hampus Finndell (Dalkurd)

MALMÖ

Informations sur le club

Ville : Malmö, 315 000 habitants

Stade : Eleda Stadion, 22 500 places

Coach : Jon Dahl Tomasson / Capitaine : Andreas Christiansen

85e saison en Allsvenskan

Place à une saison 2020 qui s’annonce déterminante pour Malmö qui a vu partir deux de ses éléments forts des dernières années. Son coach Uwe Rösler parti à Düsseldorf en Bundesliga qui avait un ratio au club de 2.10 points par match, et la légende du club Markus Rosenberg parti à la retraite et désormais agent de joueur. De plus, les joueurs restent sur une frustration après avoir vu de nouveau le titre leur échapper comme en 2018, cette fois lors de la dernière journée et après avoir été virtuellement champion jusqu’à la 65e minute.

Pour remplacer Rösler, les dirigeants ont fait confiance à l’ancienne légende danoise Jon Dahl Tomasson. Il avait surtout accumulé de l’expérience ces dernières années comme assistant, avec la sélection danoise, au Vitesse et à Excelsior. Ses seules expériences d’entraineur étaient aux Pays-Bas et pour seulement une saison en 2013-2014, à Excelsior et au Roda JC sans grand succès. Un pari risqué où il aura une grande pression sur lui pour récupérer le titre avec sans doute le meilleur effectif du championnat.

Tomasson a déjà pu faire ses débuts lors du 16e de finale d’Europa League où il n’a pas pu empêcher l’élimination face à Wolfsburg (1-2 / 0-3), mais lors des phases de groupe de Svenska Cupen il a pu décrocher 3 victoires en 3 matchs même si l’opposition en face était faible. Et lors de ses matchs, on a déjà pu voir des décisions et certaines de ses idées de jeu, avec du changement dans le XI de départ.

Place à un peu de jeunesse avec Anel Ahmedhodzic (1999) qui intègre la charnière centrale avec Bengtsson ou Lasse Nielsen, ou encore le milieu offensif Adi Nalic (1997) qui aura sans doute son rôle à jouer. Les deux reviennent d’un bon prêt et ont pu s’illustrer début 2020 en montrant de belles choses et qu’ils ont le niveau pour démarrer titulaire. Pour le reste, très peu de changement et de mouvement, mis à part le grand retour d’Ola Toivonen au club, qui tâchera de faire oublier Rosenborg et qui sera sans doute le meilleur élément offensif du championnat, ainsi que de l’ancien Bordelais Isaac Kiese Thelin en prêt d’Anderlecht jusqu’à la fin de saison.

XI type attendu (4-2-3-1 / 4-3-1-2) :

Johan Dahlin

Eric Larsson, Anel Ahmedhodzic, Rasmus Bengtsson, Behrang Safari

Andreas Christiansen, Fouad Bachirou

Marcus Antonsson, Ola Toivonen, Sören Rieks

Isaac Kiese Thelin

Recrue à suivre : Ola Toivonen (1986 - 33 ans)

Quel coup pour Malmö de récupérer Ola Toivonen encore en bonne forme et capable de faire un bon retour à l’image de Markus Rosenberg ! L’ancien joueur de l’équipe nationale aux 64 sélections, quitte l’Australie après un bon passage de 2 ans, et rentre au pays et à Malmö 11 ans après. Il y avait évolué de 2007 à 2009 avant de rejoindre le PSV, Rennes, Sunderland en prêt, Toulouse puis Melbourne Victory.

Un attaquant puissant qui convient parfaitement au style de jeu en Allsvenskan et qui devrait concourir au titre de meilleur buteur, même s’il devrait plus évoluer comme numéro 10 en soutien derrière Thelin.

Jeune à suivre : Tim Prica (2002 - 18 ans)

Fils de l’ancien joueur professionnel Reda Prica, Tim est le plus grand talent du club de Malmö et qui serait annoncé sur le départ notamment à Rosenborg, barré pour le moment par la concurrence devant. Et pourtant à tout juste 18 ans, Prica dispose déjà d’un excellent jeu physique et d’une bonne qualité de finisseur.

En fin de contrat à la fin de l’année, cela pourrait être une terrible nouvelle pour le club de le perdre librement. Il n’a pas encore eu beaucoup l’occasion de se montrer en professionnel, mais en jeunes il a toujours été au dessus notamment avec les sélections jeune suédoises où il a porté les siens vers l’Euro U17 l’an dernier.

Joueur clé : Anders Christiansen (1990 - 30 ans)

Le milieu danois qui vient de fêter ses 30 ans le 8 juin, a pu fêter cela avec sa nomination comme le nouveau capitaine de son équipe. Un poste de capitanat mérité puisqu’il est le leader de cette équipe, toujours performant et pouvant évoluer à tous les postes au milieu de terrain que cela soit à un niveau plus défensif ou offensif.

Il a réalisé une superbe saison l’an passé où pour un milieu il a inscrit 9 buts en 24 rencontres de championnat, lui qui évolue au club depuis 2016 après un bref passage à Gent en Belgique de 6 mois début 2018.

 

Arrivées :

• Libre : Ola Toivonen (Melbourne Victory).

• Prêt : Isaac Kiese Thelin (Anderlecht)

Départs :

• Prêts : Romain Gall (Stabaek), Franz Brorsson (Esbjerg), Marko Johansson (Mjällby)

• Fin de carrière : Markus Rosenberg.

HAMMARBY

Informations sur le club

Ville : Stockolm, 976 000 habitants

Stade : Tele2Arena, 32 000 places (artificiel)

Coach : Stefan Billborn / Capitaine : Jeppe Andersen

52e saison en Allsvenskan

Quel spectacle ce club d’Hammarby nous a offert la saison passée avec son attaque de folie qui leur a logiquement permis de terminer meilleure attaque du championnat avec 75 buts en 30 journées, 19 buts de plus sur la seconde meilleure attaque Malmö. Malheureusement pour eux la défense n’a pas suivi, terminant seulement 7e meilleure défense avec 38 buts encaissés, et sans cela nul doute qu’Hammarby aurait pu être champion. Cela se sera finalement joué à un petit point derrière le champion Djurgården, et à la différence de but avec Malmö (+40 vs +37 pour eux) pour la seconde place.

Mais l’essentiel pour Hammarby était déjà de retrouver le podium et les tours qualificatifs de Coupe d’Europe, ce qui n’avait plu était le cas depuis 2006. Même s’il y a forcément des regrets après leur excellente saison, où ils voudront prendre leur revanche cette saison. Zlatan est depuis devenu co-propriétaire du club à hauteur de 25%, et avec son contrat au Milan se terminant cet été, tous espèrent le voir porter sur le terrain le maillot du club. Le club est donc loin d’être inquiété niveau finance.

En plus de cela, le club a réussi pour le moment à conserver ses meilleurs éléments, notamment Tankovic très observé, et quasiment son XI de départ intact, puisque devant seul Nikolas Djurdjic est parti. Il a été remplacé par le brésilien Paulinho, bien connu en Suède pour son excellent passage à Häcken, ou encore le milieu Abdul Khalili venant encore renforcer un peu plus l’effectif et les options offensives lui qui retrouve son cousin Imad ailier droit. Au niveau du poste de gardien, il y aura également du changement après la retraite de Johan Wiland, et le départ libre de l’italien Gianluca Curci, pour combler cela le portier danois David Ousted a été recruté, où il se battra pour la place de numéro 1 avec Davor Blazevic. Un effectif de qualité encore, des automatismes, sans doute la meilleure attaque du championnat, Hammarby devrait encore nous régaler offensivement et viser de nouveau le podium.

XI type attendu (4-2-3-1) :

Davor Blazevic

Simon Sandberg, Richard Magyar, Mads Fenger Nielsen, Dennis Widgren

Darijan Bojanic, Jeppe Andersen

Alexander Kacaniklic, Paulinho, Muamer Tankovic

Aron Johansson

Recrue à suivre : Paulinho (1986 - 34 ans)

Le brésilien Paulinho n’aura pas mis longtemps pour rentrer en Suède ! Le meilleur buteur de la saison 2018 du championnat suédois avec Häcken, fait donc son retour après une pige de quelques semaines en Israël où il n’aura joué aucun match. Rupture de contrat, qui a profité à Hammarby qui l’a récupéré libre.

Même s’il est désormais âgé de 34 ans, Paulinho n’en reste pas moins un excellent joueur qui connait parfaitement le championnat suédois y ayant évolué de 2007 à 2012 et de 2015 à 2019. Ce qui lui vaut d’avoir obtenu la nationalité suédoise et d’être désormais sélectionnable par Janne Andersson. À Hammarby, Paulinho est parti pour évoluer comme second attaquant juste derrière l’américain Aron Johansson, prenant la place laissée libre par Nikola Djurdjic.

Jeune à suivre : Abdul-Halik Hudu (2000 - 20 ans)

Il y a peu de jeunes joueurs dans l’effectif 2020 d’Hammarby, même si on pourrait parler de Filston Mawana (2000) ou encore Akinkunmi Amoo (2002) qui va arriver du Nigeria et annoncé comme très prometteur, mais les deux auront beaucoup de concurrence devant pour vraiment se montrer cette année, tout comme le milieu ghanéen Abdul-Halik Hudu qui en aura lui aussi beaucoup au milieu.

Néanmoins, c’est le joueur qui semble le plus prêt à y faire ses débuts, lui qui sort d’une très belle saison l’an passé en Superettan (D2) à l’IK Frej le club affilié, où il a disputé 28 rencontres. L’ancien de l’académie Inter Allies est un milieu physique qui aime couvrir les surfaces et qui demande toujours le ballon pour pouvoir le distribuer devant avec sa belle vision de jeu et rapidité. Tout comme Hudu, l’autre milieu Aimar Sher (2002) qui a déjà pu avoir 3 entrées avec les professionnels, sera sûrement amené à avoir quelques occasions de se montrer avec le rythme soutenu à prévoir de cette saison.

Joueur clé : Muamer Tankovic (1995 - 25 ans)

Quelle saison de Tankovic l’an passé, où il a terminé deuxième meilleur buteur d’Allsvenskan avec 14 buts et 8 passes décisives alors qu’il est ailier gauche. Il a donc été directement décisif sur 22 des 75 buts l’an passé d’Hammarby en championnat (29%). L’ancien de Fulham et de l’AZ Alkmaar, a montré lors de son retour en Suède toutes ses qualités d’ailier qui revient dans l’axe, et qu’en pleine confiance il pouvait être redoutable d’efficacité.

Néanmoins Hammarby devrait rapidement le perdre, puisqu’il n’a toujours pas prolongé son contrat et peut donc partir libre dès cet été où normalement son contrat se termine le 30 juin. Une belle affaire pour n’importe quel club du top 5 ayant besoin d’un ailier gauche, lui qui était annoncé proche du Genoa ou de l’AEK Athènes.

 

Arrivées :

• Transferts définitifs : Akinkunmi Amoo (Sidos FC, Nigeria), Gustav Ludwigson (Örgryte), Aziz Ouattara Mohammed et Loue Bayere Junior (ASEC).

• Libres : Paulinho (H. Beer Sheva), Abdul Khalili (ex- Kasimpasa), David Ousted (Chicago Fire).

Départs :

• Transferts définitifs : Nikola Djurdjic (CD Better City, CHI) 450K, Leo Bengtsson (Häcken).

• Libres : Mats Solheim (Stabaek), Gianluca Curci.

• Prêts : Aziz Ouattara Mohammed et Loue Bayere Junior (IK Frej).

• Fin de carrière : Johan Wiland.

AIK

Informations sur le club

Ville : Solna, 80 000 habitants

Stade : Friends Arena, 54 300 places

Coach : Rikard Norling / Capitaine : Henok Goitom

92e saison en Allsvenskan

L’AIK est le club qui a disputé le plus de saisons dans l’élite suédoise, et cela n’est pas prêt de changer au regard de la régularité de l’AIK qui termine depuis 2011 dans les 4 premiers du championnat. Mais après le titre en 2018, l’AIK n’a pas réussi à confirmer, ne terminant même pas sur le podium mais à la 4e place. Une saison décevante avec toujours ses problèmes offensifs malgré encore un grand Henok Goitom auteur de 11 buts.

La direction a finalement décidé de prolonger l’entraineur en place Rikard Norling, en poste depuis 2016, avec un contrat jusqu’à fin 2021. Il était proche de quitter le club après cette mauvaise saison et la critique des supporters sur son style de jeu très défensif et ses choix de joueurs. Cette 4e place signifie donc que l’AIK ne devrait pas disputer de tours qualificatifs de Coupe d’Europe, mis à part si victoire d’un top 3 ou de l’AIK en Svenska Cupen où on en était aux quarts de finale avant l’interruption s’il y a bien une reprise de la Coupe.

Au niveau du mercato, l’AIK a perdu trois excellents acteurs offensifs avec Tarik Elyounoussi, l’Argentin Nicolas Stefanelli et Chinedu Obasi. L’ailier droit albanais Jasir Asani a été recruté en prêt pour combler ses trois départs, ce qui pourra faire juste au niveau des solutions devant. Le milieu déjà un des grands atouts de l’équipe, va être encore plus solidifié avec le retour d’Ebenezer Ofori et sur le côté gauche le latéral Kényan Erick Otieno arrive de la 3e division où il a montré de belles choses à la pré-saison au niveau des débordements et de sa grande vitesse. Au niveau du gardien, le jeune Oscar Linnér est parti et a été remplacé par le portier danois Jakob Haugaard plus expérimenté, ancien de Stoke City. Une équipe très expérimentée avec le second effectif le plus âgé de la ligue qui se battra pour refaire partie du podium même si désormais la concurrence est plus rude.

XI type attendu (3-4-3) :

Jakob Haugaard

Daniel Granli, Per Karlsson, Karol Mets

Robert Lundström, Sebastian Larsson, Ebenezer Ofori, Erick Otieno (blessé – Rasmus Lindkvist)

Jasir Asani, Henok Goitom, Nabil Bahoui

Recrue à suivre : Ebenezer Ofori (1995 - 24 ans)

Retour au club pour le milieu de terrain défensif ghanéen Ofori, après avoir quitté l’AIK en 2017 pour Stuttgart où il n’a jamais réussi à s’imposer avec seulement 11 apparitions et où il aura davantage joué lors d’un prêt de 2 saisons en MLS à New York City.

Son duo formé au milieu avec Sebastian Larsson risque d’être très solide et redoutable. Il s’occupera plus du travail défensif, que de la possession du ballon, avec une très bonne qualité de tacle, lui qui presse constamment ses adversaires et intercepte un grand nombre de ballons. Même s’il a tendance à parfois commettre trop de fautes. Déjà impressionnant avant son départ, il sera intéressant de voir sa progression 3 ans après.

Jeune à suivre : Saku Ylätupa (1999 - 20 ans)

Au vu de ses prestations lors de la pré-saison, comme l’an passé, on remet en avant le jeune milieu offensif finlandais Ylätupa pétri de talent mais qui n’a pas pu le montrer l’an passé après son arrivée de l’Ajax. Avec de la confiance, il pourrait devenir la révélation de cette saison avec une technique incroyable.

Considéré comme le successeur de Kristoffer Olsson parti à Krasnodar, le finlandais n’aura eu que 171 minutes de temps de jeu la saison passée. Après une bonne pré-saison en Coupe, où il est pour beaucoup à la qualification de l’AIK en quart de finale avec son doublé face à Kalmar, de grands espoirs sont placés en lui pour cette saison où il devrait avoir bien plus sa chance.

Le milieu de terrain Bilal Hussein (2000) sera aussi intéressant à suivre, lui qui a effectué de belles apparitions la saison passée mais qui a beaucoup de concurrence, tout comme la jeune recrue de Brommapojkarna Paulos Abraham (2002) qui est un ailier gauche.

Joueur clé : Sebastian Larsson (1985 - 35 ans)

Si Henok Goitom est le finisseur de cette équipe et toujours impressionnant à 35 ans, Sebastian Larsson est lui le maître à jouer de l’AIK à 35 ans également, grâce à son excellente qualité de passe et sa vision du jeu.

Revenu il y a 2 ans en 2018 après une carrière en Angleterre d’abord à Arsenal puis Birmingham, Sunderland et Hull City, Larsson va donc entamer sa 3e saison pour son retour en Suède. Il tire une partie des penaltys de l’équipe et par la qualité de son pied, il est un très bon tireur coup-franc direct. En fin de contrat à la fin de l’année, on espère tous le voir continuer encore un peu même si cette saison pourrait être sa dernière et il espérera bien terminer.

 

Arrivées :

• Transferts définitifs : Erick Otieno (Vasalund), Paulos Abraham (Brommapojkarna).

• Libres : Ebenezer Ofori (Stuttgart), Jakob Haugaard (sans club)

• Prêt : Jasir Asani (FK Partizani).

Départs :

• Transferts définitifs : Oscar Linnér (Arminia Bielefeld) 240K, Nicolas Stefanelli (La Calera, CHI).

• Libres : Tarik Elyounoussi (Shonan Bellmare, JAP), Chinedu Obasi, Jesper Nyholm.

• Prêts : Samuel Brolin (Akropolis), Christos Gravius (Degerfors).

NORRKÖPING

Informations sur le club

Ville : Norrköping, 137 000 habitants

Stade : Östgötaporten, 15 700 places (artificel)

Coachs : Jens Gustafsson / Capitaine : Henrik Castegren

80e saison en Allsvenskan

L’IFK Norrköping est également un club historique de Suède même si bien moins connu que peuvent l’être Malmö ou encore l’IFK Göteborg. Ils disposent en effet d’un beau palmarès de 13 championnats, en faisant le 4e club suédois avec le plus de titres, même si la plupart de leurs titres remontent à longtemps plus dans le passé, le dernier ayant été en 2015 avec une victoire surprise.

Ces dernières années, Norrköping a pris pour habitude de terminer très régulièrement dans le haut du tableau et le club semble avoir trouvé sa stabilité avec de bons jeunes joueurs avec son centre de formation ou recrutement, et des bons joueurs plus confirmés. Gustafsson devrait cette saison opter pour revenir à une défense à 4 qu’il a utilisé en pré-saison plutôt que la défense à 3 qu’il avait mis en place lors des 2 dernières saisons. Et cette année ils tenteront de poursuivre sur la tendance des années passées, malgré que l’effectif se soit affaibli. Norrköping a d’ailleurs été éliminé en Coupe de Suède ne passant pas les poules, terminant derrière Falkenberg.

En effet, ils ont perdu lors du mercato leur milieu de terrain islandais Gudmundur Thorarinsson parti en MLS à New York City, leur solide défenseur central danois Kapser Larsen de retour au pays, leur buteur Karl Holmberg chez un concurrent, ou encore le milieu gauche finlandais Simon Skrabb à Brescia contre une belle somme d’argent pour le club. Pour compenser ses départs, Jonathan Levi a été recruté de Rosenborg qui a montré en prêt à Elfsborg qu’il avait un bon niveau comme ailier droit, ou encore le prêt jusqu’à la fin de saison d’Eric Smith de Gent pour le milieu de terrain. Mais, le gros coup du mercato est apparu juste avant la reprise, avec la signature définitive en provenance de West Ham de l’ailier gauche Sead Haksabanovic, qui était prêté la saison passée et était un des meilleurs joueurs du championnat. Malgré cela, il pourra être difficile pour l’IFK Norrköping de viser mieux que la saison passée surtout au vu du renforcement des concurrents.

XI type attendu (4-3-3) :

Isak Pettersson

Lars Gerson, Rasmus Lauritsen, Henrik Castegren, Egzon Binaku

Christopher Telo, Alexander Fransson, Andreas Blomqvist, Simon Thern

Jonathan Levi, Christoffer Nyman, Sead Haksabanovic

Recrue à suivre : Sead Haksabanovic (1999 - 21 ans)

C’est la recrue qu’on attendait le plus du côté de Norrköping et qui a tardé à se faire, lui qui était sur la fin de son prêt de West Ham. Après une excellente saison l’an passé sur son aile gauche principalement en seconde moitié de saison, il a convaincu les dirigeants de l’IFK d’investir sur lui en vu de pouvoir compter sur lui cette saison et de miser sur une belle plue value par la suite.

Auteur de 6 buts et 6 passes décisives lors des 12 dernières journées, il a parfaitement terminer la saison et devrait continuer sur la même lancée pour cette nouvelle saison. Agile et technique sur son côté il créer de véritables différences, et avec l’âge prend encore plus d’aisance sur son couloir. Il sera le vrai dynamiseur offensif de son équipe.

Jeune à suivre : Isak Bergmann Johannesson (2003 - 17 ans)

La grande pépite à suivre cette saison, faites-nous confiance ! Vraiment si vous avez l’occasion de le voir jouer cette saison où il devrait avoir un temps de jeu intéressant, voire même démarrer directement titulaire, vous devrez être surpris par la maturité de son jeu et la qualité et rapidité de ses choix avec son excellent pied gauche à tout juste 17 ans !

Il a rejoint Norrköping en janvier 2019 en provenance de l’ÍA Akranes, refusant de nombreux clubs bien plus huppés, et son choix semble déjà bien porter ses fruits. Un choix sûrement motivé par la réussite des Islandais au club et notamment d’Arnór Sigurdsson qui venait également de l’ÍA et en se révélant au club, a pu s’engager en Russie au CSKA. En effet, Johannesson après avoir fait une entrée en cours de jeu la saison passée pour ses débuts en Allsvenskan, a pu démarrer titulaire lors de 3 rencontres de Svenska Cupen en pré-saison où il a inscrit un but et délivré 2 passes décisives. Titulaire lors de 3 des 4 rencontres, il a encore un peu plus impressionné son entraineur, et devrait avoir l’opportunité d’avoir son rôle à jouer cette saison.

Joueur clé : Lars Gerson (1990 - 30 ans)

Lars Gerson est un international luxembourgeois, pouvant dépanner comme milieu/latéral droit, milieu central ou défenseur central. Il évolue à Norrköping depuis 2018 après y avoir déjà évolué de 2012 à 2015 avant de passer 3 saisons au GIF Sundsvall.

Gerson va donc entamer sa 9e saison consécutive en Suède et est un des cadres de cette équipe de Norrköping. Il tire les corners et parfois les coups-francs de son équipe (voir le but ci-dessous), et dispose d’une belle qualité de passe où il cherche toujours à jouer de l’avant.

 

Arrivées :

• Transferts définitifs : Sead Haksabanovic (West Ham), Jonathan Levi (Rosenborg), Ishaq Abdulrazaq (Unity Academy, Nigeria).

• Prêt : Eric Smith (La Gantoise).

Départs :

• Transferts définitifs : Simon Skrabb (Brescia) 2,8M€, Kasper Larsen (Odense), Ian Smith (LD Alajuelense, Costa Rica), Alfons Sampsted (Bodo/Glimt).

• Libres : Karl Holmberg (Djurgarden), Gudmundur Thórarinsson (New York City), David Mitov Nilsson (Sarpsborg), Alexander Jakobsen (Sarpsborg 08), Andreas Vaikla (JK Trans Narva, EST).

HÄCKEN

Informations sur le club

Ville : Göteborg, 579 000 habitants

Stade : Bravida Arena, 8 000 places (artificiel)

Coach : Andreas Alm / Capitaine : Rasmus Lindgren

20e saison en Allsvenskan

« L’autre club de Göteborg » comme le BK Häcken a longtemps été surnommé, avec la domination dans la seconde ville au pays de l’IFK Göteborg, et par le passé Örgryte et à moindre mesure GAIS. Mais lors des récentes saisons, le BK Häcken est bien devenu l’équipe numéro 1 de la ville, remportant par 2 fois la Coupe en 2016 et 2019 et en terminant lors des 3 dernières saisons devant l’IFK.

Une équipe à domination offensive qui propose un beau jeu leur permettant d’avoir les meilleurs résultats de leur histoire sous Andreas Alm. En plus de cela, le club s’est surtout renforcé après avoir perdu l’an passé ses meilleurs éléments offensifs avec Paulinho, Jeremejeff ou encore Nasiru Mohammed. Pour combler ces vides, l’international finlandais Jasse Tuominen arrive avec également Alexander Söderlund en provenance de Rosenborg. Une doublette offensive qui pourrait être régulièrement décisive si les deux se trouvent bien et sont bien servis par les ailiers remuants sur leurs côtés, Irandust et Yassin. De quoi espérer pour le BK Häcken de terminer à nouveau dans les six premiers du championnat.

XI type attendu (4-2-3-1) :

Peter Abrahamsson

Godswill Ekpolo, Joona Toivio, Rasmus Lindgren, Adam Andersson

Gustav Berggren, Erik Friberg

Ahmed Yasin, Jasse Tuominen, Daleho Irandust

Alexander Söderlund

Recrue à suivre : Alexander Söderlund (1987 - 32 ans)

Söderlund est bien connu en France pour son passage à l’ASSE qui n’aura pas marqué les esprits, même si on pourra retenir son but vainqueur lors du derby ou son doublé en Europa League face à Anderlecht. Un joueur combattif qui risque d’être très utile à cette équipe d’Häcken pour finir les actions, avec des joueurs de côté comme Irandust et Yasin qui pourront facilement le trouver de par sa taille pour son jeu de tête.

Il a quitté Rosenborg à bientôt 33 ans, après un retour de 2 saison, pour découvrir un nouveau championnat après la Norvège, l’Italie, la Belgique, la Bulgarie, l’Islande et la France. Un grand baroudeur qui a prouvé à Haugesund et à Rosenborg qu’il avait de quoi être dans les meilleurs buteurs cette saison en Allsvenskan.

Jeune à suivre : Ali Youssef (2000 - 19 ans)

Si pour nous Daleho Irandust (1998) à passer ce stade du jeune à suivre et à déjà été présenté par le passé, pour Ali Youssef ce n’est pas le cas. Un joueur au profil similaire qu’Irandust, capable de jouer milieu offensif et ailier, un joueur technique avec une bonne qualité de dribble et qui va vers l’avant.

Il n’a pas encore eu l’opportunité de se montrer avec seulement quelques apparitions en cours de matchs barré par la concurrence, mais avec l’accumulation du rythme des matchs et un possible départ d’Irandust, on devrait le voir éclore cette saison. Le tout jeune milieu de terrain Seedy Jagne (2003) auteur d’une apparition l’an passé lors de la dernière journée et l’ailier Patrik Wålemark (2001) seront à suivre également, où ils pourraient effectuer quelques apparitions.

Joueur clé : Rasmus Lindgren (1984 - 35 ans)

Capitaine de cette équipe, Lindgren est un défenseur central qui approche de la fin de sa carrière et joue ses dernières saisons. Formé à Landskrona, il sera parti très tôt à l’Ajax repéré par John Steen Olsen qui aura ensuite vraiment réussi dans un autre club néerlandais à Groningen en passant aussi un an en prêt au RB Salzburg.

Revenu en Suède à Häcken depuis 2016, il apporte toute son expérience et sa solidité défensive. Certes un peu lent désormais, et qui prend beaucoup de cartons jaunes chaque saison, mais au combien important dans cette équipe d’Häcken.

 

Arrivées :

• Transferts définitifs : Alexander Söderlund (Rosenborg), Jasse Tuominen (BATE Borisov), Leo Bengtsson (Hammarby), Tobias Carlsson (Varbergs BoIS), Patrik Walemark (Qviding).

• Libre : Adnan Maric (ex-Swansea U23).

Départs :

• Transfert définitif : Kwama Kizito (Falkenberg).

• Libres : Kari Arkivuo (FC Lahti), Kevin Ackermann (Örgryte).

IFK GÖTEBORG

Informations sur le club

Ville : Göteborg, 579 000 habitants

Stade : Gamla Ullevi, 18 800 places

Coach : Poya Asbaghi / Capitaine : Robin Söder

88e saison en Allsvenskan

2020, saison du retour de l’IFK Göteborg sur le devant de la scène ? En tout cas c’est ce dont espèrent les supporters qui ont connu des dernières saisons compliquées pour ce club historique de Suède qui a 115 ans d’histoire, 18 titres de championnat et 2 titres en Coupe de l’UEFA. En effet, le titre leur échappe depuis 2007, et en 2018 et 2017 ils ont dû batailler pour éviter la relégation et l’an passé ils ont terminé 7e encore derrière le BK Häcken.

Néanmoins, les motifs d’espoirs pour revoir l’IFK Göteborg au moins dans les 5 premiers sont bien là. Déjà leur jeune entraineur de 34 ans Poya Asbaghin qui va entamer sa 3e saison au club et qui commence à avoir de l’expérience et à parfaitement connaitre ses joueurs. On peut voir qu’il a de vraies idées de jeu et souhaite proposer un jeu attractif. Mais également avec une équipe qui devient de plus en plus compétitive entre expériences et jeunes talents.

En effet, ils ont pu recruter Jakob Johansson en fin de contrat à Rennes, qui revient au club et vient renforcer le milieu notamment en prévision d’un probable départ de Yusuf, le défenseur central de 34 ans Mattias Bjärsmyr qui revient au club après un passage en Turquie. Mais également Alexander Farnerud qui était sans club après sa saison à Helsingborg, ce recrutement faisant suite au départ de Sebastian Eriksson au Genoa. Le jeune arrière droit Alexander Jallow arrive pour venir porter concurrence à Nzuzi Toko. Enfin, le jeune milieu Patrik Karlsson Lagemyr revenu de blessure sonnera comme une nouvelle recrue tant que de par ses qualités on espère qu’il pourra disputer une saison complète en 2020 et être éloigné de ses trop nombreux pépins physiques. Avec cet effectif, qui a peu changé, l’IFK Göteborg se doit de revenir dans le top 5 et pourquoi pas retrouver les tours qualificatifs de Coupe d’Europe qui leur échappe depuis 2016.

XI type attendu (4-2-3-1) :

Giannis Anestis

Nzuzi Toko, Kristopher Da Graca, André Calisir, Victor Wenersson

August Erlingmark, Alhassan Yusuf (puis Jakob Johansson)

Hosam Aiesh, Tobias Sana, Giorgi Kharaishvili

Robin Söder

Recrue à suivre : Jakob Johansson (1990 - 29 ans)

Retour en Suède et dans son club formateur pour Jakob Johansson, qu’il avait quitté en 2015 pour l’AEK Athènes puis le Stade Rennais. Trop freiné par les blessures notamment à cause d’une rupture des ligaments croisés (pour la 3e fois de sa carrière), il n’aura pas pu se montrer en France avec seulement 22 apparitions en 2 ans.

C’est surtout en Grèce, que Johansson aura montré son meilleur niveau en tant que cadre de l’AEK, confirmant ces belles premières années à l’IFK, en évoluant comme milieu récupérateur/défensif, faisant parler sa combattivité et régularité. L’ancien héros de la sélection avec son but en barrage aller face à l’Italie qui avait enmenné la Suède à la Coupe du Monde 2018, retrouve donc l’Allsvenskan à seulement 29 ans. Un renfort de poids où il devrait former un superbe duo au milieu avec Erlingmark ou Yusuf.

Jeune à suivre : Alhassan Yusuf (2000 - 19 ans)

Alhassan Yusuf a été la révélation de la saison passée en Allsvenskan pour sa première saison complète à ce niveau. Ce milieu nigérian a conquis les fans de l’IFK, de par son coffre physique et ses grands efforts à répétition. Surnommé le « N’Golo Kanté de Suède », Yusuf a bien sûr attiré l’oeil des observateurs notamment de Wolverhampton et d’autres grosses écuries dès cet hiver, mais il a préféré rester au club.

Il sera difficile pour l’IFK Göteborg de le retenir pour le mercato estival, même si on aimerait tous le revoir faire une saison complète en Allsvenskan et confirmer son excellente saison passée. L’homme à tout faire au milieu que ça soit à la récupération, à la conservation, ou à la projection. Un joueur qui devrait aller très haut s’il poursuit son ascension et dont on espère pouvoir profiter encore un peu en Suède.

Joueur clé : Giorgi Kharaishvili (1996 - 23 ans)

L’ailier gauche géorgien va entamer sa 3e saison à l’IFK Göteborg après avoir été prêté en 2018 par son club formateur le FC Sapurtalo puis définitivement recruté la saison passée pour 300K. Après une belle saison d’acclimatation à 9 buts et 4 passes décisives, il a vraiment montré tout son talent l’an passé avec 7 buts et 8 passes décisives.

S’il continue ainsi, il pourrait très vite rejoindre un championnat et club plus huppé tant il est performant en Suède où il est désormais appelé régulièrement en sélection. Un joueur créatif avec des qualités de meneur de jeu qui occupe bien sa ligne gauche même s’il aime revenir dans l’axe. Un bon tireur de coup de pied, avec un excellent pied droit précis et puissant.

 

Arrivées :

• Transfert définitif : Alexander Jallow (Jönköping).

• Libres : Jakob Johnasson (Rennes), Alexander Farnerud (Helsingborg), Mattias Bjärsmyr (Genclerbirligi)

Départs :

• Transfert définitif : Sebastian Eriksson (Genoa) 50K

• Libre : Lasse Vibe (Midtjylland)

ELFSBORG

Informations sur le club

Ville : Borås, 110 000 habitants

Stade : Borås Arena, 16 900 places (artificiel)

Coach : Jimmy Thelin / Capitaine : Sivert Nilsen

77e saison en Allsvenskan

Elfsborg est un club de la ville de Borås, non loin de Göteborg, qui est un des clubs influents en Suède avec 6 titres de championnat, les classant comme 7e club suédois au palmarès. Leur dernier titre remonte à 2012 avec la légende du club Anders Svensson et des noms connus comme Viktor Claesson, Oscar Hiljemark, Johan Larsson, Niklas Hult, Stefan Ishizaki, Marcus Rohdén, Simon Hedlund, … Néanmoins, depuis ce dernier titre, le club stagne se classant désormais plus vers le milieu de tableau.

L’entraineur Jimmy Thelin va enchainer sa 3e saison au club, et va essayer de refaire briller le club un peu plus haut au classement. Surtout qu’il dispose d’une meilleure équipe que les saisons précédentes avec aucun départ de cadre de la saison passée, mais avec des recrues intéressantes surtout avec le retour du latéral droit Johan Larsson. Ils ont également renforcé la défense centrale avec l’arrivée de l’international finlandais Leo Väisänen qui évoluait en D2 néerlandaise et du gardien norvégien de 24 ans Mathias Dyngeland de Sogndal qui va se battre pour une place de numéro 1 avec Tim Rönning. Avec le jeune milieu Simon Olsson et l’ailier Jesper Karlsson qui sont de plus en plus expérimentés, il y a l’espoir pour le club de faire encore mieux que la 8e place la saison passée malgré une équipe assez jeune sur le papier.

XI type attendu (4-3-3) :

Tim Rönning

Johan Larsson, Leo Väisänen, Joseph Okumu, Rami Kaib

Sivert Heltne Nilsen, Simon Olsson, Robert Gojani

Jesper Karlsson, Per Frick, Rasmus Alm

Recrue à suivre : Johan Larsson (1990 - 30 ans)

Le latéral droit suédois Johan Larsson est de retour dans son club formateur qu’il avait quitté en 2015, après avoir surtout évolué à Bröndby et un passage non mémorable à Guingamp de 6 mois. Lors de ses 5 saisons à Elfsborg, il avait rempli son palmarès d’un titre d’Allsvenskan en 2012 et avait disputé 196 rencontres pour 33 buts et 26 passes décisives.

Un latéral offensif qui dispose d’une bonne qualité de centre et qui aime déborder sur son couloir droit. Même si plus absent défensivement, Johan Larsson sera un des éléments forts de cette équipe d’Elfsborg, club qu’il connait bien et devrait parfaitement convenir à la tactique et au style de jeu affiché par l’entraineur.

Jeune à suivre : Marokhy Ndione (1999 - 20 ans)

Formé au club d’Elfsborg, Ndione est un attaquant qui était étincelant avec les équipes jeunes et qui a bien débuté en professionnel avec son premier but en Allsvenskan la saison passée et le but de la qualification pour les quarts de finale en Coupe face à Örebro.

Un attaquant puissant au physique déjà imposant avec son mètre 92 qui impose dans la surface avec également une belle qualité technique. S’il saisit bien sa chance, il pourrait très vite s’imposer comme le titulaire devant à la place de Per Frick.

Joueur clé : Jesper Karlsson (1998 - 21 ans)

Jesper Karlsson est un des offensifs de côté droit les plus talentueux en Suède. Formé à Falkenberg où il avait brillé lors de sa première saison professionnelle qui était déjà en Allsvenskan à 17/18 ans, en inscrivant 7 buts en tant que buteur de l’équipe. Après la descente de son club, il s’était engagé à Elfsborg pour poursuive sur cette dynamique ce qui n’avait pas était le cas durant les deux saisons suivantes, jouant très peu et se contentant d’entrées en fin de rencontre.

Ce n’est que la saison passée surtout en seconde partie de saison, qu’on a pu voir le meilleur de Karlsson, désormais replacé comme milieu droit et parfois à gauche où il a inscrit 8 buts et délivré 6 passes décisives en seulement 15 titularisations. Un joueur qui a cette qualité de se montrer décisif de par sa rapidité sur son couloir, sa palette technique et son excellente frappe de balle. A lui de confirmer les grands espoirs de l’an passé en portant son équipe offensivement, pour espérer découvrir l’étranger cet été ou cet hiver.

 

Arrivées :

• Transfert définitif : Leo Väisänen (FC Den Bosch) 150K.

• Libres : Johan Larsson (Bröndby), Mathias Dyngeland (Sogndal).

Départs :

• Libres : Alex Dyer (Al-Tadomon, KUW), Kevin Stuhr Ellegaard (FC Helsingor), Simon Ludevall (NorthEast United, Inde).

• Fin de carrière : Stefan Ishizaki.

ÖREBRO SK

Informations sur le club

Ville : Örebro, 150 000 habitants

Stade : Behrn Arena, 14 500 places (artificiel)

Coach : Axel Kjäll / Capitaine : Nordin Gerzic

52e saison en Allsvenskan

Örebro est un club de milieu de tableau qui oscille entre 8e et 11e place, en étant régulier chaque année sans faire trop de bruit. Le club se développe petit à petit avec également un bon centre de formation qui commence à sortir des jeunes joueurs avec du potentiel. Et l’entraineur Axel Kjäll (39 ans) amène un bon vent de jeuneesse à ce club qu’il connait parfaitement ayant été l’entraineur assistant des A puis ayant entrainé les U19, U21 puis les A depuis 3 ans.

La question du buteur sera essentielle cette année sans Carlos Strandberg qui avait marqué la plupart des buts de l’équipe l’an passé. Pour cela le club a recruté en prêt le jeune talent Jack Lahne d’Amiens où son prêt a été prolongé et même s’il peut évoluer comme ailier pourrait être titularisé en pointe de l’attaque. Il sera en concurrence avec Erik Björndhal arrivé de Degerfors et d’Agon Mehmedi pas au mieux physiquement qui a peu joué depuis son retour.

Le club a également vu arriver en prêt d’Heerenveen le défenseur central danois Andreas Skovgaard qui avait montré de belles choses à Nordsjaelland. Mais le meilleur recrutement reste le retour au club de Nahir Besara qui était le meilleur élément du club avant son départ. Et également d’avoir pu conserver le jeune ailier droit Jake Larsson qui était sur le départ et semble finalement parti pour rester où il devra confirmer sa très belle saison passée. De quoi espérer encore mieux pour Örebro qui pourrait titiller les clubs du haut de tableau.

XI type attendu (4-2-3-1) :

Oscar Jansson

Albin Granlund, Michael Almebäck, Andreas Skovgaard, Kevin Wright

Nordin Gerzic, Simon Amin

Jake Larsson, Nahir Besara, Robin Book

Jack Lahne

Recrue à suivre : Nahir Besara (1991 - 29 ans)

Après un an et demi en Arabie Saoudite et Chypre, Nahir Besara revient à Örebro où il a évolué de 2016 à 2019 avec 24 buts et 22 passes décisives en 84 rencontres. Un grand joueur de par sa polyvalence où il peut évoluer à tous les postes offensifs et au milieu, et qui apportera encore toute sa classe à Örebro qui avec de tels joueurs peut vraiment viser haut cette saison.

Jeune à suivre : Dennis Collander (2002 - 18 ans)

Dennis Collander est un milieu de terrain qui était le cadre de l’équipe U17 suédoise où il était capitaine notamment à l’Euro U17 de l’an passé où ils ont affronté la France.

Un milieu polyvalent qui a une bonne qualité de passe et couvrant beaucoup d’espace qui a participé activement à la pré-saison avec son équipe notamment en Coupe où il a participé aux 3 matchs de poules en étant titulaire lors des deux premiers matchs. Cette saison il devrait effectuer ses débuts en Allsvenskan et pourrait vite s’y imposer en prenant petit à petit la place d’un Gerzic proche de la fin.

Joueur clé : Nordin Gerzic (1983 - 36 ans)

Gerzic à 36 ans est le capitaine de son équipe et a passé quasiment toute sa carrière à Örebro en y disputant plus de 300 matchs en tant que milieu défensif. Son contrat se terminant à la fin de l’année, cela pourrait bien être sa dernière saison en professionnel, en espérant qu’il aura les adieux dont il mérite après sa belle carrière et fidélité au club. Un joueur technique avec une superbe qualité de passe qui ne disparait pas au fil des années.

 

Arrivées :

• Libres : Nahir Besara (Pafos FC), Erik Björndahl (Degerfors), Robin Book (Varberg).

• Prêts : Jack Lahne (Amiens), Andreas Skovgaard (Heerenveen).

Départs :

• Libres : Rodin Deprem (Greuther Fürth), Michael Omoh (FC Poli Iasi, ROU), Yaser Kasim (Erbil SC, IRQ), Viktor Prodell (HCM City, VIE).

HELSINGBORG

Informations sur le club

Ville : Helsingborg, 145 000 habitants

Stade : Olympia, 16 500 places

Coach : Olof Mellberg / Capitaine : Andreas Granqvist

68e saison en Allsvenskan

Helsingborg est un club important du football suédois, mais qui depuis plusieurs années est confronté à de nombreux problèmes financiers et à de mauvais résultats sportifs. Heureusement pour eux la saison passée, l’arrivée en cours de saison comme entraineur d’Olof Mellberg après le départ d’Henrik Larsson, a permis au club de se maintenir et éviter une redescente directe après 2 saisons en Superettan (D2) en 2017 et 2018.

Mellberg dispose d’un bon effectif avec notamment de l’expérience comme Lindegaard au gardien, Granqvist en défenseur central, Abubakari au milieu et encore plus avec le recrutement de Rasmus Jönsson devant, et surtout du latéral droit de 32 ans Martin Olsson, qui a longtemps été le titulaire en sélection. Ils ont également été très actif sur le marché avec les recrutements du latéral droit franco-congolais Ravy Tsouka qui apportera toute sa vitesse sur son couloir, du latéral gauche Erik Figueroa, du milieu féringien Brandur Olsen, du milieu gauche Joseph Ceesay, du retour en prêt de la jeune pépite Alex Timossi Andersson du Bayern et enfin du pari sur l’attaquant Anthony van den Hurk qui sortait d’une belle saison aux Pays-Bas en D2 au MVV Maastricht.

Néanmoins, le club devrait être forcé de vendre ses éléments importants de l’équipe dès cet été notamment les jeunes talents Max Svensson ou Armin Gigovic qui sont sur le départ. Le club devant rapidement renflouer les caisses pour pouvoir être serein financièrement, et cela pourrait avoir un impact sur le niveau de l’équipe au cours de la saison. Si l’effectif semble fourni et compétitif, et les qualités de Mellberg en tant qu’entraineur déjà confirmé, on pourrait voir Helsingborg renouer avec la première partie de tableau même s’ils ne sont pas à l’abri de voir leur effectif s’affaiblir lors du mercato.

XI type attendu (4-2-3-1) :

Anders Lindegaard

Ravy Tsouka, Erik Figuerora, Andreas Granqvist, Martin Olsson

Mohammed Abubakari, Armin Gigovic

Alex Timossi Andersson, Brandur Olsen, Max Svensson

Rasmus Jönsson

Recrue à suivre : Martin Olsson (1988 - 32 ans)

Retour en Suède pour Martin Olsson après 12 ans en Grande-Bretagne à Blackburn, Norwich ou encore Swansea, où il a disputé quasiment 200 rencontres de Premier League et plus de 100 en Championship.

Une belle recrue pour Helsingborg qui le récupère libre suite à sa fin de contrat à Swansea, lui qui a longtemps était le latéral gauche de la sélection avec 48 capes. Olsson est connu pour ses efforts offensifs avec un bon volume de jeu et une bonne technique où ses centres pourront être parfaits pour Jönsson ou van der Hurk devant.

Jeune à suivre : Armin Gigovic (2002 - 18 ans)

Armin Gigovic est un milieu de terrain défensif qui s’est imposé l’an passé comme titulaire en championnat sous l’arrivée de Mellberg où il a disputé 14 rencontres et a été titulaire à chaque fois de la 21e à la 30e journée. Le coach suédois aime particulièrement ce joueur technique et extrêmement mature pour son âge et son poste qui a déjà une bonne lecture du jeu.

S’il y a eu des rumeurs de départ notamment en Serie B et des intérêts d’Amiens et plus récemment d’Arsenal ou Manchester City, et compte tenu des difficultés financières du club, le joueur pourrait partir rapidement même si cela pourrait être précipité vu la bonne position qu’il a au club et le peu qu’il a encore prouvé en Allsvenskan.

Joueur clé : Andreas Granqvist (1985 - 35 ans)

Si sa saison passée pour son retour en Allsvenskan, était vraiment moyenne, Andreas Granqvist n’en reste pas moins le leader de son équipe en étant capitaine. L’homme parfait pour motiver les troupes dès le début de saison avec un coach Mellberg également charismatique.

On sent qu’il approche de la retraite, avec sa lenteur et le fait qu’il soit souvent en retard sur les actions, la question se pose également en sélection où il est toujours appelé et titulaire en tant que capitaine. Mais pour une possible dernière saison, il tentera d’apporter encore toute son expérience et son gabarit physique pour gêner les attaquants adverses.

 

Arrivées :

• Transferts définitifs : Anthony van den Hurk (MVV Masstricht), Brandur Olsen (FH).

• Libres : Martin Olsson (Swansea), Erik Figueroa (La Calera, Chili), Egzon Bejtulai (Shkendija, Macédoine du Nord), Rasmus Jönsson (Buriram United, THA), Ravy Tsouka (Västeras), Joseph Ceesay (Djurgarden).

• Prêt : Alex Timossi Andersson (Bayern).

Départs :

• Libres : Mamudo Moro (Mjällby), Fredrik Liverstram (Trelleborg), Egzon Bejtulai (départ après quelques mois).

• Prêts : Charlie Weberg (GAIS), Daniel Hafsteinsson (FH).

SIRIUS

Informations sur le club

Ville : Uppsala, 168 000 habitants

Stade : Studenternas IP, 6 500 places (artificiel)

Coach : Henrik Rydström / Capitaine : Niklas Thor

7e saison en Allsvenskan

Sirius est un club qui tente de se stabiliser dans l’élite suédoise, après avoir passé quasiment toute son histoire à osciller entre la D4, D3 et D2. Pour sa 4e saison consécutive en Allsvenskan sur 7 saisons passées au total à ce niveau, le club semble se diriger vers une nouvelle saison à lutter pour son maintien.

L’an passé, ils avaient terminé 11e/16 avec un faible total de 29 points en 30 journées, contre 30 points lors de la saison 2018 où ils avaient terminé 13e. Pourtant à leur retour en Allsvenskan en 2017 après 42 ans d’absence, le club avait été la belle surprise du championnat avec une 7e place inattendue qui avait été marquée par la belle saison du gardien américain Joshua Wicks qui a depuis été suspendu suite à un contrôle antidopage positif, ou encore la révélation du milieu Kingsley Sarfo qui était parti à Malmö qui a ensuite été condamné pour viol sur mineur.

Sans ses 2 joueurs et avec leurs différents cas, le club a dû s’en remettre et tente désormais d’avancer tout en tentant de ne pas redescendre. Pour cette année, il y aura une grande pression sur leur nouveau buteur Kennedy Igboananike réputé pour son efficacité en Suède et qui devra porter son équipe offensivement, tout en faisant oublier Philip Haglund, leur buteur de la saison passée qui est parti. Comme Haglund (33 ans), le club a perdu beaucoup de cadres et de joueurs de vestiaires qui apportaient leur expérience avec les départs de Robert Åhman Persson (33 ans), Christer Gustafsson (32 ans), Ian Sirelius (32 ans), John Alvbåge (37 ans) et Jesper Arvidsson (35 ans).

Pour combler ses départs, place à un peu de jeunesse au club, avec le recrutement des jeunes Adam Hellborg (21 ans) de Kalmar, Laorent Shabani (20 ans) de Malmö ou encore le prêt de Hjalmar Ekdal (21 ans) d’Hammarby, le frère de l’international Albin. Mais également du plus confirmé avec l’ailier gauche japonais Yugiya Sugita, le milieu Nahom Netebay ou encore le gardien canadien Jon Viscosi qui prétendra à une place de numéro 1 en concurrence avec Lukas Jonsson. Beaucoup de changement pour le club donc, et également sur le banc puisqu’Henrik Rydström passe seul entraineur, après le départ de Mirza Jelecak avec qui il formait un duo l’an passé, ce qui lui donnera plus de libertés. A voir si seul aux commandes du club il pourra de nouveau permettre à Sirius d’évoluer dans l’élite la saison prochaine.

XI type attendu (4-1-4-1) :

Lukas Jonsson

Karl Larson, Kebba Ceesay, Tim Björkström, Axel Björnström

Niklas Thor

Sam Lundholm, Elias Andersson, Mohammed Saeid, Yukiya Sugita

Kennedy Igboananike

Recrue à suivre : Kennedy Igboananike (1989 - 31 ans)

Igboananike est un buteur nigérian, qui a commencé sa carrière professionnelle à Djurgarden, avant de rejoindre l’AIK, la MLS, le championnat grec, un retour en Suède à Örebro puis un court passage en Arabie Saoudite à Al-Hazm, pour finalement revenir au pays à Sirius. Un joueur expérimenté, avec des très bonnes qualités de finisseur ce qui fera de lui l’atout offensif numéro 1 du club. Bien servi par Lundholm et Sugita, il risque de planter des buts très souvent cette saison !

Jeune à suivre : Adam Hellborg (1998 - 21 ans)

Hellborg est un milieu défensif, qui revient d’un bon prêt en 3e division à Oskarshamns AIK où il était prêté par son club formateur Kalmar. S’il n’a pas eu l’opportunité de beaucoup s’y monter avec l’équipe A avec seulement 9 apparitions, c’est surtout avec les U21 et U19 qu’il avait montré son potentiel et également avec les sélections jeunes suédoises où il avait été sélectionné en U17 puis U19.

Il se distingue par son bon jeu de passe où il peut contrôler le jeu de son équipe si on lui en donne l’opportunité avec du temps de jeu comme cela a été le cas en pré-saison. Hellborg est d’ailleurs surnommé « Busquets » par ses coéquipiers. Un joueur avec une bonne vision et également un bon tireur de coup-franc qui pourrait bien se développer dans un club comme Sirius dès cette saison.

Joueur clé : Sam Lundholm (1994 - 25 ans)

Lundholm évolue en tant qu’ailier droit, est était le meilleur élément la saison passée où il a été élu joueur de l’année de Sirius en 2019. Il devrait être de nouveau très utile au club cette saison, s’il se remet bien en forme dès le début de saison vu qu’il a dû louper toute la pré-saison à cause d’une blessure au pied dont il a tardé à se remettre avec 6 mois d’absence au lieu de 6 semaines annoncés.

Au club depuis l’été 2017, s’il se remet bien en jambe et enchaîne les belles performances, il ne serait pas étonnant de le voir retenter sa chance dans un club plus huppé suédois lui qui a été formé à l’AIK où retenter une expérience à l’étranger comme il l’avait fait plus jeune aux Pays-Bas au NEC Nijmegen (2015-2017) ou lors d’un prêt de 6 mois aux Randers au Danemark sans succès. Il est le 1er tireur de pénalty désigné et est doté d’un très bon pied gauche allié à une belle palette technique comme on peut le voir sur le but ci-dessous :

 

Arrivées :

• Transfert définitif : Adam Hellborg (Kalmar).

• Libres : Yukiya Sugita (Tractor, Iran), Kennedy Igboananike (ex- Al Hazm), Jonathan Viscosi (San Antonio FC), Laorent Shabani (Malmö), Nahom Netabay (Varbergs BoIS)

• Prêt : Hjalmar Ekdal (Hammarby).

Départs :

• Transfert définitif : Henry Offia (Dalkurd).

• Libres : Philip Haglund, Jesper Arvidsson et Christer Gustafsson (Brommapojkarna), Abdul Razak (Örgryte), John Alvbage (Lindome GIF), John Igbarumah (Dalkurd).

• Fin de carrière : Robert Åhman Persson, Ian Sirelius.

ÖSTERSUND

Informations sur le club

Ville : Östersund, 58 800 habitants

Stade : Jämtkraft Arena, 8 400 places (artificiel)

Coach : Ian Burchnall / Capitaine : Aly Keita

5e saison en Allsvenskan

Östersund va disputer cette saison sa 5e saison en Allsvenskan, mais il s’en est fallu de peu pour que le club coule financièrement. Graham Potter, l’ancien entraineur anglais du club, aujourd’hui à Brighton, avait tellement apporté à ce club, mais depuis son départ tout va mal malgré les compétences de Ian Burchnall, perpétuant la tradition des coachs anglais au club. En effet, le club s’était vu refuser la licence d’élite fin novembre et donc rétrogradé en D2 par la fédération suédoise pour problèmes financiers. Mais lors de l’appel à la chambre de recours, ils avaient réussi à convaincre de leur stabilité financière pour 2020 et à obtenir cette licence notamment en prévoyant des sponsors étrangers.

De par ses soupçons au niveau des sponsors étrangers, mais également du cas judiciaire de son ancien président Kindberg pour détournement de fonds public au profit du club, Östersund est passé d’un club aimé et respecté en Suède de par sa récente histoire et parcours en Europa League (16e de finale face à Arsenal en 2018), a l’un des clubs les plus détestés. Leur pré-saison n’a pas été mauvaise en groupe de Coupe de Suède avec 2 larges victoires (4-0 vs GAIS en D2 et 5-0 vs Eskilsminne en D3) et une défaite 2-0 lors de la finale pour la place en quart de finale face à Häcken.

Le mercato a été très calme à cause des problèmes financiers du club proche de la faillite. Seulement 3 recrues, l’arrière gauche ivoirien Kalpi Ouattara qui était prêté l’an passé par l’ASEC, le jeune défenseur Adnan Catic de l’AFC Eskilstuna et le milieu offensif Bakr Abdellaoui qui arrive de 3e division espagnole. Loin de combler les nouveaux départs de cadres avec les défenseurs centraux Tom Pettersson et Douglas Bergqvist et le buteur Dino Islamovic. Et en plus de cela, le club va être obligé de rapidement vendre ces meilleurs éléments dès cet été n’ayant pas le choix de rentrer de l’argent surtout avec l’impact du coronavirus et les matchs sans public qui risque d’encore plus aggraver la situation. Une saison qui s’annonce donc difficile où ils devraient s’affaiblir en cours de saison et surement jouer la seconde partie de tableau voire le maintien, même si sur le papier en début de saison le XI type est largement compétitif pour viser mieux.

XI type attendu (4-3-3) :

Aly Keita

Ronald Mukiibi, Noah Sonko Sundberg, Thomas Isherwood, Marco Weymans

Charlie Colkett, Rawam Amin, Isak Ssewankambo

Felix Hörberg, Jordan Attah Kadiri, Simon Kroon

Recrue à suivre : Kalpi Ouattara (1998 - 21 ans)

Le choix de la recrue à suivre n’a pas été des plus difficiles, avec seulement 3 recrues lors de ce mercato, et c’est l’arrière gauche ivoirien Kalpi Ouattara que l’on a décidé de mettre en avant. Prêté l’an passé par l’ASEC Mimosas, où il avait participé à 7 rencontres de championnat, il a finalement été conservé en levant l’option d’achat.

Cette saison, il sera en concurrence directe avec le Belge Marco Weymans qui devrait partir comme titulaire dans un premier temps. Ouattara est un latéral avec une belle vitesse et qui effectue de gros pressings défensifs ne lâchant pas son adversaire au marquage, même si parfois un peu brut.

Jeune à suivre : Jordan Attah Kadiri (2000 - 20 ans)

La bouée de sauvetage pour sauver le club financièrement ? Le buteur nigérian arrivé à la fin d’été 2019 de Nasarawa United, s’était déjà bien acclimaté en Suède avec 3 buts en 10 matchs l’an passé en championnat. Et il a confirmé avec une excellente pré-saison avec 4 buts en 3 matchs avec notamment un triplé.

Des débuts rêvés pour lui en Suède, et avec une bonne préparation, on a hâte de voir ce qu’il donnera sur une potentielle saison complète. Un joueur dégageant une grande confiance en soi, ambitieux avec de grandes qualités de finisseur. Östersund pourrait être forcé de le vendre rapidement, mais en attend Kadiri devrait répondre sur le terrain en confirmant ses bons débuts au club.

Joueur clé : Aly Keita (33 ans - 1986)

Keita est désormais un des rares cadres et joueurs expérimentés qu’il reste dans cette équipe d’Östersund où il a d’ailleurs pris le brassard de capitaine. Un des 3 joueurs restants également à avoir connu la folle épopée en Europa League lors de la saison 2017-2018 avec Ronald Mukiibi et Sam Mensah.

Au club depuis 2014, il va entamer sa 7e saison sous les couleurs d’Östersund et tentera encore cette saison de faire de son mieux pour encaisser le moins de buts. Il sait ce qu’il doit à ce club qu’il aime tant et le rend bien, lui qui est devenu international guinéen avec 8 sélections.

 

Arrivées :

• Transferts définitifs : Kalpi Ouattara (ASEC), Adnan Catic (AFC Eskilstuna).

• Libre : Bakr Abdellaoui (Real Balompédica Linense, D3 espagnole).

Départs :

• Transfert définitif : Dino Islamovic (Rosenborg) 475K

• Libres : Tom Pettersson (Cincinnati), Douglas Bergqvist (Arka Gdynia), Jamie Hopcutt.

• Prêt : Patrick Kpozo (IFK Lulea), Francis Jno-Baptiste (AFC Eskilstuna).

FALKENBERG

Informations sur le club

Ville : Falkenberg, 27 800 habitants

Stade : Falcon Alkoholfri Arena, 5 500 places

Coach : Hans Eklund / Capitaine : Tibor Joza

5e saison en Allsvenskan

Falkenberg est un club récent dans le sillage du football professionnel suédois, et après avoir connu leur première montée en Allsvenskan en 2014 et y être resté jusqu’en 2016, le club était redescendu et était resté deux saisons en D2 avant de revenir la saison passée dans l’élite. Et il s’en est fallu de peu pour qu’ils ne risquent pas de refaire l’ascenseur, se sauvant à la dernière journée pour éviter de jouer le barrage face au 3e de Superettan, après un but à la 92e de Nsima Peter.

Par rapport à la saison passée, l’effectif n’a pas beaucoup changé et s’est même amélioré. Peu de départs, et en arrivées, ils ont recruté le défenseur central néerlandais du PEC Zwolle Sander van Looy, l’avant-centre Kwame Kizito d’Häcken et le jeune franco-néozélandais Matthew Garbett qui était très observé. Au poste de gardien du changement également après le départ du titulaire Hampus Nilson, Johan Brattberg partirait comme favori ayant joué un peu l’an passé, mais le club a recruté 2 gardiens libres qui vont se mettre en concurrence : Tim Erlandsson (ancien de Nottingham et Frej) et Viktor Noring (ancien de Kalmar). Leur jeune talent formé au club John Björkengren qui évolue au milieu de terrain risque de prendre encore plus d’importance cette saison après une bonne saison d’acclimatation l’an passé. A l’image de son équipe, qui voudra poursuivre son développement en Allsvenskan et éviter la relégation où sur le papier cela devrait le faire même si cela risque de se jouer à peu de détails comme l’an passé.

XI type attendu (4-4-2) :

Johan Brattberg

Sander van Looy, Tobias Karlsson, Carl Johansson, Jacob Ericsson

Christoffer Carlsson, John Björkengren, Marcus Mathisen, Karl Söderstrom

Nsima Peter, Edi Sylisufaj

Recrue à suivre : Matthew Garbett (2002 - 18 ans)

Le jeune attaquant franco-néozélandais, né à Londres d’une mère française, a surpris tout le monde cet hiver en quittant la Nouvelle-Zélande pour la Suède à Falkenberg. Lui qui s’était notamment montré à la Coupe du Monde U17 en octobre 2019 en inscrivant 2 buts en 3 rencontres, a choisi comme première étape en Europe l’Allsvenskan avec son premier contrat professionnel.

Un pari qui pourrait être payant, puisque Garbett, qui peut jouer ailier ou buteur, a déjà pu évoluer avec les A en Svenska Cupen avec deux entrées en fin de match et pourrait avoir son rôle à jouer dans cette équipe avec l’accumulation des matchs et s’il montre ses qualités.

Jeune à suivre : John Björkengren (1998 - 21 ans)

Björkengren a été formé au club de Falkenberg et après deux belles saisons en D2, a découvert l’Allsvenskan l’an passé. Un milieu de terrain défensif qui récupère un grand nombre de ballons, désormais titulaire avec les Espoirs suédois. En véritable patron au milieu de terrain malgré son jeune âge, sa deuxième saison dans l’élite pourrait lui permettre de viser encore plus haut s’il continue sur la même lancée.

Joueur clé : Nsima Peter (1988 - 31 ans)

Un autre nigérian évoluant en Suède, cette fois-ci bien plus expérimenté. Nsima Peter est un avant-centre qui a fait toute sa carrière en Suède depuis son arrivée du Nigeria en 2011. Il n’avait évolué qu’en 3e et 2nde division avant l’année passée où il a découvert l’Allsvenskan avec Falkenberg.

Et ses débuts dans l’élite suédoise auront été compliqués, avant une fin de saison canon où il a inscrit 3 de ses 4 buts de la saison lors des 3 dernières journées, dont le but pour éviter le barrage de descente à la dernière seconde. Le héros du club, qui en plus de ça est resté sur cette bonne dynamique en Coupe en inscrivant 4 buts en 4 rencontres. De quoi laisser entrevoir une saison complète cette saison pour porter son équipe offensivement.

Arrivées :

• Transfert définitif : Kwame Kizito (Häcken).

• Libres : Viktor Noring (Kalmar), Matthew Garbett (Wellington Jsd., NZL), Tim Erlandsson (IK Frej), Sander van Looy (Pec Zwolle).

Départs :

• Libres : Kirill Pogrebnyak (Loko Tashkent, UZB), Hampus Nilsson (Trelleborg).

KALMAR

Informations sur le club

Ville : Kalmar, 63 000 habitants

Stade : Guldfågeln Arena, 12 000 places

Coach : Nanne Bergstrand / Capitaine : Viktor Elm

33e saison en Allsvenskan

Quelle déception pour les fans de Kalmar de passer de l’une des meilleures équipes suédoises à la fin des années 2000 avec leur seul titre en 2008, à devoir lutter pour ne pas redescendre à l’échelon inférieur. Un club qui est connu pour formé des bons jeunes joueurs, la fratrie Elm bien sûr, et recruter de bons joueurs brésiliens (notamment Ari ou César Santin). Mais le club a depuis perdu de sa grandeur attirant désormais bien moins de spectateurs, réalisant moins de grosses ventes, ce qui entraîne des problèmes financiers pour le club actuellement.

En effet, la saison passée, ils se sont maintenus difficilement devant disupter le barrage face à l’IK Brage 3e de D2 (2-0 / 2-2) pour conserver leur place en Allsvenskan. Ils avaient même terminés pire attaque avec seulement 22 buts en 30 journées et cette saison ils disposeront d’une ligne d’attaque très jeune. Une saison difficile, qui devra être effacée avec des motifs d’espoirs surtout après une bonne pré-saison où ils sont désormais entraînés par Nanne Bergstrand, qui revient au club pour la 4e fois, lui qui était du titre de 2008 et qui connait parfaitement le club.

Du côté du mercato, il a été très calme, avec le retour en prêt du milieu Svante Ingelsson, l’arrivée de l’arrière gauche Sebastian Ring qui revient en Suède et le retour prévu d’Erik Israelsson début août. Et un gros départ au milieu avec la retraite de Rasmus Elm trop freiné par les blessures et qui devient adjoint de Bergstrand. Kalmar devrait faire bien mieux que la saison passée et pratiquer un football bien plus offensif, surtout sous Bergstrand qui sait comment tirer le meilleur de l’effectif.

XI type attendu (3-4-3) :

Lucas Hägg Johansson

Henrik Löfkvist, Fidan Aliti, Viktor Elm

Piotr Johansson, Svante Ingelsson, Romario, Sebastian Ring

Isak Magnusson, Nils Fröling, Filip Sachpekidis

Recrue à suivre : Svante Ingelsson (1998 - 21 ans)

Svante Ingelsson est un joueur formé au club, qui après s’être révélé avait fait le choix de rejoindre l’Italie et l’Udinese. Malgré quelques apparitions il n’a pas pu s’y imposer souvent blessé, et après un prêt à Pescara en Serie B où il a peu joué, le revoilà dans son ancien club pour retrouver la confiance.

Un joueur de côté qui peut également évoluer au milieu comme cela semble être le cas pour son retour. Prêté pour le moment jusqu’au 30 juin, il ne serait pas étonnant de le voir prolonger son prêt s’il veut pouvoir jouer.

Jeune à suivre : Nils Fröling (2000 - 20 ans)

Nils Fröling est un attaquant suédois né aux Etats-Unis. A Kalmar depuis 2018, après une première saison d’adaptation, il s’est bien montré la saison passée étant l’une des seules satisfactions, où il avait terminé meilleur buteur du club avec seulement 5 buts.

Il aura cette année la pression d’être de nouveau le finisseur de cette équipe qui a mal tourné offensivement l’an passé, même s’il pourrait évoluer à gauche où il aime revenir à l’intérieur pour frapper de son pied droit avec une grosse puissance de frappe.

Joueur clé : Viktor Elm (1985 - 34 ans)

Viktor Elm sera clairement le cadre de cette équipe désormais, notamment après la retraite de son petit frère Rasmus. Fratrie, Rasmus vient de prendre sa retraite. L’ancien milieu de terrain reconvertit défenseur central sera en fin de contrat à la fin de l’année et voudra bien terminer si c’est bien le cas, lui qui porte le brassard de capitaine. L’ancien joueur d’Heerenveen ou de l’AZ Alkmaar est un bon joueur dans les duels et à l’aise avec ses pieds, il relance parfaitement et rassure les siens derrière.

Arrivées :

• Libre : Sebastian Ring (Grimsby), Ole Söderberg (AFC Eskilstuna), Erik Israelsson (Valerenga, au 1er août).

• Prêt : Svante Ingelsson (Udinese).

Départs :

• Libres : Mahmoud Eid (Persebaya, Indonésie), Herman Hallberg (Trelleborg).

• Fin de carrière : Rasmus Elm.

MJÄLLBY AIF

Informations sur le club

Ville : logique non municipale = Hällevik, 1500 habitants

logique municipale = Sölvesborg, 10 000 habitants

Stade : Strandvallen, 7 500 places

Coach : Marcus Lantz / Capitaine : David Löfquist

9e saison en Allsvenskan

Mjällby a terminé champion en Superettan (D2) l’an passé, et va donc retrouver l’élite après y avoir évolué de 2010 à 2014. C’est assez incroyable de revoir un tel club dans l’élite suédoise situé dans une petite ville suédoise à Sölvesborg (10 000 habitants) et où le stade est situé à Hällevik, une commune de 1500 habitants. Le fruit du très bon travail du coach serbe Milos Milojevic qui a réussi à permettre au club 2 montées et titres consécutivement, lui qui est finalement parti à l’Etoile Rouge récent champion de Serbie comme entraineur assistant de la légende Dejan Stanković.

C’est l’ancien entraineur des féminines de l’IFK Göteborg (2018-2019) et de l’équipe masculine d’Örgryte (2013-2017), Marcus Lantz, qui a pris sa place. Et Lantz a très bien début avec Mjällby en se qualifiant pour les quarts de finale de la Svenska Cupen, aux dépens de Djurgarden, battu 2-1 lors du dernier match. Une belle surprise avec une tendance positive qu’il faudra conserver en championnat pour espérer se maintenir, même si sur le papier et avec le bon recrutement, il serait fort possible de voir le club réussir à décrocher son maintien.

Pour leur retour dans l’élite, malgré un effectif peu expérimenté à ce niveau, le club a en effet réalisé un bon recrutement sur le papier avec des joueurs expérimentés en Allsvenskan. Tout d’abord le gros coup avec le milieu espagnol David Batanero qui lors de ses 2 saisons et demie au GIF Sundsvall avait impressionné par sa qualité de passe et vision de jeu et qui était observé par des clubs comme l’AIK, et également le défenseur central Eric Björkander et le milieu droit Jonathan Tamimi de Sundsvall. Le buteur ghanéen Mamudo Moro fait son retour au club d’Helsingborg et à bien commencer en Coupe avec 4 buts en 3 matchs où il sera en concurrence avec le nigérian Moses Ogbu ancien de Sirius qui arrive de Grimsby. Mais également l’arrivée du talentueux Besard Sabovic (22 ans) qui peut également jouer milieu et qui arrive de Djurgarden.

XI type attendu (3-5-2) :

Carljohan Eriksson

Max Watson, Eric Björkander, Jesper Löfgren

Jonathan Tamimi, David Batanero, Jesper Gustavsson, David Löfquist, Mohanad Jeahze

Mamudo Moro, Besard Sabovic

Recrue à suivre : David Batanero (1988 - 31 ans)

Batenero est un milieu de terrain espagnol qui évolue en Suède depuis 2017 après avoir évolué dans les bases divisions dans son pays notamment en 3e division. Au GIF Sundsvall, lors de ses 3 saisons, il aura impressionné par sa qualité technique étant un des meilleurs dribleurs du championnat et surtout par sa précision dans ses passes en faisant un vrai maitre à jouer au milieu.

Une incroyable recrue pour un club comme Mjällby qui vient de monter, et qui s’assure avec un joueur comme Batanero, d’avoir les moyens de se maintenir. Batanero en 73 matchs pour Sundsvall avait inscrit 7 buts pour 16 passes décisives et aurait clairement pu signer dans un club du top 5. A Mjällby de profiter de ses qualités pour créer une belle surprise cette saison.

Jeune à suivre : Besard Sabovic (1998 - 22 ans)

Sabovic est un milieu de terrain suédo-macédonien formé à Brommapojkarna et Djurgarden, qui sort d’une belle saison en prêt à Dalkurd en D2. Mais c’est à Mjällby qu’il va continuer sa carrière recruté cet hiver en fin de contrat de Djurgarden.

Un joueur au grand physique (1m86) technique, à l’aise des deux pieds et qui lit bien le jeu. En pré-saison avec Mjällby, il a évolué en second attaquant derrière Moro. A voir comment il sera utilisé en Allsvenskan, mais avec toujours un bon potentiel à atteindre, Sabovic pourra bien se développer dans un club promu.

Joueur clé : David Löfquist (1986 - 33 ans)

Löfquist est un milieu défensif, formé au club où il avait ensuite évolué en Italie à Parma puis prêté dans différents clubs avant de revenir et retenter une pige à l’étranger en Chine où il est revenu au club désormais depuis mars 2017.

Une légende du club qui en est leader, lui le capitaine qui va bientôt dépasser les 300 rencontres sous leur maillot, et qui a participé activement en deux montées de suite du club. Un joueur physique, dur sur l’adversaire, qui récupère les ballons.

Arrivées :

• Transfert définitif : Eric Björkander (GIF Sundsvall).

• Libres : Moses Ogbu (Grimsby Town), Viktor Agardius (Livourne), Mamudo Moro (Helsingborg), David Batanero et Jonathan Tamimi (GIF Sundsvall), Besard Sabovic (Djurgarden), Max Watson (Jönköping).

• Prêts : Marko Johansson (Malmö), Jesper Löfgren (Brann).

Départs :

• Libres : Willam Kvist (Varberg), Kevin Höög Jansson (Fremad Amager).

VARBERGS BoIS

Informations sur le club

Ville : Varberg, 60 000 habitants

Stade : Påskbergsvallen, 4 500 places

Coach : Joakim Persson / Capitaine : Jesper Modig

1re saison en Allsvenskan

Début dans l’élite pour ce club de Varberg BoIS, qui a terminé second en Superettan (D2) la saison passée. Une équipe surprise qui ne s’attendait pas à évoluer en Allsvenskan aussi vite, étant plus habitué au milieu voire fin de tableau surtout après une saison 2018 où ils ont dû disputer un barrage pour éviter la descente en D3. Ils étaient déjà montés pour la première fois de leur histoire en D2 en 2012, et après 8 saisons à ce niveau ils vont donc découvrir la D1 et écrire un peu plus leur histoire. Pour accompagner cette monte surprise d’une ville plutôt connue pour être une station balnéaire située sur le détroit de Kattegatt plutôt que de football, la municipalité a injecté de l’argent pour mettre aux normes le stade.

Varberg dispose d’un effectif assez limité et devrait être l’équipe la plus faible du championnat, avec un effectif assez jeune et peu expérimenté de ce niveau. On pourra noter l’accentuation vers des joueurs sud-africains, où dans l’effectif il y avait déjà le milieu Keanin Ayer Boya qui venait de la Right to Dream Academy et qui le sera encore plus avec le recrutement de l’ailier gauche Tashreeq Matthews qui évoluait chez les jeunes du Borussia Dortmund, et de Luke Le Roux qui évoluait encore au pays. La seule recrue qui est déjà bien expérimenté en Allsvenskan, est le défenseur central Robin Tranberg qui évoluait à Dalkurd. Place à une saison de la découverte pour le club, qui devrait être tout de même favori à la redescente directe.

XI type attendu (3-4-3) :

August Strömberg

Robin Tranberg, Jesper Modig, Anton Liljenbäck

Keanin Ayer Boya, Joakim Lidner, Albert Ejupi, Daniel Krezic

Gustaf Norlin, Astrit Seljmani, Tashreeq Matthews

Recrue à suivre : Robin Tranberg (1993 - 27 ans)

Tranberg est un défenseur central voire milieu défensif formé à Hammarby et passé par le GIF Sundvall et Dalkurd qui revient à Varberg après y avoir déjà évolué de 2014 à 2016. Un des seuls joueurs déjà expérimentés en Allsvenskan qui sera important pour solidifier la défense pour la première saison dans l’élite de ce club.

Jeune à suivre : Keanin Ayer Boya (2000 - 20 ans)

Le club veut miser sur la filière sud-africaine, et Keanin Ayer Boya en est un des précurseurs. Arrivé en 2018 de l’académie au Ghana de la Right to Dream, après s’être révélé lors du tournoi de la Gothia Cup en Suède, cela lui a permis de signer un contrat professionnel à Varberg.

Il s’est surtout distingué l’an passé lors de la saison de la montée en tant que milieu droit disputant 29 des 30 rencontres. Pouvant également évoluer comme central, Ayer Boya est un joueur technique avec une bonne qualité de passe à l’aise des deux pieds.

Joueur clé : Astrit Seljmani (1997 - 23 ans)

Le jeune buteur Seljmani pourrait bien être la belle surprise cette saison en Allsvenskan, lui qui l’a déjà été l’an passé en D2 en grand acteur de la montée, en ayant été élu meilleur joueur de Superettan avec ses 15 buts et 4 passes décisives. Un joueur qui monte étape par étape après avoir évolué en 3e division au FC Rosengard puis à Torns où il sortait d’une belle saison ce qui a convaincu le club de Varberg de miser sur lui ayant besoin d’un finisseur pour se relever d’une mauvaise saison.

Un buteur très remuant dans la surface, en faisant une véritable menace pour les défenseurs. De nationalité suédoise, il peut également prétendre à la sélection du Kosovo et de l’Albanie, où il pourrait à l’avenir représenter l’une des sélections nationales s’il s’intègre bien au niveau de l’élite suédoise.

Arrivées :

• Transferts définitifs : Tashreeq Matthews (Dortmund), Luxe Le Roux (SuperSport United, Afrique du Sud).

• Prêt : Sebastian Nanasi (Malmö FF).

• Librse : Robin Tranberg (Dalkurd), Monday Samuel (Tanh Hoa, Vietnam), Jon Birkfeldt (IK Frej), William Kvist (Mjällby).

Départs :

• Libres : Robin Book (Örebro), Nahom Girmai Netebay (Sirius).


Vous aurez désormais un meilleur aperçu des 16 clubs de l’édition 2020 de l’Allsvenskan, il ne reste plus qu’à vous souhaiter une belle saison et une belle observation des talents qui évoluent dans ce championnat ! Où il sera possible de suivre cette saison sur notre compte Twitter dédié @AllsvenskanFr.

Laisser un commentaire